Un champignon insolite : l'hydnelle bleu

Publié le 10 Novembre 2015

L'Hydnelle bleu (Hydnellum caeruleum )

L'Hydnelle bleu (Hydnellum caeruleum )

Nom scientifique : Hydnellum caeruleum (Hornemann : Fr.) P. Karsten , Phylum des basidiomycètes
Ordre des Telephorales

Le chapeau fait 3 à11 cm de diamètre, convexe puis étalé, souvent légèrement bosselé. Blanchâtre au début, il se teinte vite en bleu

Le pied est élargi et atténué à la base.

Niveau comestibilité, il ne présente aucun intérêt.

Habitat : l'hydnelle bleu pousse d'août à octobre sur le sol des forêts de conifères. Il réalise avec ces derniers une association symbiotique appelée mycorhize. Une mycorhize (du grec "myco" qui signifie champignon et "rhiza" : racine) est le résultat de l'association symbiotique entre des champignons et les racines des plantes. La mycorhize est une composante majeure de l'édaphon. L'édaphon est l'ensemble des organismes vivant dans le sol. Ces êtres vivants, participant à la biologie ou à l'écologie du sol, peuvent être des animaux, des végétaux, des champignons, des bactéries.

Dans le mycorhize, les hyphes d’un champignon colonisent les racines d’une plante. Les hyphes sont l'organe principal des champignons. Ce que l'on appelle couramment champignon, que l'on cueille avec son pied et chapeau, n'est qu'un organe éphémère du champignon, le sporophore, où se déroule la reproduction sexuée.

Les hyphes se présentent comme de fins filaments, capables d'explorer un très grand volume de sol (mille mètres de filaments mycéliens pour un mètre de racine !).

Lorsque l'on se promène en forêt, les champignons, telle la pointe émergée d'un iceberg, sont là pour nous rappeler que le sol est aussi et surtout un écosystème d'une grande complexité dans lequel les champignons tiennent un rôle essentiel.

Ne piétinons pas les champignons que l'on croise car sous leur aspect anodin, ils nous rappellent qu'il faut rester humble devant la complexité des dynamiques du vivant dont nous ne sommes qu'un maillon parmi d'autres !




Texte et photos : Gilles Weiskircher (ANAB)

L'Hydnelle bleu (Hydnellum caeruleum )

L'Hydnelle bleu (Hydnellum caeruleum )

Rédigé par ANAB

Publié dans #champignons

Commenter cet article
R
Super ces fiches sur les champignons<br /> Cet Hydnelle bleu est-il présent dans notre région? Quels villages par exemple ?
Répondre