Saule blanc, Saule commun

Publié le 16 Avril 2017

Voici un bel arbre des marais et bords de  rivières, en fleurs en ce moment
Roland




Nom scientifique : Salix alba L., 1753
Nom commun allemand/ dialecte : Silber-Weide

Date de l’observation:  12 avril  à Rimsdorf 

Famille de plantes :
celle des salicacées (saule pleureur, saule marsault…)


Catégorie: arbre de zone humide, dioïque (il existe des arbres  exclusivement mâles et d’autres exclusivement femelles)

Hauteur: atteint 25m de haut, le plus grand de nos saules
Les arbres taillés en tétard de notre région sont en majorité des saules blancs. Durée de vie , 70 à 120 ans

Saule blanc (Salix alba)
Saule blanc (Salix alba)

Saule blanc (Salix alba)

Dessous de feuille de Saule blanc (Salix alba)

Dessous de feuille de Saule blanc (Salix alba)

Rameaux:très souples, légèrement pubescents, grisâtres jeunes devenant jaune, cassants

Feuilles: en forme de lance (lancéolées), atténuée aux deux extrémités. Longueur 5 à 8cm, longueur = 4 à 6 fois la largeur.
Le dessous des feuilles est blanc-argenté. En regardant  à la loupe, il s’agit d’un feutrage de poils fins et appliqués sur la feuille.
Le bord des feuilles n’est pas enroulé, et finement denté.

Floraison: de avril à mai, simultanée avec la feuillaison

Couleur des fleurs: les chatons de fleurs mâles sont  jaunes. Les étamines sont  par paires et velues jusqu’à mi hauteur.
Les chatons femelles sont longs, grêles, glabres et verts. Une écaille jaune verdâtre à la base de chaque ovaire est caduque.
A la base des étamines et ovaires se trouvent des nectaires



Chaton mâle de Saule blanc (Salix alba)
Chaton mâle de Saule blanc (Salix alba)
Chaton mâle de Saule blanc (Salix alba)

Chaton mâle de Saule blanc (Salix alba)

Fruits . Les fruits sont des capsules allongées, glabres, s'ouvrant grâce à deux valves. Elles contiennent de nombreuses graines portant des poils soyeux.

Habitat : rives des ruisseaux et forêts riveraines.

Origine du nom:  du latin « salix » qui désignait « le saule », et de « alba » blanc.


 

Utilisation médicinale:

De très nombreuses propriétés médicinales sont attribuées au saule. Il faudrait un article très long  pour présenter toutes les propriétés supposées du saule.
Entre autres
: sédatif génital; antinévralgique; arthrite; dorsalgie; anti-inflammatoire; antispasmodique; calmant nerveux; fébrifuge (peut remplacer le quinquina); tonique digestif; rhumatismes; !!

L’écorce est tonique et fébrifuge, contient, comme la plupart des saules, de l’acide salicylique, précurseur de l’aspirine


 

Usages : bois de chauffage médiocre car peu dense. Il peut être utilisé pour un chauffage rapide, comme par exemple  les fours à bois de boulanger.
Les  jeunes rameaux étaient utilisées  en vannerie pour faire des liens.



 


Usage alimentaire:
Les jeunes pousses et inflorescences (chatons) crues ou cuites en 2 eaux peuvent être consommées  en légumes

Le bois est comestible et a été utilisé dans les pays nordiques pour faire de la farine. L’écorce même très amère est comestible.


Légende :
 


Texte et photos Roland Gissinger (Anab)
Sources bibliographiques voir index biodiversité

 

Rédigé par ANAB

Publié dans #Biodiversité de notre région

Commenter cet article

ddelsass 17/04/2017 07:44

Merci pour cet article, tout à fait approprié pour ce jour de Lundi de Pâques! Tout y est, : les couleurs vert et jaune, le végétal pour la nourriture, à la limite des jours de Carême (,je suis très friande de recettes pour l' utilisation des différentes parties) .Même en travail manuel des jeunes tiges!
Il reste encore quelque chose de ma récente petite formation d' herbaliste. Quel dommage que j' habite si loin, dans la plaine, l'impossibilité de participer activement aux différentes sorties me manque énormément.
Le lieu de la 1ère photo est magnifique. Puis je en savoir un peu plus?
Il y a un lieu près de chez moi qui y ressemble, c' est la partie des bans entre Dorlisheim et Mutzig!
Es tu aussi toujours aussi matinal?
Nous pourrions créer un club des insomniaques, mais j' ai le souhait que cela ne soit pas la raison de douleurs.
Joyeux dernier jour de Pâques Roland, ainsi qu'aux autres amis lecteurs de notre blog!
Amicalement.

Roland 17/04/2017 09:38

Bonjour Ddelsass,

merci de ton intérêt pour nos articles et de tes appréciations.

Oui notre région vaut encore le détour mais l'agriculture intensive est aussi là et de nombreuses haies et arbres sont arrachés en continu qui altèrent le paysage!.

Le lieu où j'ai pris la photo est Thal Drulingen où il existe encore de magnifiques et vénérables saules tétards. L'un d’eux, situé sur le chemin des pèlerins vers Berg, vaut un article du blog à lui tout seul.

En ce qui concerne les heures de diffusion des articles, je ne suis pas encore insomniaque.
Avec le logiciel de gestion du blog j’ai la possibilité de programmer les articles.
Comme je sais que certains lecteurs sont insomniaques je m’arrange pour les diffuser en début de journée entre 2 et 3 h du matin. Quand ils paraissent à une autre heure c’est souvent en rattrapage ou en complément de l’actualité.


Très bonne journée et belles découvertes à toi.

Roland