Des hérissons grièvement brûlés

Publié le 26 Mars 2015

Les hérissons blessés sont recueillis au Gorna. (doc. GORNA)

Les hérissons blessés sont recueillis au Gorna. (doc. GORNA)

Avec le retour des beaux jours, l’incinération des végétaux, issus de taille ou d’élagage, provoque d’importants dégâts à la faune qui y a trouvé refuge en période hivernal, notamment aux hérissons.
« Ce type d’incident pourrait être facilement évité », précise le Gorna (Groupement Ornithologique du Refuge Nord Alsace) : « Un peu de bon sens voudrait que le tas de bois soit déplacé de quelques mètres avant d’être brûlé pour éviter que certaines espèces, encore en léthargie à cette période de l’année, ne connaissent une fin tragique accompagnée d’atroces souffrances. »
Le Gorna précise aussi qu’il existe des solutions alternatives comme le compostage ou le broyage dont les résidus, épandus au pied de la végétation, permettent de maintenir une bonne humidité en période de sécheresse.
Contacts : GORNA, maison forestière du Loosthal, à Neuwiller-lès-Saverne, au ✆ 03 88 01 48 00 03 88 01 48 00
Hérisson commun (Erinaceus europaeus). Photos : Jean-Louis Schmitt (ANAB)
Hérisson commun (Erinaceus europaeus). Photos : Jean-Louis Schmitt (ANAB)
Hérisson commun (Erinaceus europaeus). Photos : Jean-Louis Schmitt (ANAB)
Hérisson commun (Erinaceus europaeus). Photos : Jean-Louis Schmitt (ANAB)
Hérisson commun (Erinaceus europaeus). Photos : Jean-Louis Schmitt (ANAB)

Hérisson commun (Erinaceus europaeus). Photos : Jean-Louis Schmitt (ANAB)

Rédigé par ANAB

Publié dans #Infos à partager

Commenter cet article