Le Jonc grêle

Publié le 17 Août 2016

Nom scientifique : Juncus tenuis Willd.

Allemand/ dialecte:            Zarte Binze
Date de l’observation : 3 août
Lieu de l’observation : Danne aux Quatre Vents  

Famille de plantes :. celle des joncs, jonc des tonneliers, jonc des crapauds, luzule champêtre plantes de milieux humides et tempérés. C’est la famille des  Joncacées. C’est une famille qui comprend une  vingtaine d’espèces dans notre région et plusieurs centaines au niveau mondial.. Ce sont des plantes un  peu négligées par les promeneurs et observateurs de la nature.
Elles sont magnifiques  pour peu que l’on prenne la peine de les regarder de près ou à la loupe et très intéressantes pour évaluer le milieu qu'elles habitent.
 

Le Jonc grêle - Juncus tenuis

Le Jonc grêle - Juncus tenuis

Caractéristiques communes :
leurs feuilles sont linéaires, cylindriques et glabres pour les joncs, planes et velues pour les luzules. Les fleurs sont à symétrie radiale. Elles ont 6 tépales, 3 à 6 étamines et 3 stigmates. Elles n’ont ni nectar ni parfum et leur pollen est disséminé par le vent.

Catégorie : plante vivace
Port : plante avec des fleurs en ombelles à l’extrémité des tiges.
Hauteur : 15 à 60 cm de haut
Tige: cylindrique grêle de seulement 1 mm de diamètre.
Feuillage : La tige est arquée et muni à la base de deux à trois feuilles souples de 1mm plus courtes que les tiges et insérées à la base.
Floraison : juin à septembre

 

Fleurs mâles- étamines de  Jonc grêle - Juncus tenuis

Fleurs mâles- étamines de Jonc grêle - Juncus tenuis

Couleur : fleurs vert jaunâtre en panicule lâche à l’extrémité des tiges. Les tépales sont finement pointus.
Fruits : la capsule brun-jaunâtre  se termine par une pointe et est dépassée par les tépales.
Deviner les ovules et graines dans  la photo agrandie d’une capsule.

Habitat : bords des chemins, fossés et bois humides, assez fréquent dans notre région
Confusion :  avec les autres joncs, jonc comprimé, 2 à 5 feuilles dont une insérée au milieu  et le jonc des crapauds plus petit
Origine du nom :  du latin  « juncus » qui signifie les joncs, issu lui-même peut être de « jungere », lier,  car les joncs étaient liés entre eux pour faire des toitures étanches et de « tenuis  ‘qui signifie grêle.
Utilité médicale : certains joncs ont une action diurétique.

Photo de droite, ovules dans la capsule du  Jonc grêle  - Juncus tenuis
Photo de droite, ovules dans la capsule du  Jonc grêle  - Juncus tenuis

Photo de droite, ovules dans la capsule du Jonc grêle - Juncus tenuis

Rédigé par ANAB

Publié dans #Biodiversité de notre région

Commenter cet article

Roland 17/08/2016 16:59

Merci de tes gentils commentaires Goupil malicieux, oui nous faisons de notre mieux pour faire partager ces belles découvertes. Bonnes lectures et au plaisir de te relire. Belle et douce journée à toi aussi.

Goupil malicieux 17/08/2016 09:39

Merci de transmettre vos connaissances botaniques et d'y ajouter les photos presque mieux qu'à l'oeil nu... grand merci encore d'éveiller notre curiosité ou rafraîchir nos connaissances. Comme le dit Jean-Louis, pour moi, cette lecture c'est "le miracle du matin" .....Très douce journée