Ode au loup

Publié le 11 Août 2015

Thomas Pfeiffer, spécialiste alsacien du loup s’est adjoint les crayons de Christophe Carmona pour publier Le fabuleux voyage de Lisele et Wolfy en Alsace. La bête longtemps honnie par les hommes y est réhabilitée.

Une fable écologique qui plaide pour la vie sauvage.

Une fable écologique qui plaide pour la vie sauvage.

Non, le loup ne mange pas les petits chaperons rouges. Non, les comtes du Nideck ne se transformaient pas en loup-garou les soirs de pleine lune. Non, les loups ne rackettaient pas les voyageurs du Kronthal…
Jadis, l’animal était accablé de tous les maux par les hommes qui avaient réussi à le massacrer et à le faire disparaître de notre territoire. Mais aujourd’hui, le loup est de retour sur les terres alsaciennes, l’occasion de tordre le cou aux fausses légendes.
Fantasmes et réalités
C’est ce qu’on fait Thomas Pfeiffer et Christophe Carmona dans un album illustré, Le fabuleux voyage de Liesele et Wolfy en Alsace, paru aux éditions du Belvédère. Joliment tourné, le texte de l’historien spécialiste du loup est admirablement servi par le dessinateur des aventures d’Aline et contribue à une image pacifiée des relations entre la bête et les hommes.
Ce livre pour la jeunesse doit, dans l’esprit de ses auteurs faire du loup l’étendard de la vie sauvage et le symbole d’une nature à protéger et à chérir. Thomas Pfeiffer mène actuellement un projet de création muséographique « maison du loup » en Alsace.
Dans un tout autre genre, moins angélique, une autre opération de réhabilitation du loup est menée par Jean-Marc Moriceau, historien spécialiste de l’histoire rurale, professeur à l’université de Caen. Dans son ouvrage paru aux éditions Buchet-Chastel, Le loup en questions, il décortique en toute objectivité les fantasmes et les réalités autour de l’animal réapparu en France en 1992 sans éluder la difficile gestion entre la protection de l’espèce et les dommages qu’elle provoque.
Le fabuleux voyage de Lisele et Wolfy en Alsace, de Thomas Pfeiffer et Christophe Carmona, éd. du Belvédère, 12 €. 

Le loup en questions, de Jean-marc Moriceau, éd. Buchet-Chastel, 12 €.
DNA-S.W. 04/08/2015
Photo : JLS (ANAB)

Photo : JLS (ANAB)

et, n'oubliez pas de visiter le site entièrement reloupké de la Maison du Loup de Thomas Pfeiffer : http://www.maisonduloup.org/

Rédigé par ANAB

Publié dans #Infos à partager

Commenter cet article

Thomas 11/08/2015 08:08

merci à toi pour la publicité,

cordialement Thomas Pfeiffer