Les lichens Cladonia

Publié le 11 Décembre 2015

Les lichens sont des organismes résultant d’une association entre un champignon et une algue (quelquefois des cyanobactéries). Le champignon fournit les sels minéraux et la réserve d'humidité ; l'algue fournit les nutriments issus de la photosynthèse. On estime actuellement le nombre de lichens à 20 000 espèces environ.

Les biologistes les classent parmi les champignons car seul ce dernier assure la reproduction sexuée de l’organisme.

Les lichens sont des plantes pionnières, avec une croissance très lente, capables de vivre dans des milieux extrêmement pauvres. Ils sont capables de résister à des conditions très rudes (sécheresse, froid, chaleur, etc.). En 2005, deux espèces de lichens ont été envoyées dans l'espace et exposées au vide durant deux semaines. Les résultats montrent que, de retour sur Terre et après réhydratation, les lichens survivent à ces conditions extrêmes (dessiccation, températures très basses, rayons UV intenses et rayonnements ionisants) et qu'ils ne présentent quasiment aucune altération de leur structure.

Néanmoins, ils accumulent des produits de la pollution comme les métaux lourds qui les font périr. Ainsi, les lichens sont-ils utilisés comme des marqueurs du niveau de pollution.

Cladonia sp

Cladonia sp

Parmi eux, les "Cladonia" sont un genre de lichen comportant environ 400 espèces.

L’étymologie provient du grec ancien klados qui signifie « rameau », par référence à la structure de ces lichens dont certains représentants sont très ramifiés.

Cladonia stellaris ou Cladonie étoilée ou encore Lichen à caribou...

Cladonia stellaris ou Cladonie étoilée ou encore Lichen à caribou...

Pour décrire la morphologie d’un lichen, on emploie le terme de thalle, structure ne possédant ni feuilles, ni tiges et ni racines.

Certaines cladonies comportent un thalle primaire encroûtant ou formé d’écailles (squamules), appliqué sur le substrat. Le thalle primaire peut disparaître ou persister et, dans ce cas, coexister avec le thalle secondaire et éventuellement le dominer.

Le thalle secondaire, partie généralement la plus visible du lichen, est formé de tiges se dressant à partir du thalle primaire auquel elles sont fixées soit de façon permanente, soit pendant une partie de leur développement : ces tiges creuses sont nommées « podetium », francisé en « podétion » par certains auteurs.

Cladonia sp

Cladonia sp

Ces structures portent à leurs extrémités des sortes de verrues brun-rougeâtre : les apothécies. Situées en position terminale, les apothécies mettent fin à la croissance des podétions.

Elles sont parfois vivement colorées, variant du jaune pâle au rouge vif. Ce sont les organes reproducteurs du champignon, leur rôle est de produire et libérer des spores.

Structure de la reproduction sexuée typique de certains champignons ainsi que des lichens, le podétion et les apothécies sont au lichen ce que le champignon avec son pied et chapeau est au mycélium (de façon quelque peu schématique).

Cladonia sp

Cladonia sp

Une nouvelle cladonie ne se formera que lorsqu'une spore aura germé et rencontré des cellules de l'algue à laquelle le champignon est habituellement associé.

Cladonia sp

Cladonia sp

Les lichens ont plusieurs rôles importants dans l’écosystème dont celui de capter les particules de l’air et des pluies, contribuant à l'épuration permanente des milieux et au recyclage des éléments.

Ils sont également une source importante de nourriture pour de nombreuses espèces, y compris parfois pour de grands mammifères comme les rennes et les caribous en particulier.

Les lichens sont des organismes discrets mais fascinants : ils sont peut-être parmi les premiers organismes à avoir colonisé la terre ferme il y des centaines de millions d'années.

Leur présence est un encouragement, souvent le signe d'un environnement sain.

Témoins discrets, fragiles et malheureusement souvent premières victimes de nos comportements polluants, les lichens nous délivrent peut être un message : celui de veiller à la santé de toute forme de vie, aussi discrète soit-elle !

Cladonia sp
Cladonia sp

Cladonia sp

Texte et photos : Gilles Weiskircher (ANAB)

Rédigé par ANAB

Publié dans #champignons

Commenter cet article
L
Merci, très instructif !
Répondre
R
Merci Laetitia et à bientôt pour d'autres lectures sur notre blog
O
Oh oui, magnifiques photos!<br /> J'aime bien les ramures de caribou et les "pompons" aux extrémités des cladonias!
Répondre
M
J'en apprends tous les jours avec ce blog ! Merci<br /> Superbes photos en effet !
Répondre
R
Très instructif et superbes photos, en particulier ce lichen qui émerge de la glace
Répondre