Myosotis queue de scorpion, Myosotis des marais, Myosotis faux scorpion

Publié le 24 Mai 2017

Nom scientifique :  Myosotis scorpioides L., 1753                 
Nom en dialecte et allemand : Sumpf Vergisstmeinnicht 

Date de l’observation: 17 mai à Rorhbach les Bitche

Famille de plantes. Le myosotis est le représentant typique des Boraginacées. Les  caractéristiques des  Boraginacées les plus typiques sont :
- plantes généralement hérissées de poils
- les fleurs de couleur changeante selon l'individu ou   leur maturité.  Le pH interne des cellules végétales qui contient les pigments colorés, des anthocyanes,  change avec la maturité.
Le changement de pH provoque un changement de couleur, facile à reproduire si vous mettez une fleur bleue sur une fourmilière dont les fourmis émettent de l’acide formique !!

Voir pour plus de détails notre fiche sur les boraginacées.

Myosotis queue de scorpion, Myosotis des marais,(Myosotis scorpioides)

Myosotis queue de scorpion, Myosotis des marais,(Myosotis scorpioides)

Hauteur: de 5 à 50 cm
Tige : grêle, légèrement anguleuse, simple, ou ramifiée  terminée par 1 grappe de petites fleurs.
Les poils sont étalés à la base et appliqués finement  contre les tiges et dirigés vers le haut.


Feuillage: feuilles sessiles en forme d’oreille de souris à poils courts

Floraison: d’avril à juin

Myosotis queue de scorpion, Myosotis des marais, Myosotis faux scorpion
Myosotis queue de scorpion, Myosotis des marais, Myosotis faux scorpion

Couleur des fleurs: très petites fleurs bleu clair,  rondes de 5 à 8 mm, dont la couleur passe quelquefois du bleu au rose.
Pédicelle de la fleur deux fois plus long que le calice.
Calice divisé jusqu’au tiers. Les sépales sont couverts de poils appliqués non crochus  dirigés vers le haut.
Points qui le différencient d’autres myosotis.


Confusion possible :avec le  Myosotis laxa subsp. Cespitosaprésent dans les mêmes milieux et  dont les caractères distinctifs sont :
très rameux, tige cylindrique, feuilles à poils apprimés, fleurs bleu vif, corole à lobes entiers, dents du calice découpées  à plus de 50%/




Habitat: cette plante  habite les terrains humides, champs ou prairies, fossés et marécages.

Origine du nom : oreille de souris du grec mus= souris et otos = oreille,  en relation avec la forme des feuilles et du latin « skorpiois et oura » qui signifient queue de scorpion, allusion à la forme de l’inflorescence en spirale ou queue de scorpion (voir la photo) !
 ramifié.

Fruit : nucule, fruit sec indéhiscent (ne s’ouvre pas à maturité, a besoin de subir une altération de sa coque), de 1.5 mm de long, à paroi dure

Légende : dans une légende de l’Allemagne du Moyen Age, un chevalier entrainé par le poids de son armure, avant de tomber dans la rivière, eu le temps de jeter une fleur à sa bien-aimée, un myosotis, d’où le nom en français « ne m’oubliez pas, en allemand « vergisst mein nicht » ou« forget me not (anglais)

Médecine : utilisé comme antiseptique dans les infections oculaires ou pour lutter contre l'asthénie (fatigue physique)grâce à sa richesse en potassium. Le potassium est impliqué dans la transmission de l’influx nerveux, des contractions musculaires et du métabolisme des sucres.

Myosotis queue de scorpion (bien visible photo du haut) , Myosotis des marais,(Myosotis scorpioides)
Myosotis queue de scorpion (bien visible photo du haut) , Myosotis des marais,(Myosotis scorpioides)

Myosotis queue de scorpion (bien visible photo du haut) , Myosotis des marais,(Myosotis scorpioides)

Rédigé par ANAB

Publié dans #Biodiversité de notre région

Commenter cet article