Un projet de parc éolien de KESKASTEL et OERMINGEN au beau milieu du massif forestier !

Publié le 27 Avril 2019

Installation éoliennes Herbitzheim
Installation éoliennes Herbitzheim

Installation éoliennes Herbitzheim

Notre association est bien sûr favorable aux énergies renouvelables. Oui, mais pas dans n’importe quelles conditions. Exemple ci-dessous.


Deux sites d’éoliennes  sont en place dans notre région l’Alsace Bossue. Nous avons déjà participé aux enquêtes publiques et réalisé des inventaires naturalistes  sur place avant leur implantation.  Nous nous sommes exprimés avec un avis favorable  aussi bien pour  le site de Dehlingen que pour celui d‘Herbitzheim situé pour une partie à l’extrémité de la forêt.

Un nouveau projet est en cours sur la région de  Keskastel-Oermingen-Herbitzheim. Nous avons débuté sur cette zone des inventaires naturalistes de faune et flore sur ce site dès connaissance du projet au  mois de juillet 2018.

Le gros problème est ici que le bureau d’Etudes,OPALE EN  chasseur de primes à l’éolien et sans doute  pressé en cela par la mairie d’Oermingen ,  a choisi de placer les éoliennes au beau milieu du massif forestier !

La commune d’Oermingen déclare en priorité « vouloir être un véritable acteur de la transition énergétique en favorisant le développement de projets éoliens. En numéro 2 « elle souhaite optimiser les retombées économiques des nouveaux projets pour faire de l’éolien un outil de développement local » (voir document joint).
La Commune de Keskastel reprend à la virgule près le même argumentaire dicté en cela par le bureau  Opale-En.
L’initiative et ces idées d’énergie verte pré mâchées, pas vraiment originales, viennent de ce  cabinet conseil et pas des communes. Comme engagement énergie verte, ou protection de l’environnement on peut beaucoup mieux faire…

1/ L’argent décide de tout :
Ce numéro 2 de la déclaration d’intention semble être le numéro 1  et l’unique préoccupation de la commune d’Oermingen.
Il faut que l’argent retombe dans ses caisses.
Ce sera bien sûr profitable à ses habitants mais à quel prix !
Si cette commune avait le moindre respect pour son  patrimoine naturel et pour la forêt qui en fait partie et  pour les générations futures,  elle étudierait un autre scénario.
Il est possible de participer au verdissement de l’électricité en dressant  des éoliennes sur des crêtes agricoles de la Commune  où elles n’auront pas l’effet dévastateur comme elles l’auront en forêt.
En plus, les espaces agricoles sont plus  favorables au vent  que la forêt. D’après l’Ademe (Agence nationale de conseil en énergie  elles y seront plus rentables, puisque les ressources en vent sont de 25% plus élevées (voir le tout récent guide de l’Ademe d’avril 2019 et la copie plus bas dans l'article) .
Ce qui est moins juteux pour la commune d’Oermingen  c’est que dans ce cas les redevances liées aux pieds des éoliennes,  seront distribuées non pas à la commune mais aux  propriétaires et exploitants agricoles des parcelles. Les locations  liées  à la présence de ces poteaux des éoliennes sont très importantes : 5 à 7000 euros  par pied. Pour  un parc de 6 éoliennes cela fait 30000 à 42000 euros par an ou jusqu’à 420 000 euros de recettes sur dix ans pour une durée de vingt ans encore fois2.!
On comprend que certains maires courent après cette manne financière.

Les retombées financières comportent aussi pour l’exploitant  la  nécessité de payer :
- L’imposition forfaitaire pour les entreprises de réseaux (Ifer). Cette somme se répartit entre la commune (20 % minimum), la Communauté de Communes (30 à 50%) et le Département.
- la taxe foncière
-L a Contribution économique territoriale (CET) comprenant la Cotisation foncière des entreprises (CFE) et la Contribution sur la Valeur Ajoutée (CVAE).


 

Implantation des 3 sites éoliens du secteur et futur site Oermingen futur site Oermingen selon projet Opale-EN  2018

Implantation des 3 sites éoliens du secteur et futur site Oermingen futur site Oermingen selon projet Opale-EN 2018

Détail  futur site Oermingen selon projet Opale-EN  2018

Détail futur site Oermingen selon projet Opale-EN 2018

Superposition des déclarations des deux communes!! Comique.

Superposition des déclarations des deux communes!! Comique.

2/ La démocratie locale :
La population des villages a-t-elle été consultée pour ce projet ?
Pas du tout.
La démocratie locale ou participative n’existe pas encore dans ces villages . « Nous décidons de tout et de ce qui est bon pour vous », un point c’est tout comme dans l’Ancien Temps !
Les élus décident pour la population  de ce que deviendra  leur village et la forêt du village pour les 20 et même 60 années à venir puisqu’une promesse de bail a été signée par les maires sur ce délai.
Les maires mettent en avant le fait de vouloir participer au développement de l’éolien et en faire profiter leurs communes. Dommage que dans la  longue litanie de souhaits il n’existe pas la volonté d’y associer leurs habitants.

 

3/Inconvénients en forêt de ces éoliennes :
C’est une nouvelle source de bruit alors que l’autoroute A4 la traverse déjà. D’autres zones de silence vont disparaitre alors que c’est une des richesses de la forêt  et ce qui rend sa fréquentation agréable.

Destruction des oiseaux en particulier  les rapaces dont le Milan royal. L’Alsace Bossue est avec le Sundgau (Sud de l'Alsace) l’une des dernières régions d’Alsace refuge pour cet oiseau emblématique.
Un ou plusieurs nids sont situés à proximité de ce projet. Au moins deux  milans royaux ont déjà été tués sur le parc de Delhingen alors que le nombre total  d’individus se chiffre à une douzaine environ. C’est une mortalité énorme. D’autres oiseaux seront affectés par les machines au milieu de la forêt.
Les chauves souris sont tuées par les effets de vide créés quand  les pales de l’éolienne sont en rotation ( plus de 200 km/heure en périphérie). Comme elles chassent au dessus des arbres la mortalité prévisible est très élevée.

D’autre part  des aires et  chemins d’accès aux engins et pièces d’éoliennes seront nécessaires et seront des grosses trouées dans la forêt.  Ces nouveaux chemins  dans le couvert forestier  vont détruire les habitats de la petite faune terrestre en particulier les  batraciens comme le Sonneur à ventre jaune, le  Triton alpestre et  Triton crêté présents dans la zone d’étude. Ceux-ci sont  déjà très fragilisés par la disparition des zones humides.  Les populations vont être isolées  par la création d’« autoroutes forestières » et risquent à terme de les faire disparaitre.


En conclusion :  ne vous fiez pas aux belles plaquettes en couleur distribuées gratuitement par le cabinet Conseil.
INFORMEZ-VOUS en détail sur le sujet.


Il nous parait scandaleux que ces deux  communes se soient engagées avec une promesse de signature de bail aussi longue sur un projet destructeur pour la forêt.

Le minimum
serait d’étudier une zone  hors forêt pour l'’implantation des éoliennes et de ne pas s’engager dans une promesse de  bail  avec un acteur privé dans des conditions aussi fermées et secrètes.

 

Roland Gissinger (Anab)





Quelques Sources pour ce très vaste sujet:

http://www.journal-eolien.org/tout-sur-l-eolien/les-retombees-economiques-de-la-filiere-eolienne/

http://www.amorce.asso.fr/media/filer_public/00/ce/00ced35d-b1aa-487c-add0-d96e13306918/guide_lelu__leolien_-_web.pdf
https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/guide-pratique-eolien-en-10-questions.pdf

https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/guide-l-elu-l-eolien-010531.pdf
http://causse-nature-solidaire.com/home/projets-eoliennes-aveyron/images-eoliennes-aveyron

https://reporterre.net/L-economie-de-l-eolien-de-plus-en-plus-concentree-n-est-pas-alternative

Texte distribué par le lanceur d'alerte et notre association sur les communes

Notre région n'est pas la plus rentable pourles éoliennes mais les élusy   sont sans doute plus dociles avec les cabinets conseil

Notre région n'est pas la plus rentable pourles éoliennes mais les élusy sont sans doute plus dociles avec les cabinets conseil

Compte rendu démarrage éolien Oermingen

Compte rendu démarrage éolien Keskastel

Rédigé par ANAB

Publié dans #Energies

Commenter cet article

Gilles 27/04/2019 15:57

J'ai partagé sur les réseaux sociaux. Faites de même également