Petit cocriste, Petit Rhinanthe, Cocriste vrai

Publié le 6 Décembre 2017

Petit cocriste, Petit Rhinanthe, Cocriste vrai (Rhinanthus minor)
Petit cocriste, Petit Rhinanthe, Cocriste vrai (Rhinanthus minor)

Petit cocriste, Petit Rhinanthe, Cocriste vrai (Rhinanthus minor)

Nom scientifique :  Rhinanthus minor L., 1756   
 
Nom en dialecte et allemand : Kleiner Klappertopf

Date de l’observation: 24 mai à Achen

Famille de plantes :. c’est la famille des  Orobranchacées.
C’est une famille recomposée suite aux études des ADN. La génétique est passée par là pour refaire le classement.
Des plantes plus connues comme les rhinanthes, les euphraises, les pédiculaires,  les odontites, sont venues rejoindre les orobranches dans cette famille.
Elle compte à présent 2000 espèces réparties en 65 genres (le genre c’est le premier nom latin)
Caractéristiques communes des orobranchacées :
Leur particularité est d’être toutes des plantes parasites d’autres plantes herbacées ou arbres. Souvent elles sont spécifiques d’une espèce comme l’Orobranche de la sauge qui parasite la sauge. Leurs feuilles sont simples et alternes.

Hauteur: de 10 à 50 cm
Tige : Plante hémiparasite de prairie à tiges glabres.


Feuillage: feuilles lancéolées, à dents régulières et sans pétiole marqué, glabres ou légèrement velues.

Floraison: de mai à août


 

Feuilles et fleur de Petit cocriste, Petit Rhinanthe, Cocriste vrai (Rhinanthus minor)
Feuilles et fleur de Petit cocriste, Petit Rhinanthe, Cocriste vrai (Rhinanthus minor)

Feuilles et fleur de Petit cocriste, Petit Rhinanthe, Cocriste vrai (Rhinanthus minor)

Couleur des fleurs: fleurs jaunes de taille moyenne, 13 à 15 mm, en tube, et forment un bec ouvert. La lèvre supérieure a un tube droit contrairement au Grand rhinanthe. La corolle a entre une dent sur la lèvre supérieure  de 1 mm qui donne à cette fleur,  une allure de tête de coq.

Les fleurs naissent sur la tige, sans pédicelle à l’aisselle de bractées, ces petites feuilles vertes. Les dents de ces bractées sont de plus en plus petites en s’éloignant de la tige, jusqu’à 4 fois plus petites.
Le  calice est glabre.


Confusion possible avec le Rhinanthe velu, Rhinanthe Crête-de-coq (Rhinanthus alectorolophus), mais dont le  calice est couvert de poils et dont les fleurs sont plus grandes, et ont un tube courbé.
 


Habitat: prairies non amendées ou faiblement, pâturages maigres, bas-marais.

Origine du nom : du grec « rhys » le nez, « anthos », la fleur  donc fleur en forme de nez,
 et  du latin « minor », qui signifie « petit », allusion à la taille des fleurs, inférieure, à celles du Rhinanthe alectorolophus.

 Fruit : une capsule en forme de grosse lentille contient les graines. A maturité la fleur qui contient de nombreuses capsules avec des graines libres, fait un petit bruit de hochet..



Médecine : pas d’usage trouvé.
Ce rhinanthe se fixe sur d’autres plantes avec  les petits suçoirs de ses racines.
En particulier, il parasite  les céréales et certaines plantes fourragères.
C’est pourquoi les agriculteurs n’apprécient pas de le voir dans leurs cultures.


Texte et photos Roland Gissinger (Anab)
Sources bibliographiques voir index biodiversité

Fruit et fleur de Petit cocriste, Petit Rhinanthe, Cocriste vrai (Rhinanthus minor)
Fruit et fleur de Petit cocriste, Petit Rhinanthe, Cocriste vrai (Rhinanthus minor)

Fruit et fleur de Petit cocriste, Petit Rhinanthe, Cocriste vrai (Rhinanthus minor)

Rédigé par ANAB

Publié dans #Biodiversité de notre région, #Fleurs jaunes

Commenter cet article
R
Bien vu Elixia. Ce caractère dénote un lien familial assez proche entre ces familles.<br /> <br /> Ce lien a été démontré par les études génétiques et biochimiques. Les Orobranchaceae appartiennent au même ordre que les Lamiaceae , les Lamiales, selon les récentes classifications généalogiques APG qui se sont succédées depuis 1981 .<br /> <br /> A noter que l'onpourrait faire la même remarque avec les Verbenacées. Elles ont des tiges anguleuses presque quadrangulaires<br /> <br /> voir aussi<br /> http://www.apercufloresuisse.info/les_dicotyledones_1_9845.php<br /> http://tolweb.org/Lamiales<br /> <br /> A une prochaine
Répondre
E
Très curieuses en effet ces Orobranchaceae... La tige est à section carrée ? On pourrait même croire à une lamiacée
Répondre