L’if commun

Publié le 13 Novembre 2015

tronc d'If commun". (Taxus baccata)

tronc d'If commun". (Taxus baccata)

"Je ne me lasse pas de l'admirer, Gilles Weiskircher
 

Nom scientifique : Taxus baccata L., 1753

Lieu d’observation : Strasbourg, centre ville.

L'if est un arbre qui mesure de 12 à 15 mètres de hauteur et peut atteindre 25 mètres de haut, mais la plupart des individus sont généralement plus petits. Les formes en buisson sont également fréquentes. L'écorce de l'arbre va du brun à un brun rougeâtre. Elle est assez fine et se détache généralement en fines écailles.

Les feuilles sont des aiguilles souples, plates de couleur vert foncé dessus et vert plus clair dessous.

L’if est une espèce dioïque : les fleurs des pieds mâles, jaunâtres produisent au printemps un pollen jaune et abondant. Les fleurs des pieds femelles sont verdâtres et forment des fruits charnus, rouge vif : les arilles.

Les fruits sont consommés par les oiseaux qui en rejettent la graine dans leurs excréments, ce qui contribue à la diffusion et à la reproduction de l'espèce. La graine toxique n'est pas digérée par les animaux.

 

baie d'lf commun". (Taxus baccata)

baie d'lf commun". (Taxus baccata)

L'if est devenu rare à l'état naturel : il a presque disparu des forêts et des prairies en raison des nombreux abattages qu'il a subi au cours des siècles.

Les Romains utilisaient les branches et l'écorce de l'if pour la fabrication de filtres empoisonnés. Du mot "Taxus" dérive le mot latin "taxicum" qui signifie poison et qui a donné "toxique" ainsi que "textile", tissé avec les fibres de l'écorce.

Le poison de l'arbre est nommé la taxine.

Les Gaulois, qui utilisaient ce poison pour la chasse, l'appelaient "Ivos" ce qui a donné le nom If qui apparaît pour la première fois dans la Chanson de Roland au 12e siècle.

Utilisé abondamment au Moyen-Age pour la confection des arcs et des arbalètes, il se prête très bien à l’art topiaire grâce à sa grande facilité de bourgeonnement, permettant de constituer toutes sortes de formes, cônes, boules, formes animales.

Son bois est très prisé des ébénistes.

Toutes les parties de l'arbre, sauf l'arille rouge entourant la graine, sont très toxiques.

L'if, symbole de mort pour les Anciens, est aujourd'hui utilisé dans un cadre médical : des glucosides synthétisés à partir d'extraits de l'if sont utilisés en oncologie pour traiter certains cancers.

Baie d'If commun". (Taxus baccata)

Baie d'If commun". (Taxus baccata)

Texte et photos : Gilles Weiskircher (ANAB)

Rédigé par ANAB

Publié dans #Biodiversité de notre région

Commenter cet article

terrien 19/03/2017 21:29

Salut a tous moi aussi olivier je replante des if mais il ne faut pas le confondre avec taxus cuspidiata ou un autre

Olivier 30/01/2016 13:03

Je tente d'en trouver pour pouvoir en planter, je trouve vraiment navrant que nos arbres les plus emblématiques, les plus vénérés à une époque, soient devenus rares ou en nette déclin...

Lavaupot 17/11/2015 12:19

Il faut bien comprendre le pourquoi des abattages en prairie et en forêt.
Du fait de l’extrême toxicité du feuillage il semble évident que les paysans (éleveurs) ont de tout temps cherché à l'éradiquer de leurs prairies et des endroits où les animaux domestiques risquaient de l'ingérer.
Mais en forêt? Pourquoi? Il faut savoir qu'autrefois (avant 1950 en gros) seule la traction animale existait (chevaux, bœufs mais aussi vaches laitières attelées) et leur présence en forêt était continuelle (débusquage des bois en long, transport du bois de chauffage, etc...) et il n'était pas rare de voir les animaux se nourrir en forêt lorsqu'il n'étaient pas au travail; d'où le très grand risque pour eux d'ingérer de l'If, par hasard, méconnaissance et ...faim! D'où l'abattage des Ifs: CQFD