Le Sympétrum sanguin - Sympetrum sanguineum

Publié le 24 Août 2016

Nom scientifique :   Sympetrum sanguineum (O.F. Müller, 1764)          

Observation : le 22 août  à Voellerdingen

Famille : le Sympétrum sanguin appartient à l’ordre des odonates, sous ordre des anisoptères ou vraies libellules et dans la classification descendante, à la famille des Libellulidés.
Les odonates sont des insectes carnivores aux ailes en général  transparentes. Leurs yeux sont proéminents et à multifacettes.
Ils sont  terrestres comme adultes et
aquatiques à l’état larvaire.

Origine du nom : selon les auteurs, vient du grec « sympetrum » , abdomen gonflé,
ou bien encore,
du grec « syn" qui signifie avec et  « petrum », rocher, allusion au fait qu’il se perche régulièrement sur un rocher.
Pas de discussion en revanche sur son prénom  « sanguineum », qui signifie couleur du sang,

 

Sympétrum sanguin	 - Sympetrum sanguineum

Sympétrum sanguin - Sympetrum sanguineum

Dimensions: 34 à 39 mm, envergure 50 à 60 mm
Période d’observation : juin à novembre

Description: c’est une libellule assez petite. Ses yeux ont de très nombreuses facettes, 38000 parait-il, je n’ai pas compté. Ils  sont énormes par rapport à la taille de son corps. Le front est rouge, typique. Son abdomen est renflé en massue vers l’extrémité laquelle porte des marques noires.  Les pattes sont entièrement noires contrairement à d’autres sympétrums.
 

YEUX de Sympétrum sanguin	 - Sympetrum sanguineum

YEUX de Sympétrum sanguin - Sympetrum sanguineum

Particularité, à voir sur  les photos d’accouplement, le mâle mature est rouge sang, le mâle immature et la femelle sont  jaune- brun.

 

Mâle mature et  femelle   / Sympétrum sanguin	 - Sympetrum sanguineum
Mâle mature et  femelle   / Sympétrum sanguin	 - Sympetrum sanguineum

Mâle mature et femelle / Sympétrum sanguin - Sympetrum sanguineum

Biologique et activité
Les sympétrums patrouillent le long de leur territoire en faisant souvent du  vol stationnaire pour localiser leurs proies. Ils reviennent, régulièrement,  se percher sur le même rocher, branche ou tige. Il est alors facile de les observer et les photographier.

Nourriture des adultes Ils chassent de petits insectes à l’aide de leurs yeux perfectionnés. Ils les saisissent en plein vol avec leur pattes munies de longues épines  dont ces proies ne peuvent s’extraire.
Nourriture des larves:
A l’état de larve ce est un consommateur de petits crustacés et de gamares. Il se déplace en godillant avec son abdomen. Pour accélérer il peut pour se propulser, éjecter l’eau de son ampoule rectale, comme un avion à réaction.

 

In copula /  Sympétrum sanguin	 - Sympetrum sanguineum
In copula /  Sympétrum sanguin	 - Sympetrum sanguineum

In copula / Sympétrum sanguin - Sympetrum sanguineum

Reproduction: a lieu en vol bien  typique en tandem, ailes repliées, ou sur terre ferme.
La femelle pond ses œufs dans l’eau ou sur le sol humide des berges.
S’ils sont pondus assez tôt ils se transforment en larves. Si ce n’est pas le cas, les œufs hivernent jusqu’au printemps.
La larve se transforme en insecte adulte au cours de nombreuses  mues, 8 à 18.
A la dernière mue, le sympétrum  doit s’extraire en déchirant  par le dos son ancienne peau. Cette peau appelée exsuvie reste attachée sur l’herbe et sert d’identification aux espèces. Ce stade de sortie de l’exsuvie , est appelé émergence. Il  est critique pour tous les anisoptères  (libellules).  L’insecte est sans défense pendant ce temps de 1 à 2 heures nécessaire pour  que ses ailes toutes neuves sèchent
 et se rigidifient. Il pourra alors voler.


 

Sympétrum sanguin	 - Sympetrum sanguineum

Sympétrum sanguin - Sympetrum sanguineum

Habitat: présent dans toute l’Europe. Il apprécie les eaux stagnantes, faiblement courantes et riches en végétation. Il peut se retrouver assez loin des milieux aquatiques, jusque dans les jardins ensoleillés. Prédateurs: chauve souris, oiseaux



Articles de référence et bibliographie : http://www7.inra.fr/opie-insectes/pdf/i157jourde.pdf

http://www.quelestcetanimal.com/wp-content/uploads/2015/04/Sympetrum-sanguineum.jpg https://inpn.mnhn.fr/accueil/donnees-referentiels

textes et photos Roland Gissinger /Anab

Rédigé par ANAB

Publié dans #Biodiversité de notre région

Commenter cet article

bernadette 24/08/2016 10:03

voici enfin la réponse à cet énigmatique libellule avec descriptif et photos superbes!
merci Roland

jean 24/08/2016 09:29

Voilà que même notre vénérable Président donne la réponse du quizz de la semaine dernière !
jc

Bravo pour les photos !