La LPO lance un SOS

Publié le 15 Juillet 2015

Hécatombe chez les martinets noirs suite à la canicule !

Confrontée à l’arrivée de centaines de jeunes martinets dans son centre de soins, la Ligue pour la protection des oiseaux a besoin de bénévoles et de fonds, en urgence.

Les martinets victimes de la chaleur ont besoin d’aide.

Les martinets victimes de la chaleur ont besoin d’aide.

Depuis le début du mois de juillet, plusieurs centaines de personnes ont apporté de jeunes martinets tombés du nid à la LPO (Ligue pour la protection des oiseaux). Un afflux massif d’oiseaux qui représente une première en Alsace et a complètement saturé le centre de soins de Rosenwiller, indique la LPO.
Les 300 martinets recueillis s’ajoutent en effet à tous les autres pensionnaires, moineaux, rouges-queues, hiboux, faucons, canards, hérons et autres hérissons et écureuils.
L’appel à l’aide lancé la semaine dernière pour mobiliser des bénévoles permet d’apporter quatre nourrissages journaliers à ces oisillons, qui devraient pourtant recevoir six béquées quotidiennes pour prendre suffisamment de poids.
Un protocole d’urgence doit désormais être appliqué, basé sur un apport hypercalorique concentré. Cette nourriture spéciale est très onéreuse.
La LPO Alsace a jusqu’à présent pris en charge l’ensemble de la nourriture des martinets sur ses fonds propres (le centre de Rosenwiller fonctionne quasiment sans subventions publiques), mais ne pourra continuer efficacement sa mission d’aide aux animaux en détresse sans une aide financière à son tour.
Les bénévoles assurent quatre nourrissages journaliers.
La LPO lance donc un appel aux dons pour faire face à cet afflux de pensionnaires. En cas d’incapacité d’effectuer un don financier, il est possible de participer bénévolement au nourrissage des oiseaux (cette opération exigeant une certaine technicité, une participation de deux demi-journées minimum est demandée).
Pendant cette période de canicule, les jeunes martinets, qui grandissent sous des tuiles ou dans des cavités fortement exposées au soleil, ont beaucoup souffert. La température est montée très haut dans les nids. Les jeunes ont alors cherché désespérément un peu de fraîcheur, au risque de tomber au sol et de se mettre en danger (chats, voitures…).
Contrairement à beaucoup d’autres espèces d’oiseaux, les adultes ne nourrissent plus leurs petits hors du nid.
Contact : LPO Alsace, siège social, 8 rue Adèle-Riton – 67000 Strasbourg ⎢– ✆ 03 88 22 07 35 – http://alsace.lpo.fralsace@lpo.fralsace.mediation@lpo.fr

Rédigé par ANAB

Publié dans #Infos à partager

Commenter cet article