L’Aurore, la Piéride du Cresson

Publié le 19 Avril 2017

Voici un beau papillon  que vous  avez sans doute déjà vu .  Vous avez aussi remarqué que c'est au début du printemps quand la Cardamine des prés est en fleurs ! Normal, ils sont bien liés.
Roland

Nom scientifique : 
Anthocharis cardamines (Linnaeus, 1758)

Observation :  10 avril à Bischtroff sur Sarre
papillon présent dans toute la France partout où se trouvent des Brassicacées en particulier des cardamines

Classification : fait partie de la famille des Piérides, famille qui comprend 100 espèces différentes de par le monde !.
Points communs : papillons clairs, blancs, jaunes, orangés avec des taches ou marbrures en particulier les ailles postérieures des mâles.
 Les ailes sont régulières et n’ont pas de festons aux extrémités comme dans d’autres  familles. Le mâle est souvent distinct de la femelle (dimorphisme sexuel). Les antennes sont terminées par un anneau aplati.

Le vol est ramé et  soutenu. De nombreuses espèces sont migratrices sauf le Souci, qui hiberne chez nous.
Les chenilles des piérides sont en majorité phyllophages, mangeuses de feuilles

Aurore mâles (Anthocharis cardamines)
Aurore mâles (Anthocharis cardamines)

Aurore mâles (Anthocharis cardamines)

Période d’observation : mars à novembre

Description son corps est de couleur blanche avec des tâches oranges chatoyantes pour le mâle sur le bord supérieur des ailes antérieures
et des marbrures vertes sur le dessous des ailes postérieures.
Les anglais appellent de manière pratique ce papillon « Orangetip », point orange. La femelle n’a pas ces tâches oranges.


Biologie et activité
Le papillon vole autour des plantes sur lesquelles il va déposer ses oeufs :
Cardamine  des prés,  Cardamine hirsute, Alliaire officinale,



Habitat: vergers, prairies humides et fleuries, lisières, maxi 1800 m d’altitude

Reproduction: Après son accouplement, en avril-juin, la femelle pond ses œufs sur des Brassicacées.
Elle les pond un par un sur les boutons floraux des plantes hôtes.
De couleur blanche ils passent au jaune puis à l’orange en 2 à 3 jours. Les œufs vont éclore en moins d’une semaine et devenir des chenilles vertes après plusieurs mues.

La chenille va dévorer le bourgeon floral puis manger les siliques de la plante contrairement à la plupart des autres papillons dont les chenilles mangent les feuilles. A noter que les chenilles sont quasi indétectables tant elles ressemblent aux siliques qu’elles dévorent . on dit dans ce cas que leur coloration est homochromique.

La nymphose se fait  en juillet puis le papillon hiberne sous cette forme de nymphe. Cela lui permettra d’être un des premiers papillons à voler.

 

Nourriture des adultes :   se nourrit de nectar des plantes et de fruits mûrs. Pour alimenter les larves ce frelon capture d’autres insectes dont


Prédateurs: oiseaux,

Protection : papillon non protégé mais qui se raréfie ? Sa plante hôte principale, la Cardamine des prés, vit dans les milieux humides
qui disparaissent à grande vitesse,  =suite aux drainages des terres et constructions dans les zones inondables et humides.


Origine du nom latin : vient du latin  « anthocharis » , fleur et grâce, pour qualifier  l’allure de ce beau papillon et son vol
et de « cardamine, qui rappelle  que ce papillon est inféodé aux brassicacées et aux  cardamines en particulier. »
Le nom aurore est aussi très évocateur du soleil levant


Articles de référence et bibliographie :


https://inpn.mnhn.fr/accueil/donnees-referentiels

https://fr.wikipedia.org/wiki/Aurore_(papillon)

http://aramel.free.fr/INSECTES13ter-7.shtml

Aurore femelles (Anthocharis cardamines) celle de droite sur  une Aliaire officinale
Aurore femelles (Anthocharis cardamines) celle de droite sur  une Aliaire officinale

Aurore femelles (Anthocharis cardamines) celle de droite sur une Aliaire officinale

Rédigé par ANAB

Publié dans #Biodiversité de notre région

Commenter cet article