Le Trèfle rampant, Trèfle blanc, Trèfle de Hollande

Publié le 21 Octobre 2020

Trèfle rampant, Trèfle blanc, Trèfle de Hollande (Trifolium repens)
Trèfle rampant, Trèfle blanc, Trèfle de Hollande (Trifolium repens)

Trèfle rampant, Trèfle blanc, Trèfle de Hollande (Trifolium repens)

Le trèfle est bien connu ; il en existe des rouges, des blancs, des jaunes. Partons à la connaissance de certaines espèces. Voici le plus commun d’entre eux dans nos régions.
Roland



Nom scientifique : Trifolium repens L., 1753

Origine du nom : dérive du grec « trifolios » qui signifie trois feuilles, caractéristique des trèfles et de « repens », qui signifie « rampant».

Nom en dialecte et allemand : Weisklee, Wiesenklee

Date de l’observation: 14 octobre à Voellerdingen

Famille de plantes : le Trèfle rampant appartient  à la famille des Fabacées  qui comprend 12 000  espèces dans le monde et  est très vaste. Les Fabacées sont  l’une des premières sources de nourriture pour un très grand nombre de personnes. Le soja, l’arachide, le haricot, le pois, les luzernes, trèfles, la réglisse, le rooibos appartiennent à cette famille.
Le soja contient 20 à 35 % de poids sec en protéine et acides aminés et peut remplacer les protéines d’origine animale comme la viande. Les arachides sont des légumes de première importance pour la production d’huile.
Les fabacées sont donc une famille très importante au niveau économique et alimentaire.

En outre, la plupart des fabacées sont des engrais verts. Ils ont la capacité de fixer  l’azote atmosphérique grâce à leurs racines. Les racines se terminent  par  de petites nodosités contenant des bactéries aérobies, fixatrices d’azote du genre Rhizobium. Les fabacées  sont souvent  plantées en alternance avec les céréales et de plus en plus souvent en mélange avec elles.
Le nom de la famille dérive de Faba la fève. Les Fabacées étaient autrefois dénommées Légumineuses ou Papilionacées. Leur nom provenait de leur fleur. Elle  est irrégulière, en forme de papillon à l’exception du groupe des mimosas.

Il existe dans notre région plus de vingt-cinq espèces de trèfles (genre Trifolium)  ...) de différentes couleurs et inféodées à différents milieux. Les caractères principaux et communs des trèfles sont d’avoir
-des feuilles en 3 parties sauf exception (les trèfles à 4 feuilles),
-une tête globuleuse supportant de multiples fleurs,
-des gousses
incluses dans le calice



Tige : plante vivace, rampante comme son nom l’indique, radicante et glabre. 

Hauteur: de 30 à 100 cm

Feuillage: feuilles longuement pétiolées composées de  trois folioles(les 3 parties de la feuille)  dentées en ellipse  de 1 à 2 cm, de long pour 1 cm de  large.
Leur couleur est verte marbré de vert clair. 


 

Fleurs et feuille de Trèfle rampant, Trèfle blanc, Trèfle de Hollande (Trifolium repens)
Fleurs et feuille de Trèfle rampant, Trèfle blanc, Trèfle de Hollande (Trifolium repens)
Fleurs et feuille de Trèfle rampant, Trèfle blanc, Trèfle de Hollande (Trifolium repens)

Fleurs et feuille de Trèfle rampant, Trèfle blanc, Trèfle de Hollande (Trifolium repens)

Floraison: de mai à novembre
 

Couleur des fleurs: petites fleurs groupées en capitules sur un long pédoncule axillaire. Leur couleur  est blanche, blanc-jaunâtre quelquefois rose. La particularité des capitules  (de 1.5  à 2.5 cm). en cours de floraison est leur forme en sablier. Elle provient  du fait que les fleurs fanées tombent alors que les fleurs non fécondées sont  encore dressées et forment le haut du capitule.
Les dents du calice sont inégales et glabres.

Confusion : il existe de nombreux trèfles mais celui-ci se distingue  par la couleur et la forme en sablier ou en X des capitules.
Le Trèfle des montagnes est également blanc mais beaucoup plus rare et plus grand.


Habitat: prairies, souvent planté dans les gazons, décombres, cimetières.

Fruit : une petite gousse bosselée. Elle  contient 3 à 4 graines.


Usage alimentaire : les feuilles crues  ou lacto-fermentées peuvent être mangées en salade ainsi que les inflorescences. Les fleurs étaient utilisées mélangées à de la farine pour faire du pain. Les graines étaient également consommées en salade.

Médecine : aurait des effets anticoagulants dans la thrombose coronaire.
Les fleurs étaient utilisées contre les dermatoses, l’arthrite, les maladies des yeux, contre les blessures en raison de son astringence.


Protection : Plante très commune  non protégée


Texte,  photos, bibliographie  Roland Gissinger (Anab) –Relecture Bernard Weinzaepflen

Sources bibliographiques voir index biodiversité

 

Rédigé par ANAB

Publié dans #Biodiversité de notre région, #Fleurs blanches

Commenter cet article