Surprenants effets du froid sur les plantes (partie 1/2 )

Publié le 7 Février 2017

Etienne nous fait partager dans cet article ses observations personnelles de plantes de ces derniers jours.
Si les effets du froid sur les plantes peuvent surprendre certains d'entre vous,  ils révèlent une belle adaptation à leur environnement. Il vous en fait le décryptage.
Roland

 

A l'issue d'une quinzaine de grand froid précédée par une chute de neige inégalement conservée, des modifications d'aspect des plantes déjà visibles en ce premier mois de l'année ont été accentuées.
Voici quelques cas d'observations en pleine nature, que chacun d'entre nous peut observer et à l'occasion, partager avec ses proches et ses enfants.
 

 

Ronces (Rubus sp) en lisière. Les rameaux supérieurs ont une coloration rouge affirmée tandis que ceux du bas sont plus verts et tassés. Ont-ils été recouverts d'un paquet de neige ? Les pieds situés sous couvert forestier ont conservé leur coloration verte.

Ronces (Rubus sp) en lisière. Les rameaux supérieurs ont une coloration rouge affirmée tandis que ceux du bas sont plus verts et tassés. Ont-ils été recouverts d'un paquet de neige ? Les pieds situés sous couvert forestier ont conservé leur coloration verte.

Feuilles de ronce des deux types. On constate qu'il existe des formes intermédiaires de répartition du pigment rouge. La pigmentation semble privilégier le limbe au détriment des vaisseaux (nervures).

Feuilles de ronce des deux types. On constate qu'il existe des formes intermédiaires de répartition du pigment rouge. La pigmentation semble privilégier le limbe au détriment des vaisseaux (nervures).

Emplacement de lierre terrestre (Glechoma hederacea) En A, les plants ont une coloration rouge-violacée très prononcée au niveau des organes jeunes et des tiges. En B, les plants étaient partiellement recouverts de feuilles mortes avant la prise de vue, ces plants sont verts. (A noter la feuille morte d'érable sycomore couverte de taches blanches (lésions dues au champignon parasite Rhytisma).

Emplacement de lierre terrestre (Glechoma hederacea) En A, les plants ont une coloration rouge-violacée très prononcée au niveau des organes jeunes et des tiges. En B, les plants étaient partiellement recouverts de feuilles mortes avant la prise de vue, ces plants sont verts. (A noter la feuille morte d'érable sycomore couverte de taches blanches (lésions dues au champignon parasite Rhytisma).



Texte et photos  Etienne Feuchter


Vous avez 24  heures pour réfléchir au pourquoi de ces modifications sur ces plantes???

Bon, nous sommes trop gentils avec vous, même si vous n'avez pas trouvé d'ici là,
Etienne vous présente d'autres observations et  vous donne  l'explication de ces changements chez les plantes demain.

 

 

Rédigé par ANAB

Publié dans #Biodiversité de notre région

Commenter cet article

Gilles 07/02/2017 23:06

En regardant la photo, j'emet un doute sur Rhytisma qui normalement fait des taches noires.
Avec ces taches blanches, j'irais davantage vers le champignon Cristullariella depraedans.
Ça reste hypothétique. Il faudrait une microscopie

Roland 07/02/2017 23:04

Merci beaucoup Gilles de ces précisions.

Chacun apporte sa pierre et ses connaissances, du coup on a l'impression de devenir plus savant ou plus intelligent ( j'ai bien dit l'impression...)

Gilles 07/02/2017 22:59

Un très bel article et une belle observation du champignon ascomycete Rhytisma acerinum. Ce champignon va passer l'hiver ainsi sur la feuille, constituant ainsi un stroma qui servira de support au printemps pour la reproduction sexuée et l'apparition d'un organe de dissémination des spores sexuées, le sporophore.
De l'ordre des erysiphales, classe des leotiomycetes, les ascomycetes représentent une division très importante des champignons dit "supérieurs" avec dans cette division des comestibles connus comme la morille ou certaines pézizes, mais aussi des toxiques comme la gyromitre (prudence les ramasseurs de morille). Les ascomycetes representent aussi 95 % des champignons dits lichenisés.

jean claude 07/02/2017 09:57

Attends avec impatience la suite de cette ébauche d'article mon cher Etienne. Bravo pour les photos bien explicites !
Pour Roland : chèque tjrs en souffrance, mais ne serai pas ingrat !!!