Sauvetage d'une Chouette à lunettes

Publié le 20 Février 2017

Non non ce n'est pas une blague.

La Chouette à lunettes  existe ( Pulsatrix perspicillata (Latham, 1790)  pour les intimes). Elle  ne vit pas en Alsace, sinon vous le sauriez... mais en Guyane.

C'est Bernard qui a vécu un sauvetage d'une Chouette à lunettes voici quelques jours et nous le raconte avec ses mots. C'est lui aussi qui nous fait le cadeau de ces jolies photos.

Roland

 

 

Chouette à lunettes  ( Pulsatrix perspicillata )

Chouette à lunettes ( Pulsatrix perspicillata )

La chouette à lunette, aperçu dans le jardin derrière Sylvétude, bureau d'études écologiques sur la colline de Montabo à Cayenne, de bon matin vers 8h.
Son comportement est assez inhabituel pour un tel rapace nocturne. Réaperçue sur les coups de 9h30/10h  nous apercevons  vite de sa démarche un peu chancelante.
Prenant des photos de loin pour ne pas effrayer l'animal et l'identifier au mieux, nous pensons  que cette magnifique chouette à lunette est  blessée à l'aile ou a la patte.
 
Elle s’endort sur place, assaillie sans doute par la fatigue liée à sa blessure et son activité diurne inhabituelle.
Elle se fait harceler par les insectes en pagaille et chasser par les tyrans de cayennes (Kikiwi) effrayés à la vue de ce prédateur sans merci.
Nous appelons le Gepog afin de venir en aide à l'oiseau en difficulté. C'est Luc Ackermann le conservateur de la réserve de la Trinité qui entre en action et arrive avec ses gants de cuir pour sauvegarder ce rapace en mauvaise posture.
Quand il s'approche de la chouette, celle-ci  tente un dernier bond désespéré pour fuir et tombe la tête la première dans les broussailles,
Luc reste zen et l’attrape d'un seul geste. Tenant ses grosse serres impressionnantes à une distance respectable, nous l'aidons à mettre la chouette blessée dans un carton à destination de Saint Laurent où un agent la transportera se faire soigner dans un refuge à oiseaux.




 
Ici le chant de la chouette à lunette (les bruits sourds à répétition)
http://www.xeno-canto.org/species/Pulsatrix-perspicillata
(par exemple l'enregistrement d'Olivier Claessens qui travaille au Gepog)


 

Le site du Gepog

Admirez ici les petits de cette chouette, ils sont vraiment  extra.

Chouette à lunettes  ( Pulsatrix perspicillata ) + le sauveur - conservateur Luc Ackermann
Chouette à lunettes  ( Pulsatrix perspicillata ) + le sauveur - conservateur Luc Ackermann
Chouette à lunettes  ( Pulsatrix perspicillata ) + le sauveur - conservateur Luc Ackermann

Chouette à lunettes ( Pulsatrix perspicillata ) + le sauveur - conservateur Luc Ackermann

Chouette à lunettes  ( Pulsatrix perspicillata )  tête et serres
Chouette à lunettes  ( Pulsatrix perspicillata )  tête et serres

Chouette à lunettes ( Pulsatrix perspicillata ) tête et serres

Texte et photos Bernard Gissinger-  "sympathisant"  Anab

 

 

 

 

Fiche de la chouette à lunettes, (copie de Wikipédia)

Habitat

Cette chouette peuple les forêts tropicales, de préférence épaisses, les plantations et les mangroves de son aire de répartition2 jusqu'à 1 500 m d'altitude. Elle chasse surtout dans les clairières3.

Description

L'adulte de cette espèce pèse environ 900 grammes pour une taille de 46 centimètres et une envergure d'environ 90 centimètres. Son plumage est brun foncé avec des lunettes autour des disques faciaux et le ventre blanchâtre.Le jeune est nettement plus clair puisque la tête est blanche à l'exception des disques faciaux brun foncé.

Comportement

Cette espèce est particulièrement rapide comme l'éclair. En effet, si le jour elle reste cachée à l'abri des arbres, la nuit, sa patience sur son perchoir prend fin et la chouette se met à scruter les alentours. Lorsqu'une proie est alors repérée, elle fonce en piqué vers elle et la saisit fermement avec ses serres pour revenir sur sa branche.

L'appel de cet oiseau évoque une feuille de métal secouée. Souvent, des couples se répondent3.

Alimentation

La chouette à lunettes se nourrit dans son milieu de rongeurs, insectes, crabes, oiseaux, grenouilles et lézards. Aux alentours des plantations humaines, son rôle de régulation des espèces d'insectes et de rongeurs n'est pas négligeable2.

Reproduction

Cette chouette peut pondre de 1 à 2 œufs le plus souvent dans un nid de trou d'arbre, pour une couvée d'environ 5 semaines. Mais la plupart du temps un seul des deux éventuels jeunes survivra, le plus robuste et fort de la portée. C'est que vers la quatrième ou cinquième semaine que les jeunes commenceront à vouloir quitter le nid, mais sans pour autant prendre leur envol. Ils restent perchés à proximité. Les parents prendront le temps de s'en occuper encore environ 1 an entier, avant qu'ils prennent leur envol définitif. Les jeunes ont la face blanche avec masque noir cernant les yeux. La maturité sexuelle est acquise entre 3 et 5 ans.


Voir aussi

http://www.oiseaux.net/oiseaux/chouette.a.lunettes.html

Rédigé par Anab

Publié dans #Infos à partager

Commenter cet article

Jean-Louis 20/02/2017 05:33

"Chouette" reportage de l'autre bout (ou presque) du monde !
Merci à Bernard pour ce partage et cette découverte (insolite pour nous)...
Peut-être aurons-nous des nouvelles de la malheureuse... si elle s'en sort ?