L'herbier de Strasbourg a débuté sa numérisation

Publié le 24 Janvier 2017

Le projet e-ReColNat vise à constituer une énorme et unique base de données sur la flore au cours du temps, à des fins de recherche et d’expertise sur la biodiversité. Mais pour cela, il est indispensable de les numériser pour une mise à disposition rapide, facile, et surtout sans manipulation inutile des échantillons.

À l’image de l’Herbier de Strasbourg, beaucoup d’institutions et de muséums ont commencé à informatiser leurs collections, mais au rythme actuel, cette tâche ne sera pas terminée avant plusieurs dizaines d’années.

D’où l’idée d’accélérer le processus de numérisation dans le cadre d’un programme unique, conforté par des financements spécifiques ou la mise à disposition de bénévoles.

À l’Université de Strasbourg, ce projet a pu être lancé de manière efficace grâce au soutien du programme Investissement d’avenir (Idex). Les riches collections de l’Herbier de l’Université de Strasbourg (plus de 560 000 spécimens) vont ainsi être photographiées, numérisées et indexées, puis seront mises à disposition aussi bien des chercheurs et des amateurs de botanique que du grand public sur des sites dédiés.

 

 

Chaine d enumérisation + photo échantillon d'une planche qui sera numérisée avec un code barre et une mire de couleur de référence
Chaine d enumérisation + photo échantillon d'une planche qui sera numérisée avec un code barre et une mire de couleur de référence

Chaine d enumérisation + photo échantillon d'une planche qui sera numérisée avec un code barre et une mire de couleur de référence

Le Conservateur de l'Herbier de Strasbourg, Michel HOFF a priorisé la numérisation des plantes récoltées dans la région et regroupées sous Herbier d'Alsace soit .30 000 planches de l’Herbier d’Alsace et d’environ 5 000 planches concernées par des études en cours, tant au niveau local qu’au niveau national.


 

A ce jour  plus de  11597 plantes ont été scannées sur une ligne semi industrielle de numérisation comme expliqué dans nos lignes
préparation des échantillons à Strasbourg  par notre article du 16 juin 2016.
et le reportage  sur https://www.youtube.com/watch?v=amIzAawtemM.


Pour visualiser les planches déjà numérisées taper,
ttps://recolnat.org/
cocher : Recherche
cocher : Botanique
cocher : Recherche avancée (la petite loupe)
taper Str dans institution
cocher Rechecher
et les 11597 premiers spécimens sont visibles, par lot de 25
en cochant la photo, on a l'agrandissement,

Rédigé par Anab

Publié dans #Biodiversité de notre région

Commenter cet article