Le Bouleau verruqueux, Bouleau pendant

Publié le 8 Mars 2017

Voici un arbre facile à reconnaitre même en hiver.

Nom scientifique:  Betula pendula Roth, 1788

Origine du nom : du celtic « betul   » qui désignait déjà le bouleau à l’antiquité, et  « pendula » signifie chaton pendant

Nom Allemand/ dialecte: Hänge-Birke

Observation 
le 7mars à Herbitzheim


Famille de plantes : celle des Bétulacées, famille des noisetiers, des aulnes, des charmes, des bouleaux. Cette famille comprend 157  espèces réparties  pour la plupart dans l’hémisphère nord. Les fleurs sont réunies en chatons et sont unisexués contrairement à la plupart des plantes à fleurs qui possèdent leurs organes mâles et femelles regroupés., des aulnes, des charmes. Cette famille comprend 157  espèces réparties  pour la plupart dans l’hémisphère nord. Les chatons sont unisexués.




Le Bouleau verruqueux, Bouleau pendant		(Betula pendula)

Le Bouleau verruqueux, Bouleau pendant (Betula pendula)

Hauteur: atteignant 25 mètres de hauteur.

Il se distingue des autres bouleaux et du bouleau pubescent en particulier,   par son écorce blanche et crevacée, noire à la base et la forme de ses feuilles. Les sujets jeunes ont une écorce lisse.  

Tronc : droit, branches étalées. Les rameaux sont glabres et retombants, à verrues blanchâtres

Durée de vie 100 ans et 400ans pour les plus âgés.

Feuilles: sont simples et alternes, triangulaires, terminées par une pointe.

Elles sont  luisantes, visqueuses puis glabres et à double denture, dont la première denture a les pointes tournées vers l’intérieur.


Floraison:  avril  à mai


Couleur des fleurs: chatons mâles, sessiles et  verts sont longs. Ils mesurent de 5 à 10 cm et sont  pendants. Les chatons des  fleurs femelles
sont pédonculés et dressés à la floraison. Ils  mesurent 1 à 4 cm et  sont pendants après la floraison.



chatons mâles puis femelles de Bouleau verruqueux, Bouleau pendant	(Betula pendula)
chatons mâles puis femelles de Bouleau verruqueux, Bouleau pendant	(Betula pendula)
chatons mâles puis femelles de Bouleau verruqueux, Bouleau pendant	(Betula pendula)
chatons mâles puis femelles de Bouleau verruqueux, Bouleau pendant	(Betula pendula)

chatons mâles puis femelles de Bouleau verruqueux, Bouleau pendant (Betula pendula)

Fruits . les fruits sont empilés sur des cônes cylindriques. Ce sont des akènes comprimés munis d’ailes membraneuses, plus larges que l’akène

Habitat
: espèce pionnière de pleine lumière dans les coupes forestières, forêts, zones le long des cours d’eau. Aime les sols riches légèrement acides.

Usage traditionnel : la sève de bouleau
récolte : par forage d’un trouve dans l’écorces d’une profondeur de 4 à 5 cm, il est possible de récolter la sève brute.
La sève brute est l’eau véhiculée par les racines, enrichie de minéraux,  vers et dans le tronc et qui va irriguer les branches et les feuilles.
Elle ne contient pas ou peu de sucres au contraire de la sève élaborée qui descend des feuilles
La période intéressante de récolte dure 1 à deux semaines avant l’apparition des feuilles.

Médecine et effets sur l’organisme
Je vous renvoie aux nombreux sites qui vendent et vantent de  nombreuses propriétés pour cette sève de bouleau.
Le prix est aussi conséquent que les propriétés évoquées…

Elle a sans doute des propriétés fébrifuges car elle contient des précurseurs de l’acide salicylique et dépuratives car pauvre en minéraux et sucres. Elle aurait des propriétés anti néphrétiques, et dermatologiques.
Il n’existe pas de preuves bien établies et solides de son efficacité pour toutes les propriétés évoquées sur ces sites.
Elle est par ailleurs  utilisée dans de nombreux traitements capillaires.

Bois :
 
Bois planté dans les parcs et jardins.
Pour les autres usages, son bois  est de médiocre qualité aussi bien en menuiserie que chauffage..
Il est largement utilisé dans l’industrie de pâte à papier.

cône de fruits de Bouleau verruqueux, Bouleau pendant	(Betula pendula)

cône de fruits de Bouleau verruqueux, Bouleau pendant (Betula pendula)

Rédigé par ANAB

Publié dans #Arbres

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article