Danemark : 100% de la consommation d'électricité assurée grâce à l'éolien dans la nuit du 23 au 24 décembre

Publié le 30 Décembre 2016

Suite à notre article sur le nouveau parc  éolien d’Herbitzheim dans notre région, je me suis aperçu que certains de nos lecteurs doutent encore de l'éolien comme source notable d'énergie.

Personne ne désire une éolienne devant sa fenêtre. Pourtant, l'éolien et le photovoltaïque sont des solutions alternatives importantes, même avec leurs inconvénients visuels et financiers.
Certains  montages de parcs éoliens n'ont pas été transparents et/ou ont fait obstacle aux montages par des citoyens locaux.


Sans éolien et les autres énergies renouvelables, nous courrons un  risque d'avoir en France des accidents majeurs
type Tchernobyl ou Fukushima

ou avancer dans le mur du changement climatique irréversible car trop de CO2 dans l’atmosphère par combustion du fuel et charbon? Sans parler des autres gaz à effet de serre comme le méthane…

Roland




article paru sur France Info le 24/12/2016

Dans la nuit de vendredi à samedi, 100% de la consommation électrique du Danemark a été assurée grâce à son parc éolien. Pour Benoît Hartman, porte-parole de France Nature Environnement, le Danemark est le "bon élève" et la France le '"mauvais" de la classe Europe.

éoliennes de Dehlingen Alsace Bossue

éoliennes de Dehlingen Alsace Bossue

Le Danemark a assuré 100% de sa consommation électrique dans la nuit de vendredi à samedi grâce à son parc éolien. "C'est une bonne nouvelle, ça veut dire que la transition est déjà réussie chez eux", a réagi samedi 24 décembre sur franceinfo Benoît Hartmann, porte-parole de France Nature Environnement.

franceinfo : Cette annonce est-elle surprenante ?

Benoît Hartmann : On l'a vu venir, le Danemark est l'un des bons élèves de la classe Europe. Les Danois ont commencé par faire de grosses économies d'énergie donc c'est plus facile de suppléer à leurs besoins et c'est une bonne nouvelle, ça veut dire que la transition est déjà réussie chez eux.

Le Danemark a réalisé 111% d'électricité grâce à l'éolien la nuit dernière, cela signifie que le surplus a pu être vendu ?

Oui, très régulièrement. Même l'Allemagne qui ne satisfait pas tous ses besoins, même en pic de production, revend ses énergies renouvelables à la France avec l'éolien et le photovoltaïque.

Le Danemark est champion d'Europe pour l'énergie éolienne, avec de grands parcs éoliens en mer, le "offshore" également ?

Ils ont été les pionniers avec d'autres pays du Nord. Cela permet d'avoir une grosse production décentralisée et donc d'avoir des gros tuyaux, ce qui est assez différent de ce qu'on peut avoir comme éolien au sol, cela permet d'avoir des éoliennes plus importantes, plus grosses, qui produisent beaucoup plus d'énergie.

Où en est-on de l'éolien en France ?

On est le mauvais élève de la classe. L'éolien, pour l'instant, représente 3,9% de la production nationale et on n'a aucun éolien offshore aujourd'hui en France alors qu'on a un potentiel énergétique qui est le deuxième derrière le Royaume-Uni. On pourrait être l'un des grands producteurs d'énergie éolienne. Mais il y a une grosse opposition des riverains, qui ont peur d'apercevoir à l'horizon une éolienne. On parle ici de l'avenir de l'humanité parce qu'il va falloir satisfaire nos besoins en énergie et on sait que les énergies fossiles, il va falloir les laisser sous terre (...), il faut accepter qu'il faut consommer moins d'énergie et il faut accepter les énergies renouvelables. Ce n'est pas la pire des perspectives que d'avoir des éoliennes dans son champ de vision quand on sait qu'on a supporté des centrales nucléaires quelque temps.

une des 5 éoliennes de Dehlingen Alsace Bossue

une des 5 éoliennes de Dehlingen Alsace Bossue

Rédigé par ANAB

Publié dans #Infos à partager

Commenter cet article

Marc 09/05/2017 11:01

On devrait prendre exemple..

Roland 09/05/2017 11:10

Oui Marc, difficile de comprendre pourquoi certains sont hostile sou si tièdes pour cette énergie.
Je regrette aussi le paysage sans éoliennes mais faut savoir ce qui est important pour notre avenir.

Gérard 02/01/2017 14:01

bonne année à toutes et tous,
Je vais aussi mettre mon grain ... de sel dans cette histoire de modernes moulins à vent que sont les éoliennes mais qui ne voient pas l'ombre d'un grain .. de blé dans leurs rouages.
Sans rentrer dans le débat de fonds sur l'énergie ... je préfère moi aussi des éoliennes judicieusement réparties sur le territoire (même à 500 m de chez moi) et si possible avec un financement participatif citoyen qu'une centrale nucléaire (même à 100 km = Fessenheim ou Cattenom). Je fais confiance aux commissions des sites pour nous éviter des pollutions visuelles aberrantes et à la LPO pour les exclusions avifaunistiques car évidemment ces monstres visuels technologiques ne sont pas anodins. Cependant dans certains "plats pays" ou autres paysages banals les éoliennes me semblent apporter une dynamique, un mouvement qui anime l'horizon; et je préfère cela à un bête cube du genre Grands Chais de France à Petersbach (je ne parle pas de celui de JFA pour ne pas vexer notre président!).
Allez, un petit coup de débat en ce début d'année ne va pas faire de mal à notre cher blog que j'aime beaucoup même si je ne suis pas un fidèle du quizz ni des commentaires.

Roland 01/01/2017 09:19

Merci JP de t'exprimer sur le sujet mais tu ne m'as pas convaincu.
Les fermes solaires ne sont pas moins esthétiques que les éoliennes.
Elle stérilisent des terres et ont aussi leurs inconvénients. Par contre, le solaire sur le toit des fermes, usines, parkings, et maisons, alors oui.
Hydraulique il reste des peanuts à équiper par rapport à nos besoins en électricité.
Donc il faut intensifier le solaire, voir ailleurs, utiliser les nombreuses autres sources.

J. P. 30/12/2016 17:23

Avec ta permission Roland (merci!) : je pense qu'il y'a de nombreux paramètres à prendre en compte comme les consos réelles, nos besoins etc comme le fait que nous revendons aussi à d'autres pays.Toutes les alternatives au nucléaire ne sont pas encore épuisées , ex: les "fermes" solaires , certains barrages pourraient voir le jour et on connaît leur puissance de production .Mais force est de constater que des paysages entiers comme en forêt noire ont été défigurés par ces horreurs monumentales et je plains les riverains à qui l'on impose ces gigantesques girouettes subissant la double peine de la nullité de leurs biens devenus invendables .Tout n'est pas acceptable au nom de l'écologie . L'éolien est également devenu un vaste marché avec ses magouilles , appels d'offres truqués et contrats d'entretien juteux qui se négocient à plusieurs zéros derrière la virgule, ne soyons pas naïfs ! Le débat n'est pas prêt d'être clos . Pensons par ex à la ligne LGV :résultat pour un "train électrique propre" :une profusion de méga-pylones allant chercher le courant à...Cattenom !

Roland 30/12/2016 15:36

J.P. si tu trouves les inconvénients des éoliennes, visuels et autres trop élevés,


alors, tu proposes quoi comme énergie ?
et perso, tu utilises quoi et combien ?

J. P. 30/12/2016 14:38

Ben voyons : on n'en est pas à une hérésie près ni à une pollution de plus et visuellement énorme

karin 30/12/2016 10:18

il y a 50 ans, alors qu'enfant je visitais le Danemark, les fermes isolées avaient leur éolienne et des plaques photovoltaïques ( dans ce pays où le soleil brille 350 jours par an ! ), un puits d'eau, pour être en auto suffisance énergétique. De belles campagnes préservées de ces horribles lignes haute tension portées par des monstres en acier.

Jpl 30/12/2016 09:29

Bonjour,
À mon avis la nuisance numéro un est de brûler toujours et toujours des dérivés pétroliers avec le CO2 qui en résulte, que ce soit pour produire de l'électricité, nous chauffer ou rouler et là pour cela, les victimes se comptent déjà par dizaines de milliers du fait des particules fines principalement. Et sans compter avec nos voisins allemands soit disant écolos, qui brûlent toujours et toujours du charbon.
Alors OK pour l'éolien mais je crains que se ne soit qu'une façade de plus pour continuer de brûler du pétrole ou du gaz....l'écologie "à la française" : on fait semblant d'agir mais sur le fond on ne développe pas les bons systèmes.

Jean-Louis 30/12/2016 06:07

Personnellement, malgré l'impact négatif d'un parc éolien sur l'avifaune ou encore les chauves-souris, j'ai toujours préféré la vue de celles-ci (les éoliennes) que les affreuses lignes MT ou HT qui enlaidissent nos campagnes et non pas juste en un point (comme les éoliennes...) mais sur des milliers de kilomètres.
Quand à la vue de centrales nucléaires, le "vieux" militant que je suis et qui a activement participé aux manifs et luttes contre Fessenheim et Cattenom (entre autres...), celles-ci me filent carrément de l'urticaire !
Alors, au risque de faire hurler certains de mes amis : OUI à l'éolien et, pourquoi ? jusque devant ma fenêtre... enfin, à 500 m puisque c'est la distance minimale d'installation des habitations !

Jean-Louis 30/12/2016 06:49

Faute de frappe : "et pourquoi PAS ? jusque devant ma fenêtre...