Sureau yèble, Herbe à l'aveugle

Publié le 26 Novembre 2016

Nom scientifique : Sambucus ebulus L., 1753 -
Nom commun allemand/dialecte : Schwartzer Holunder
Date de l’observation :  8 octobre à Voellerdingen
Famille de plantes : celle des Adoxacées depuis peu qui comprend les sureaux , les viornes et les adoxes. Les sureaux étaient autrefois classés dans les caprifoliacées (chèvrefeuilles,  succises, knauties). Elles e caractérisent par des feuilles composées, des fleurs hermaphrodites discrètes à pétales soudés et symétrie radiale. Leurs fruits sont des drupes (fruit charnu à noyau comme la cerise ou l’olive).

Sureau yèble, Herbe à l'aveugle (Sambucus ebulus )

Sureau yèble, Herbe à l'aveugle (Sambucus ebulus )


Catégorie : plante herbacée fixée par une souche rampante et profonde. L’ odeur de feuillage est fétide.     
Hauteur : 100-200cm.
Tiges et racines : tige dressée robuste, à moelle blanche.
Feuilles : composée, imparipennées, à 7-9 folioles, lancéolés, denticulées, munies de petites stipules à la base



Floraison : de juillet à août
Couleur : fleurs blanc-jaunâtre, quelquefois rosée, de 5 à 7 mm, en corymbe multiflore, dressé. Anthères pourpres.



Sureau yèble, Herbe à l'aveugle (Sambucus ebulus )

Sureau yèble, Herbe à l'aveugle (Sambucus ebulus )

Fruits : drupes noires luisantes, contenant de petites graines, de 5 à 7 mm
Habitat :  sols riches en azote, esserts, talus, coupes de bois, lisières forestières


Origine du nom :  dérivé  du mot grec « sambuka»,  qui veut dire, flûte, car on faisait des flûtes avec les sureaux (surtout le sureau noir) et du latin  «ebulus», qui est le nom de cette plante en latin

Confusion : possible avec le sureau noir,  un arbuste à l’écorce très crevacée qui peut atteindre 7 mètres de haut.
Les fleurs et les fruits du sureau noir sont retombants et non dressés comme ceux de ce sureau yèble.

 

Utilisation médicinale : Plante toxique mais pas mortelle.
Selon le site Toxiplante, le sureau renferme des hétérosides iridoïdes dans la racine.
Il contient aussi  des protéines, nigrine b présente aussi dans le sureau noir et l’ébuline I  qui agissent sur les ribosomes des cellules.
Des brevets ont été déposés sur ces substances car elles pourraient être utilisées
dans des  thérapies du cancer et du sida comme inhibiteurs de synthèse des protéines.


Fruits de Sureau yèble ou Herbe à l'aveugle (Sambucus ebulus). Photos : Roland Gissinger (ANAB)
Fruits de Sureau yèble ou Herbe à l'aveugle (Sambucus ebulus). Photos : Roland Gissinger (ANAB)

Fruits de Sureau yèble ou Herbe à l'aveugle (Sambucus ebulus). Photos : Roland Gissinger (ANAB)

Rédigé par ANAB

Publié dans #Biodiversité de notre région

Commenter cet article