Initiation à la botanique (Sortie du 20 mai 2015)

Publié le 27 Mai 2015

Initiation à la botanique (Sortie du 20 mai 2015)
Objectif de la sortie : découvrir la région d’Altwiller
Lieu : Altwiller (tour du village côté sud)
Météo : temps beau, nuageux , soleil en alternance
Balade : Promenade circulaire de 5 km par les chemins communaux
Objectif : observer les prairies et les différences entre prairies non amendées et peu ou pas amendées. Pas d'intention de faire un inventaire exhaustif.
Vu et entendu de nombreux oiseaux (linotte mélodieuse, hirondelle rustique, étourneau sansonnet, pie-grièche écorcheur, merle noir, pouillot véloce, tarier pâtre, moineau friquet, fauvette à tête noire, alouette des champs, bruant jaune, pinson des arbres, buse variable, pigeon ramier, loriot d'Europe, fauvette des jardins, faucon crécerelle, coucou gris...).
Exercices : Examen des plantes ramassées (découverte sommaire d’une nouvelle famille : Cypéracées qui comprend en particulier les Carex ou Laîches, plus d’une centaine de carex différents en France et 75 en Alsace). Pas d’espèce connue du grand public mais sans doute déjà vus : « ce sont les herbes de zones humides qui vous coupent la peau quand vous les arrachez » En commun les carex ont : des feuilles filiformes, une tige de section triangulaire, sans nœuds contrairement aux graminées, des fleurs munies d’une seule écaille et réunies en épis. Grandes variations chez les carex : les épis sont solitaires, groupés ou séparés, mâles femelles. A maturité, les graines sont enveloppées dans une très petite outre de 1 à 5 mm dénommée utricule de forme propre à chaque espèce.
Exemples vus : Carex acutiformis, Carex vesicaria.
Vu trois plantes peu communes et sur liste rouge, espèce rare en plaine d’Alsace :
- Vulpin à utricule (Alopecurus rendlei)
- Queue de souris naine (Myosorus minima)
- Laîche ou Carex de Host (Carex hostiana)
Plantes compagnes ou caractéristiques de prairies
Avons cherché les différences entre 2 espèces de Rhinantes et de Myosotis
Rencontre insolite avec un nid de chenilles du Bombyx laineux : les chenilles vivent ensemble dans un « nid » de soie. La nuit elles sortent du nid pour dévorer les feuilles de la plante hôte (églantier, saule…).
Nous avons aussi dérangé un chevreuil, sans le vouloir…
Photos : Jean-Louis Schmitt (ANAB)
Photos : Jean-Louis Schmitt (ANAB)
Photos : Jean-Louis Schmitt (ANAB)
Photos : Jean-Louis Schmitt (ANAB)
Photos : Jean-Louis Schmitt (ANAB)
Photos : Jean-Louis Schmitt (ANAB)
Photos : Jean-Louis Schmitt (ANAB)
Photos : Jean-Louis Schmitt (ANAB)
Photos : Jean-Louis Schmitt (ANAB)
Photos : Jean-Louis Schmitt (ANAB)
Photos : Jean-Louis Schmitt (ANAB)
Photos : Jean-Louis Schmitt (ANAB)
Photos : Jean-Louis Schmitt (ANAB)
Photos : Jean-Louis Schmitt (ANAB)
Photos : Jean-Louis Schmitt (ANAB)
Photos : Jean-Louis Schmitt (ANAB)
Photos : Jean-Louis Schmitt (ANAB)
Photos : Jean-Louis Schmitt (ANAB)
Photos : Jean-Louis Schmitt (ANAB)

Photos : Jean-Louis Schmitt (ANAB)

Photos : Gilles Weiskircher (ANAB)
Photos : Gilles Weiskircher (ANAB)
Photos : Gilles Weiskircher (ANAB)
Photos : Gilles Weiskircher (ANAB)
Photos : Gilles Weiskircher (ANAB)
Photos : Gilles Weiskircher (ANAB)
Photos : Gilles Weiskircher (ANAB)
Photos : Gilles Weiskircher (ANAB)

Photos : Gilles Weiskircher (ANAB)

Photos : Roland Gissinger (ANAB)
Photos : Roland Gissinger (ANAB)
Photos : Roland Gissinger (ANAB)
Photos : Roland Gissinger (ANAB)
Photos : Roland Gissinger (ANAB)
Photos : Roland Gissinger (ANAB)
Photos : Roland Gissinger (ANAB)
Photos : Roland Gissinger (ANAB)

Photos : Roland Gissinger (ANAB)

Rédigé par ANAB

Publié dans #Paysages et photos nature de notre région

Commenter cet article