Des biocorridors pour la circulation des espèces

Publié le 11 Avril 2016

Une conférence suivie d’un débat a eu lieu à la salle polyvalente de Dehlingen. L’objectif était de sensibiliser le grand public à l’importance des « réseaux écologiques ».
Mathilde Wendling et Corentin Dauvergne. Photo : DNA

Mathilde Wendling et Corentin Dauvergne. Photo : DNA

La maire Simone Koeppel a accueilli les intervenants, la chargée de mission au parc régional des Vosges du Nord Mathilde Wendling et, et le délégué de Nordex pour l’action éoliennes Corentin Dauvergne.
Indispensables consultations
Mathilde a présenté le concept life. « La dégradation et la fragmentation des habitats des plantes et des animaux sont les principaux responsables de l’appauvrissement de la biodiversité. Ce processus risque de s’amplifier sous l’effet du changement climatique, menaçant nos ressources en aliments, bois et énergie et notre santé. »
L’idée serait de constituer des trames pour rétablir des continuités entre des habitats favorables qui permettent aux espèces de circuler. Sensibiliser les élus, les intervenants et le grand public par le biais de consultation est indispensable.
En partenariat avec le Biotopverband allemand, le projet a un coût total de 3 611 735 € dont 60 % sont pris en charge par l’Union européenne. L’action portera à Dehlingen sur la plantation de 6 km de haies et d’un verger communal.

DNA-24/03/2016

Rédigé par ANAB

Publié dans #Infos à partager

Commenter cet article