Les anti-loups hors la loi !

Publié le 4 Octobre 2015

C’est un sujet malheureusement quasi inépuisable : les atteintes à l’environnement et à l’animal semblent être une constante de notre société qui n’est pas à un paradoxe près. Ainsi, à la veille du giga sommet COP 21 dans notre beau pays (1), on n’en flingue pas moins allègrement le loup et ce pourtant en dépit de son statut d’animal protégé par une directive européenne et une convention internationale… S’il est vrai que l’un (le climat) et l’autre (le loup) n’ont pas grand-chose en commun, il n’en demeure pas moins que l’ensemble des sujets ayant traits à l’environnement, sont traités avec une décontraction -pour ne pas dire une inquiétante légèreté- qui laisse pantois !

Loups gris (Canis lupus). Photo : Jean-Louis Schmitt (ANAB)

Loups gris (Canis lupus). Photo : Jean-Louis Schmitt (ANAB)

Déjà maintes fois abordé ici même, le cas et le sort du loup ne manquent pas de nous préoccuper et de revenir encore et encore sur le devant de la scène. Nul doute que le principal intéressé (Canis Vulpus lui-même) dont le vœu le plus cher serait probablement qu’on l’oublie tout bonnement, se passerait fort bien de ces passages sous les feux des projecteurs et, par voie de conséquences, sous ceux bien plus meurtriers des flingueurs ! Et, des flingueurs, il y a fort à parier, que d’ici peu, il y en ait de plus en plus puisque « l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) passe des annonces de recrutement au titre alléchant : « Emploi d’avenir Brigade loup H/F ». Dans le détail, le but est sans détour de participer à la grande chasse par « la mise en œuvre des mesures de gestion des populations de loups » (2).

Alors que les « anti-loups » ne cessent de hurler et de réclamer toujours davantage d’abattage de bêtes honnies, n’hésitant pas afin d’arriver à leurs fins à monter des opérations « coups de poing » (3), même l’état reconnait que d’une année sur l’autre, la population lupine est en baisse et ce en contradiction avec ceux qui prétendent qu’au contraire il y en a de plus en plus : ainsi l’ONCFS estimait leur nombre à 301 en 2014 et 282 en 2015. L’un des bons connaisseurs du dossier, le naturaliste Jean-Marie Ouary, évoque de son côté un chiffre inférieur à 200… Mais, face à la raison, la haine est décidément la plus forte et les fusillots, toujours prêts à se rendre utiles, semblent bénéficier de toujours plus d’écoute de la part des autorités.

De fait, Il y a quelques semaines, le regroupement d’associations CAP Loup (4) annonçait le dépôt d’une plainte contre la France devant la Cour européenne. Dans un communiqué loin des habituels larmoiements, CAP Loup note que « le déferlement d’arrêtés préfectoraux de tirs ne peut qu’émaner d’instructions ministérielles destinées à contenter les lobbies agricoles et cynégétiques en période de campagne électorale pour les régionales, dans un pathétique concours politicien » (5).

Eh oui : encore et toujours, la faune sauvage, l’environnement, la biodiversité, l’élevage, l’agriculture… font l’objet de sordides tractations bassement électorales ! A droite comme à gauche, on se fiche royalement (sans mauvais jeu de mot) du loup : ce qui importe en revanche c’est de brosser tout ce petit monde (chasseurs, éleveurs exploitants agricoles…) dans le sens du poil et, ça, nos hommes et femmes politiques savent indéniablement y faire !

Du coup, les susnommés se sentent naturellement pousser des ailes : les militants de la très puissante et influente FNSEA cassent le matériel urbain, bloquent les routes et autoroutes, polluent (un peu plus encore) avec de gigantesques feux de pneus, déversent lisier et fumier sur la voie publique… sans que la moindre poursuite ne soit engagée contre les auteurs des multiples dégradations effectuées… et c’est le contribuable, une fois de plus, qui paye les pots cassés et la remise en état de tout cela ! De même, lorsqu’une poignée d’éleveurs énervés décide de s’en prendre directement à un responsable de parc national (voir 3), on laisse faire –aucune mise en examen- et on n’hésite pas à sacrifier quelques loups pour calmer les esprits échauffés ! En revanche, lorsque des militants s’élèvent et protestent contre une corrida, les forces de l’ordre redoublent d’ardeurs et participent à la curée (6)… Et ce sont eux, et plus généralement les écologistes pacifistes que l’on traite de « terroristes » et autres « ayatollah verts » !

Escadrons anti-loup en ordre de bataille dans les Alpes de Hautes-Provence !

Suite à quatre attaques de troupeaux pour lesquelles « la responsabilité du loup n’a pas été écartée » la préfecture de Digne-les-Bains a mis en place des escadrons chargés de traquer la bête « de jour comme de nuit, avec lunette de visée et utilisation de source lumineuse »... et ce jusqu’au 30 juin 2016 ! « Pendant 10 mois donc, Canis lupus italicus va être traqué jour et nuit sur de très vagues suppositions de responsabilité dans des attaques sur un troupeau. Si ce n'est pas de la volonté d'exterminer une espèce strictement protégée, cela y ressemble fortement… » (7).

Les exemples de ce genre sont malheureusement légion. Fort heureusement, de temps à autre, des voix dissonantes s’élèvent ! Dans le vacarme « anti-loup » on les entend certes à peine, pourtant, c’est sûr, le loup n’a pas que des ennemis ! Ainsi Gaston FRANCO, Maire de Saint-Martin Vésubie déclare courageusement : « La filière ovine va mal et le loup n'y est pour rien (...) Arrêtons de subventionner des éleveurs qui ne protègent pas leur troupeau (...) La cohabitation est possible. » !

Certes oui ! Mais, en attendant, les antis, largement encouragés par des autorités complaisantes et une ministre qui, elle le prouve quasi quotidiennement, leur est toute entière dévouée, font la loi les armes à la main et toujours dans la violence : c’est à l’évidence le seul langage qu’ils connaissent !

Jean-Louis Schmitt

1) COP 21 : La Conférence de Paris sur les changements climatiques aura lieu du 30 novembre au 11 décembre 2015 à Paris. La COP 21 doit aboutir à un nouvel accord international sur le climat, applicable à tous les pays, dans l’objectif de maintenir le réchauffement mondial en deçà de 2 °C. 

(2) Fabrice Nicolino : « Les tueurs de loups sur le pied de guerre » (8 septembre 2015 http://luce-lapin-et-copains.com/  ). 

(3) Des éleveurs de Savoie ont séquestré durant quinze heures le directeur du parc national de la Vanoise. Afin de les calmer, le préfet a autorisé l'abattage de six loups d'ici à la fin de l'année… (http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/09/02/01016-20150902ARTFIG00402-les-eleveurs-obtiennent-l-abattage-de-loups-dans-le-parc-de-la-vanoise.php  2 septembre 2015). 

(4) CAP Loup (Collectif des Associations pour la Protection du Loup en France) : http://www.cap-loup.fr / (5) Ibid (Fabrice Nicolino : « Les tueurs de loups sur le pied de guerre ») (

6) Rodhilan, le 8 octobre 2011, vous vous souvenez ? Des militants frappés, violentés… Finalement, une soixantaine de plaintes pour violences en réunion, coups et blessures, menaces de mort, non-assistance à personne en danger ou attouchements sexuels est déposé. 23 auteurs présumés sont identifiés, et une quarantaine de plaintes retenues. Mais pourtant, pour l’heure toujours aucun procès en vue… (http://www.liberation.fr/societe/2015/05/19/corrida-la-justice-hors-de-l-arene_1312593 ). 

(7) Association Le Klan du Loup : http://www.leklanduloup.fr/2015/08/des-escadrons-de-la-mort-anti-loup-sont-en-ordre-de-bataille-dans-les-alpes-de-haute-provence.html

Rédigé par ANAB

Publié dans #Opinions

Commenter cet article

Guy 05/10/2015 17:45

Hélas rien de neuf, rien à attendre de Démagolène Royal; l'hystérie, la lâcheté , l'inculture et le crétinisme exacerbé des individus qui ont la prétention de nous gouverner sont notre quotidien.
Les préfets sont des larbins aux ordres. Le loup n'est qu'un hochet de plus destiné à détourner l'attention des problèmes qu'on est incapable d'appréhender et de traiter.
Mais les politiques ne sont peut être que le reflet de notre société française...
Guy
P.S. Je viens de lire dans une interview que Yann Arthus Bertrand trouvait remarquable l'action de S Royal!!!!!!!!! vous en pensez ce que vous voulez......