Micrommate émeraude

Publié le 13 Décembre 2017

Femelle de Micrommate émeraude (Micrommata virescens )
Femelle de Micrommate émeraude (Micrommata virescens )

Femelle de Micrommate émeraude (Micrommata virescens )

Nom scientifique : Micrommata virescens (Clerck, 1758)

Ordre des Araneae (araignées) Famille des Sparassidae

Date de l’observation:  24 septembre   à Butten

 

Dimensions : Le mâle mesure 7à 10  mm et la femelle de 12 à 17 mm
 

Description et biologie :

Cette araignée de taille moyenne est inoffensive. Elle se reconnaît facilement à sa couleur vert émeraude qui lui donne son nom.
La femelle est vert sombre. La région postérieure de son corps ou opisthosome  (rassurez-vous, je ne connaissais pas non plus ce jargon) est d’un  vert jaune très vif presque fluo. Il est l’équivalent de l’abdomen chez les insectes mais ne porte aucune patte ou appendice.
En revanche, à l’extrémité se trouvent les fameuses filières qui extrudent les fils de l’araignée.
Les yeux sont entourés  de poils blanchâtres.

Le mâle immature est vert mais son corps est jaune avec une bande centrale couleur.
Sa couleur générale vire au beige à maturité mais il gardera les bandes lie de vin et jaunes sur le corps.



Particularité : le cœur de la Micrommate est visible par transparence. Il est possible de le voir battre en observant la tache de couleur foncée sur le dos de la femelle.
Elle n’est pas capable piquer  ou de transpercer la peau humaine  (les arachnophobes lui disent merci)

 Biologie :
la Micrommate verte est diurne et ne tisse pas de toile. Elle  chasse à l’affût bien camouflée dans les herbes et les feuilles.
Vous noterez qu’elle est parfaitement adaptée à des milieux humides. Ses pattes sont chaussées de poils hydrophobes qui lui permettent de littéralement marcher sur l’eau (voir photo). Il lui faut 18 mois pour arriver à maturité.

Femelle de Micrommate émeraude (Micrommata virescens )
Femelle de Micrommate émeraude (Micrommata virescens )

Femelle de Micrommate émeraude (Micrommata virescens )

Reproduction : la période adulte de reproduction se situe du printemps à l’automne.
La femelle après son accouplement tisse un cocon dans des feuilles reliées entre elles par le tissage de fils de soie. C’est dans ce cocon qu’elle pondra ses œufs et les protégera avec conviction contre tout intrus. Moins de 4 semaines après,  40 à 50 petites araignées vont éclore..

 


Habitat : vit dans les buissons (mais aussi dans le feuillage des arbres

 

Etymologie : Le nom de genre « micrommata »  dérive du latin ?? (je n’ai pas trouvé, merci de laisser un commentaire si vous le savez). L'épithète spécifique vient du latin, « virescens »,   verdissant.


 

Source: http://srs.britishspiders.org.uk/portal.php/p/Summary/s/Micrommata+virescens


Texte, photos, et bibliographie : Roland Gissinger (Anab)

Rédigé par ANAB

Publié dans #Insectes de chez nous

Commenter cet article