Quand brame le cerf

Publié le 27 Septembre 2015

Quand brame le cerf
L’époque du rut chez le cerf se situe entre la mi-septembre et la mi-octobre. Le brame désigne à la fois, la période de reproduction et le cri guttural (mugissement) émis par le mâle (écoutez ci-dessous).
A cette période, les grands animaux se rassemblent sur certaines zones identiques d’année en année : les places de brame, fréquentées également par les biches, sont tenues par quelques grands mâles, qui en défendent l’approche aux autres mâles « coiffés » (porteurs de bois). Ils cherchent à les dissuader par leur voix, par leurs parades qui mettent en valeur leur masse corporelle et leurs bois, et enfin par leur combativité.
Mais les combats entre mâles restent rares dans des conditions de tranquillité normale, et très exceptionnellement mortels.
Polygames, les cerfs couvrent les biches qu’ils arrivent à garder sur leur place de brame.
On peut exceptionnellement entendre bramer au-delà de cette période si des femelles n’ont pas été fécondées.
Après le rut, mâles et femelles se séparent. Plus tard, des conditions hivernales rigoureuses pourront favoriser des regroupements dans les zones les plus favorables.
L’observation des cerfs, pendant cette période très particulière de leur cycle biologique nécessite quelques précautions élémentaires.
Pour la tranquillité des animaux et votre propre sécurité, suivez ces conseils :
  • Veillez à ne pas vous écarter des pistes et sentiers autorisés (vous pourriez troubler le déroulement du brame).
  • Munissez-vous de jumelles : en augmentant votre distance d’observation, vous respecterez la quiétude des animaux, assisterez à des scènes plus longues et plus intéressantes et garantirez votre sécurité
  • Ne recherchez pas le contact avec les animaux : en cette période les cerfs peuvent se montrer agressifs
  • N’emmenez pas de chiens, même tenus en laisse
  • N’utilisez pas de sources lumineuses pour observer les animaux. Leur utilisation pour la recherche du gibier est interdite et constitue une infraction à la loi.
En un mot soyez discrets… vous êtes privilégiés en assistant à ce magnifique spectacle de la nature.
Photos : Guy Schneller (ANAB)
Photos : Guy Schneller (ANAB)
Photos : Guy Schneller (ANAB)
Photos : Guy Schneller (ANAB)
Photos : Guy Schneller (ANAB)
Photos : Guy Schneller (ANAB)
Photos : Guy Schneller (ANAB)
Photos : Guy Schneller (ANAB)
Photos : Guy Schneller (ANAB)

Photos : Guy Schneller (ANAB)

Rédigé par ANAB

Publié dans #Biodiversité de notre région

Commenter cet article

Roland 27/09/2015 16:29

Photos de pro, magnifiques. Bravo Guy.

Jean-Louis 27/09/2015 06:50

Superbes photos ! Merci à Guy...