Alliaire officinale, herbe à l'ail

Publié le 5 Juin 2015

Alliaire officinale, herbe àl'ail Alliaria petiolata

Alliaire officinale, herbe àl'ail Alliaria petiolata

Alliaria petiolata      

Nom scientifique : Alliaria petiolata (M.Bieb.) Cavara & Grand

Origine du nom :  vient du latin « allium », ail , car cette plante produit une odeur caractéristique d’ail en froissant ses feuilles 
et « petiolata » pétiole, tige des feuilles, il est caractéristique de l’alliaire.

 

Nom allemand et  dialecte : Laüchel


Date de l’observation: 3 juin jardins, lisières de forêts, très fréquente

Observation : le 6 avril à Reinheim et à Wolfskirchen

Famille de plantes: celle des Brassicacées ( la Cardamine des prés , la Capselle bourse-à-pasteur, l’Alliaire officinalela Cardamine hérissée, la Moutarde des champs, le Passerage champêtre, le Radis sauvage, le Tabouret perfolié.,  et des comestibles choux,  colza, moutardes ).

Cette famille est homogène. Les caractères de base  sont pour la  plupart des genres européens :
 symétrie d’ordre 4 et bilatérale. Les 4 pétales et 4 sépales sont libres et protègent les 6 étamines, 4 petites et 2  grandes.
Les fruits sont  très variés de la forme d’un petit haricot à une pièce de monnaie ou une petite bourse. La clé de reconnaissance des espèces repose en grande partie sur l’aspect des fruits de très allongé à circulaire à leur segmentation interne.

 

Tige : de 10 à 30 cm, glabre et glauque, annuelle ou bisannuelle

Feuilles : à la base en rosette, pétiolées. Les feuilles de la tige (caulinaires) sont embrassantes et munies d’ oreillettes. Les oreillettes sont de petites excroissances des feuilles qui entourent la tige, bien visibles sur certaines photos.

Hauteur: 30 à 120cm,

Tige :  droite, se termine par un tubercule plein de 1cm

Feuillage: feuilles vert tendre, en cœur, dentées, avec des nervures et reliées par un long pétiole à la tige.

Floraisonavril à juin


Couleur des fleurs: blanc, pétales de 4 à 6mm très petits pour une si grande fleur. La tige se termine par une grappe allongée d’une vingtaine de fleurs.

Fruits : gousse cylindrique de 5cm,  (2 à 7cm) ou silique. Elle est portée par un pédicelle de même diamètre et contient  des graines disposées sur un rang.

Habitat: plante d’ombre, aime les terrains lourds et fumés et même pollués, riches en matières organiques et minérales, souvent près des villages.
Sert de plante hôte à la chenille vert clair d'un papillon jaune et orangé, l'Aurore,
Anthecharis cardamines, qui affectionne aussi les cardamines.


Utilisation culinaire: les feuilles crues en salade ou cuites de  saveur un peu piquante.
Les graines noires de l'alliaire sont utilisées comme condiment à la place de la moutarde.


Médecine : antiseptique, interne et externe par broyage des feuilles.

Alliaire officinale, herbe à l'ail - Alliaria petiolata
Alliaire officinale, herbe à l'ail - Alliaria petiolata
Alliaire officinale, herbe à l'ail - Alliaria petiolata

Alliaire officinale, herbe à l'ail - Alliaria petiolata

Texte et photos : Roland Gissinger (ANAB)

Rédigé par ANAB

Publié dans #Biodiversité de notre région, #Fleurs blanches

Commenter cet article