Solidage verge-d'or, Solidago virgaurea

Publié le 14 Septembre 2016

Nom scientifique : Solidago virgaurea L.


Origine du nom :  dérive  du mot latin « solidago »,  qui signifie « je consolide, je cicatrise » en raison de ses qualités de plante vulnéraire,   et  de « virgatus », baguette et « aureus » , or  ,  soit baguette dorée.


Nom commun allemand : Echte Goldrute

Date de l’observation: 7 septembre à Bischtroff sur Sarre

Famille de plantes : celle de la marguerite, du bleuet, du pissenlit (Famille des Astéracées) . Cette famille de plantes est particulière car la fleur est en fait un ensemble de fleurs réunies en une tête serrée, on dit un capitule. C’est une famille de plantes très évoluée. Elle se signale aux insectes comme une grande et seule fleur mais en fait, l’insecte visite plusieurs fleurs sur chaque capitule et plusieurs capitules. Les fleurs sont souvent munies d’aigrette ou parachute que le vent transporte au loin. Le nombre de fleurs et les aigrettes donnent de grandes facultés de dissémination. L’occupation des sols par ces plantes est plus rapide que la plupart des autres plantes. C’est pourquoi aussi de nombreuses astéracées, d’origine « exotique », sont considérées comme invasives.

Solidage verge-d'or,  : Solidago virgaurea
Solidage verge-d'or,  : Solidago virgaurea

Solidage verge-d'or, : Solidago virgaurea

Catégorie:. Plante vivace       
                 

Hauteur: 6 à 120 cm.  

Tiges et racines: la tige est rameuse dans le haut et glabre.

Feuilles: les feuilles sont alternes, couvert d’un duvet peu épais ( = pubérulentes), dentées de manière irrégulière.
 La nervure principale est très marquée.
Leur forme est lancéolée et les feuilles inférieures sont atténuées en pétiole ailé
Leur longueur est de 3 à 4 fois leur largeur, pétiole compris.


 

feuilles - Solidage verge-d'or,  : Solidago virgaurea

feuilles - Solidage verge-d'or, : Solidago virgaurea

Floraison : d’août à octobre

Couleur: fleurs jaune vif, en panicule multilatérale assez dense.
Les capitules des fleurs sont des fleurs tubuleuses au centre et ligulées à l'extérieur. Les bractées sont courtes, rétrécies en pointe et disposées comme des tuiles imbriquées.

Ce caractère permet de distinguer aisément les solidages des sénéçons dont la pointe des bractées est sur un rang et qui sont souvent munies d'un calicule.


 

Fleurs Solidage verge-d'or,  : Solidago virgaurea
Fleurs Solidage verge-d'or,  : Solidago virgaurea

Fleurs Solidage verge-d'or, : Solidago virgaurea

Fruits : sont petits, de 3 à 4 mm, l’aigrette mesure aussi 4 mm environ.

Habitat: lieux incultes,  forêts claires, buissons, rives
Il existe une sous espèce voisine,
 Solidago virgaurea ssp minuta, présente dans les montagnes qui lui ressemble beaucoup. Sa taille est plus petite 6 à 40 cm mais  les feuilles sont plus longues, 4 à 6 fois plus longue que large.

Utilisation alimentaire : les feuilles sont utilisées pour faire un  thé diurétique

Utilisation médicinale : plante aux très nombreuses propriétés, dépurative, diurétique et astringente.
Elle est utilisée contre les infections urinaires de différents types ( colibacillose, néphrites, calculs rénaux, oligurie, albuminurie, …) , les varices, les eczémas chroniques et les mycoses.
Composition : contient des substances  flavonoïdes, acides phénoliques (virgauréosie, leiocarposide), saponosides.

Fruits du Solidage verge-d'or   ( Solidago virgaurea)

Fruits du Solidage verge-d'or ( Solidago virgaurea)

Rédigé par ANAB

Publié dans #Biodiversité de notre région, #Fleurs jaunes

Commenter cet article