Mercuriale vivace, Mercuriale des montagnes

Publié le 22 Mars 2017

Voici une des premières fleurs de printemps, peu visible car verte et présente chez nous sur calcaire où elle peut faire des tapis continus.
Roland


Nom scientifique : Mercurialis perennis L., 1753)

Nom commun allemand/ dialecte : Wald-Bingelkraut

Date de l’observation:  20 mars à Blies Ebersing 

Famille de plantes : celle des Euphorbiacées qui contient 300 genres et plus de 8000 espèces, aussi bien des herbes que des arbres  (comme l’arbre sablier 
Hura crepitans , sujet d’un quiz sur notre blog ) et même des plantes succulentes semblables aux cactus. Elles sont  présentes sur tous les continents sauf les zones très froides
En France continentale nous n’avons que deux genres, mercurialis et euphorbia. Ce dernier genre est  très riche en espèces.
Le caractère commun des euphorbiacées  le plus simple est la présence d’un liquide blanc latex dans les tiges et troncs.
La fleur est complexe, et variable.


Catégorie: plante verte, vivace, issu de souche rampante,  allure « en rangs d’oignons serrés ».


Mercuriale vivace, Mercuriale des montagnes ( Mercurialis perennis)
Mercuriale vivace, Mercuriale des montagnes ( Mercurialis perennis)

Mercuriale vivace, Mercuriale des montagnes ( Mercurialis perennis)

Hauteur: 20 à 40 cm de haut

Tiges et racines: tiges non rameuse, feuillée dans le haut.

Feuilles: opposées, luisantes, 4 à 12 cm, à poils épars et rudes, à dents obtuses, ovales et lancéolées.
pétiole très court, moins de 5 mm.

Floraison: de mars à mai

 

Couleur des fleurs: fleurs petites, verdâtres. Les fleurs mâles sont constituées d’étamines à anthères jaunes et disposées
sur un épi en petits glomérules.
Les fleurs femelles sont solitaires au bout de longs pédoncules.

Fruits: capsules géminées de 2 mm portées par un pédicelle plus long que la capsule.


Habitat: forêts, sols riches, hêtraies et forêts mixtes.

Origine du nom:  du grec « mercurialis   » qui signifie du Mercure, car cette plante était consacrée au dieu Mercure, et de « perennis » pérenne.

Utilisation médicinale:  a des effets
purgatifs,

Est utilisé en homéopathie contre les migraines, oculaires en particulier.

Utilité alimentaire: plante toxique.


Texte et photos Roland Gissinger (Anab)
Sources bibliographiques voir index biodiversité

Gros plan fleurs mâles de Mercuriale vivace, Mercuriale des montagnes ( Mercurialis perennis)
Gros plan fleurs mâles de Mercuriale vivace, Mercuriale des montagnes ( Mercurialis perennis)

Gros plan fleurs mâles de Mercuriale vivace, Mercuriale des montagnes ( Mercurialis perennis)

Rédigé par ANAB

Publié dans #Biodiversité de notre région

Commenter cet article