Le Moro-sphinx, Sphinx colibri ou Sphinx du caille-lait

Publié le 13 Août 2017

Moro-sphinx, Sphinx colibri ou Sphinx du caille-lait ( Macroglossum stellatarum) Photo Bernard Weinzaepflen

Moro-sphinx, Sphinx colibri ou Sphinx du caille-lait ( Macroglossum stellatarum) Photo Bernard Weinzaepflen

L'un de nos lecteurs, Bernard Weinzaepflen,  me donne l'occasion de faire une fiche sur ce bel insecte et  papillon qu'est le Morosphinx.
Merci Bernard de cette belle photo en pleine action du Morosphinx.

Roland


Nom scientifique : Macroglossum stellatarum (Linnaeus, 1758)

Famille des Sphingidae, famille de papillons nocturnes. Le Moro-sphinx est une des rares espèces diurnes de sphinx.

Date de l’observation:  21 juillet à Roderen ( Haut-Rhin) et Sarre-Union

 

Dimensions : ce papillon mesure de 36 à 50 mm d’envergure.  La face interne  des ailes antérieures est brun gris, soulignée de bandes transversales sombres. Les ailes postérieures sont orangées. Il possède une très longue trompe qui lui permet de butiner des fleurs inaccessibles à de nombreuses espèces de papillons. Il a la particularité de faire du vol stationnaire, précis et rapide,  comme les oiseaux colibris et les hélicoptères. C’est un grand migrateur.


Description et biologie :

Les œufs sont déposés par 2 ou isolément la femelle sur des fleurs et bourgeons de gaillet, comme le Gaillet blanc (Galium album) et le Gaillet jaune (Galium verum). Après une semaine des chenilles sortent de ces œufs, à partir du mois de mai jusqu’en août.
La chenille est lisse, sans poils, de couleur verte rayée de bandes longitudinales jaunes. Elle devient marron en fin de cycle.
Elle tisse un cocon soit sur le sol soit dans la terre.
Le moro-sphinx sort de ce cocon après un mois de transformations  profondes et mystérieuses bien caché dans son abri de soies.

 

Reproduction :
Ce papillon se reproduit une fois dans sa zone de migration où il peut même temps un hivernage.
Dans la zone subtropicale il peut bien sûr se reproduire toute l’année.
Si la femelle pond de préférence sur des gaillets, elle peut aussi déposer ses œufs sur des Valérianacées (Valérianes) et des Caryophyllacées (œillets, stellaires…).

 

Habitat : lieux ensoleillés et secs comme les carrières, lisières, zones habitées, cœur des villes.
Il réside dans les pays de la zone subtropicale et méditerranéenne, de l’Espagne jusqu’au Japon.
En été les populations de moro-sphinx migrent vers le nord jusque dans les pays scandinaves , le Caucase, la Russie ?
Il apparait de plus en plus tôt dans nos régions, déjà vers la mi-mars. Un effet de plus du changement climatique.

 

Etymologie : Le nom de genre « macroglossum »  signifie très longue langue (trompe)  en référence avec sa trompe immense. Le nom d’espèce « stellarum » signifie étoile.
 


Prédateurs : oiseaux
Très joli et instructif livre , Insectes remarquables de Lorraine et d’ Alsace –JY Nogret /S Vitzthum édition Serpenoise
Quel est donc ce papillon (Nathan)
https://fr.wikipedia.org/wiki/Moro-sphinx


 

Texte, photos, et bibliographie : Roland Gissinger

Rédigé par ANAB

Publié dans #Biodiversité de notre région

Commenter cet article

Roland 13/08/2017 20:17

Oui, Weinzorn, bel insecte. Ce petit hélico naturel consomme très peu d'énergie et en tout cas, pas d'énergie fossile.

Nous avons encore beaucoup à apprendre de la nature.

Weinzorn 13/08/2017 09:49

Voici un insecte qu'on ne peut plus oublier lorsqu'on l'a vu une fois.
-d'abord sa taille peu commune avec la trompe,
-sa vitesse de vol impreesinnante
-et surtout son vol stationnaire quand il butine.Mutatis mutandis,il peut faire penser à notre
"Saint Esprit",le faucon crécerelle de nos campagnes pour son vol stationnaire et la précision de celui-ci.
Nos constructeurs d'hélicos ont encore beaucoup à apprendre pour imiter notre petit sphinx!