Morène, Grenouillette, Petit nénuphar, Hydrocharis morène

Publié le 16 Novembre 2016

Nom scientifique : Hydrocharis morsus-ranae L., 1753-
Plante protégée en Alsace, Champagne,  Provence Côte d’Azur, Rhônes Alpes, Limousin, Midi –Pyrénées

Il est donc interdit de les ramasser, cueillir, transporter mais vous pouvez en acheter des exemplaires produits à partir de plantes cultivées dans les jardineries.
Nom commun allemand/ dialecte : Froschbiss

Date de l’observation:  7 septembre à Hirbach
Famille de plantes : celle des Hydrocharitacées plantes aquatiques méconnues faut le dire.
Elle comprend les élodées dont certaines se sont fait connaitre comme des pestes végétales aquatiques, se substituant à toutes les espèces locales dans de nombreux cours d’eau. Il n’existe ainsi que des pieds femelles de l’2lodée du Canada en Europe. Cette plante s’est développée par bouturage, essaimage de parties de plante qui deviennent une plante entière.

Elle comprend 76  espèces seulement mais disséminées dans le monde entier. Elles peuvent être submergées ou non et sont présentes dans les eaux douces et marines.
Plantes à symétrie axiales, hermaphrodite. Les pétales  sont souvent au nombre de6, rarement 3.
Les ovaires sont infères et les carpelles au nombre de 6 à 9. Les fruits ressemblent à des baies

Morène ou  Grenouillette ou   Petit nénuphar  (Hydrocharis morsus-ranae )

Morène ou Grenouillette ou Petit nénuphar (Hydrocharis morsus-ranae )

Catégorie: plante nageante, vivace.                  
Hauteur: Hauteur hors de l’eau 15 cm , hauteur totale 50 cm.
Tiges et racines: stolons terminés par des bourgeons

Feuilles: les feuilles flottantes suborbiculaires en cœur disposées en rosette. Le pétiole a 5 /10cm et est muni de 2 stipules de 1 à 2 cm  à la base. Particularité étonnante,  par transparence il est facile d’observer les cellules de la feuilles alignées de manière parallèle. Ceci donne de beaux motifs typiques, que vous avez pu découvrir dans la photo quiz.

Floraison: de juin à août
Couleur: fleurs blanches, pétales intérieurs  tâchés de jaune à la base. Les fleurs sont dioïques, pieds mâles et femelles séparés.
Les étamines sont au nombre de12. Je suis désolé  de n’avoir pas réussi à vous présenter de photo de la fleur, car elle est mignonne, avec des allures exotiques. A voir sur internet par ce lien .

feuilles de Morène ou  Grenouillette ou   Petit nénuphar  (Hydrocharis morsus-ranae )
feuilles de Morène ou  Grenouillette ou   Petit nénuphar  (Hydrocharis morsus-ranae )

feuilles de Morène ou Grenouillette ou Petit nénuphar (Hydrocharis morsus-ranae )

Fruits : capsule à deux loges inégales contenant de petites graines
Habitat: eaux tranquilles, tempérées et eutrophes atteignant 1 de profondeur
et exposées à la lumière.

Les rives d’une rivière peuvent devenir leur habitat , individus  observés chez nous le long de la Sarre.

Origine du nom :  , dérive  du mot grec « Hydor et kotyle»,  qui veulent dire, eau et écuelle en raisond e la forme des feuilles, et du latin  « morsus-ranae», = morceau de grenouille
.

Intérêt écologique : protège les eaux du réchauffement rapide et abrite les pontes de poisson.
 

Utilisation médicinale :

Rédigé par ANAB

Publié dans #Biodiversité de notre région, #Fleurs blanches

Commenter cet article
J
Hé hé ! Ma mémoire ne m'avait donc point fait défaut pour le quiz ! <br /> Simplement, en plus de mon appareil photo, il va falloir que je me munisse systématiquement d'un carnet et d'un crayon et que je note soigneusement les noms !<br /> Il va me falloir un (ou une) secrétaire !<br /> Des volontaires ?
Répondre
K
Très intéressant Roland, Merci. à mettre dans une rubrique " plantes protégées en Alsace Bossue ". Qui sait que nous avons des plantes protégées sur notre beau territoire ?
Répondre