Polypore de l’aulne

Publié le 11 Mars 2017

Nom scientifique : Inonotus radiatus (Sowerby : Fr.) P. Karst. 1881

 

Date de l’observation:  4 février à Zetting
Division des Basidiomycota, Famille des hymenochaetacées

 

Champignon annuel, commun, parasite et saprotrophe. On le trouve rarement seul mais plutôt en troupe de nombreux individus concrescents, en gradins, se fusionnant et s'imbriquant les uns aux autres pendant les poussées; il se caractérise par son chapeau feutré jaune vif à jaune-roussâtre-abricot et un hyménophore constitué de tubes brunâtres formant des pores.

 

Chair : fibreuse, subéreuse, zonée, brun-fauve, pas de réelle odeur, légère amertume
 

 Polypore de l'aulne (Inonotus radiatus )- photo G Weiskircher

Polypore de l'aulne (Inonotus radiatus )- photo G Weiskircher

Sporée : brune jaunâtre

Habitat:
tronc des aulnes morts ou affaiblis, quelquefois sur bouleaux, noisetiers, tilleuls, saules, rarement sur hêtres


Consommation:  non comestible

 

Intérêt des champignons :
C’est un champignon assez commun sur les saules affaiblis ou morts. Son travail de décomposition et de recyclage se manifeste par de la pourriture blanche, une pourriture où la cellulose et la lignine sont digérées par le champignon. Le terme de pourriture n’est généralement pas synonyme de choses reluisantes. Désignant l’état d’un corps en décomposition, un état de grande corruption, de détérioration, une personne vile et abjecte, des maladies des plantes, etc. la pourriture véhicule dans son sillage de l'aversion et des notions peu reluisantes.

 

Le champignon est un organisme hétérotrophe au carbone, ce qui implique donc qu’il doit trouver sa nourriture carbonée. À la différence des animaux qui ingèrent leur nourriture pour la digérer à l’intérieur de leur organisme, le champignon excrète ses enzymes à l’extérieur puis absorbe le digestat. C’est une des caractéristiques des champignons nommée absorbotrophie. Pour se nourrir, un champignon peut chercher le carbone sur un organisme mort ou des débris organiques (saprotrophie), sur un être vivant (parasitisme) et enfin grâce à un être vivant par association réciproquement bénéfique (mycorhize, symbiose lichénique par exemple).
 

 Polypore de l'aulne (Inonotus radiatus )- photo G Weiskircher
 Polypore de l'aulne (Inonotus radiatus )- photo G Weiskircher
 Polypore de l'aulne (Inonotus radiatus )- photo G Weiskircher
 Polypore de l'aulne (Inonotus radiatus )- photo G Weiskircher

Polypore de l'aulne (Inonotus radiatus )- photo G Weiskircher

Cycle de vie du champignon

Un champignon, comme le polypore de l’aulne par exemple, n’appartient pas strictement à une catégorie trophique. Ce polypore peut d’abord être parasite puis, à la mort de l’hôte, devenir saprotrophe.

Le parasitisme des champignons ne doit pas nécessairement être associé à une vision négative des choses ; il a son utilité dans la régulation des populations, les champignons ne s’attaquant en principe qu’aux individus fragilisés et malades.

 

Lorsqu’on se promène en forêt, on apprécie le crissement des feuilles mortes, le craquement des branches mortes sous nos pas. C’est tellement commun qu’on n’y prête plus attention. Pourtant on constate au fil du temps que ces feuilles, ces branches mortes, ne s’accumulent pas sur le sol. Bien heureusement sinon les plantes étoufferaient sous leur déchets.

Beaucoup d'espèces parmi les champignons décomposeurs se nourrissent de bois mort, décomposent les feuilles mortes de la litière en humus et participent ainsi au recyclage des éléments minéraux.

Sans les champignons, arbres et plantes mourraient rapidement, étouffés par leurs propres déchets. Avec les bactéries et les insectes, les champignons jouent un rôle majeur dans l'équilibre forestier, en décomposant les matières organiques et en les transformant en humus. Ils s'attaquent à la matière organique morte: bois, humus, fruit, cadavre, ils digèrent tout, et participent activement au nettoyage de la forêt Ces champignons « fossoyeurs » sont qualifiés de saprotrophes. Dans le cas des champignons qui se nourrissent de bois mort, on parle de xylosaprotrophisme.

Ecosystème du champignon
À noter aussi sur les photos la présence dans le champignon de larves xylophages de cérambycidé (capricorne). Le champignon sert ici de gîte et de couvert pour cette entomofaune.

Ainsi, outre les rôles de décomposeur, recycleur, régulateur, les champignons peuvent aussi servir de nourriture à d’autres organismes et constituer à eux seuls un véritable écosystème.

 

Donc croiser des pourritures en forêt est un bon signe, le cycle biologique d’une forêt qui recycle la matière organique.

Le bois mort est donc indispensable au bon développement des forêts. Caractéristique des forêts naturelles, le bois mort constitue la base vitale de milliers d’espèces animales, végétales et fongiques.

Vous penserez donc à tous ces pourris de champignons qui recyclent la matière, la restitue au sol pour former l'humus.

larves de capricorne sur  Polypore de l'aulne (Inonotus radiatus )- photo G Weiskircher
larves de capricorne sur  Polypore de l'aulne (Inonotus radiatus )- photo G Weiskircher

larves de capricorne sur Polypore de l'aulne (Inonotus radiatus )- photo G Weiskircher

Intérêt historique et philosophique !!
Certaines de ces pourritures ont même changées l’histoire. En 1815, la moitié de la flotte de l'amiral Nelson, vainqueur de Napoléon lors de la bataille de Trafalgar, fut détruite par un champignon saprophyte, la mérule pleureuse. La grande marine anglaise, triomphante de Napoléon mais vaincue par...un champignon.

Un proverbe persan dit que "ce que tu manges deviens pourriture, ce que tu donnes devient une rose" Silencieux et discret, les champignons font leur travail de décomposition pour permettre à la vie de continuer à s'épanouir et également pour nous permettre de continuer à apprécier de belles promenades sylvestres.



 

Texte, photos et bibliographie : Gilles Weiskircher

 




Source
http://champyves.pagesperso-orange.fr/champignons/fichier_htm/sur_arbres/inonotus_radiatus.htm

Rédigé par ANAB

Publié dans #Biodiversité de notre région

Commenter cet article