Quiz Anab du jeudi 13 octobre

Publié le 13 Octobre 2016

Bonjour amis lecteurs,


réponse au Quiz de jeudi dernier.
Pas de précipitation pour trouver ce qui z!!

Pas très facile pour ceux qui n'en ont jamais vu. Michèle vous a mis sur lapiste par son petit message ciselé de jolis jeux de mots dont elle a le sec
ret.

"Avouez que mettre tous ses œufs dans le même panier n’est pas très prudent ! Cette bébête file un mauvais cocon !
C’est comme si nous rangions les plus belles œuvres littéraires dans la même bibliothèque : gare au feu !
Cependant nous nous réjouissons pour observer cette descendance et, aimantés par le résultat, attendons religieusement le printemps
!!!"


Et bien oui, il s'agissait d'une ponte de la Mante religieuse ou oothèque.
Au début cette substance est molle et visqueuse. elle durcit ensuite pour donner une sorte de HLM géométrique ou chaque loge abrite un oeuf et bientôt une petite mante.

Voir aussi notre fiche sur le sujet et sur laquelle j'ai ajouté ces derniers jours les photos d'oothèques ci dessous.




Ponte ou oothèque de La Mante religieuse ( Mantis religiosa )
Ponte ou oothèque de La Mante religieuse ( Mantis religiosa )

Ponte ou oothèque de La Mante religieuse ( Mantis religiosa )

Nouveau QUIZ, nouvelle énigme.

Qu'est ce que cela  ??

Trouvé  dans la nature sauvage de notre région.
Nom , prénom!


Réponse la semaine prochaine, en attendant, vous pouvez proposer vos réponses dans les commentaires ci-dessous.
 

 

J'attends vos réponses avec impatience.

Quiz Anab du jeudi 13 octobre

Rédigé par ANAB

Publié dans #Quiz

Commenter cet article

Michèle 13/10/2016 11:43

Quel beau résultat !
Ces fruits appétissants, on dirait des groseilles ! Malheureusement, ils sont toxiques…
La plante était autrefois associée à la magie (j’ai vu de nombreux films sur le sujet mais diable, de vrais navets…) et je tiens à vous conter son histoire en V.O.
Je suis solitaire et ma vie très, très courte dépend de cette plante car je suis monoléctique (et toc). Je me dépêche, le matin, avant tous les autres concurrents, pour récolter nectar et pollen sur les fleurs staminées ou pistillées (c’est mon style et je bois le calice jusqu’à la lie). C’est un travail harassant car ces messieurs-dames ont décidé de ne pas cohabiter !
Heureusement, toute mon anatomie est conçue pour favoriser une bonne récolte et, par là même, assurer la fécondation de ma bienfaitrice.
Ma descendance je l’espère sera assurée car il est temps pour moi de me retirer définitivement.
Ah, j’oublier de me présenter : dans l’intimité, on m’appelle Andréna F.

jean claude 13/10/2016 07:55

Fruits d'une cucurbitacée... ce n'est pas un gros mot !!