L’arbre du mois, le noisetier (et le Coudrier de Byzance)

Publié le 28 Janvier 2018

Fleurs femelles du Noisetier commun (Corylus avellana ) et du Coudrier de Byzance(Corylus colurna )
Fleurs femelles du Noisetier commun (Corylus avellana ) et du Coudrier de Byzance(Corylus colurna )

Fleurs femelles du Noisetier commun (Corylus avellana ) et du Coudrier de Byzance(Corylus colurna )

JANVIER

Francis m’ a suggéré de vous présenter  les arbres de nos régions  au fur et  à mesure des saisons pour mieux les connaitre et sous un jour un peu différent en s’inspirant du beau livre de Francis Hallé, Stéphane Hette, Frédéric Hendoux, Les arbres amoureux- édition La Salamandre.

Pour débuter cette série je vous présente un arbre en fleurs en ce moment : le noisetier.
Le Noisetier commun
(Corylus avellana )vous a déjà été présenté et fait l’objet d’un quiz.
Ici je vous présente  le noisetier de Byzance. Il  fait aussi l’objet d’un quiz, en ce moment, mais sur un de ses  consommateurs de ses noisettes.
(voir l’article de jeudi 25 et celui de ce matin)

Voici donc  un arbre aux mœurs particulières. Ils sont communs dans les grandes lignes  aux deux noisetiers.
 Il possède des fleurs mâles et femelles séparées au contraire de la plupart des arbres fruitiers (cerisier, pommier, prunier, amandier, poirier,
Le nom savant pour désigner cette particularité est de dire qu’il est monoïque (du grec mono oïkos, une seule maison) et non hermaphrodite comme les fruitiers habituels et la plupart de nos fleurs.
A noter que quelques espèces de plantes sont dioïques (deux maisons) comme les saules déjà présentées sur notre blog.

- les chatons mâles sont très longs au contraire du noisetier commun. Des écailles protègent les étamines (en jaune) avant et pendant leur floraison.
- les fleurs femelle sont minuscules, invisibles pour le commun des mortels. Seuls l’extrémité externe les stigmates, bien colorés en f=rouge apparaissent (moins de 1 mm). Il apparait sur les photos comparatives que les bourgeons supportant les fleurs femelles sont bien plus velus que notre noisetier.

 

Chaton mâle gros plan sur les écailles qui protègent les étamines (Coudrier de Byzance -Corylus colurna )

Chaton mâle gros plan sur les écailles qui protègent les étamines (Coudrier de Byzance -Corylus colurna )

Chatons mâles du Noisetier commun (Corylus avellana ) et du Coudrier de Byzance(Corylus colurna )

Chatons mâles du Noisetier commun (Corylus avellana ) et du Coudrier de Byzance(Corylus colurna )


Les grains de pollen ne fécondent pas les fleurs femelles du même arbre pour respecter la règle quasi universelle du brassage génétique.
Pour cette raison, en principe les chatons d’un arbre sont en fleurs avant les fleurs femelles ? Celles-ci apparaissent quand les chatons mâles sont en train de défleurir. Mais, selon les espèces, cela peut être l’inverse (protogynie).
La quantité de pollen émise  par les chatons est considérable. C’est le vent qui se charge de disséminer et féconder les fleurs femelles. Ceci conduit à des nuages de pollen pour pouvoir atteindre par hasard les stigmates d’un autre arbre.

Le pollen de noisetier commun est un traceur de climat et d’ouverture des milieux. Il suit de près les périodes de réchauffement après les glaciations. C’est un bon indicateur associé bien sûr à d’autres espèces.
Le
Noisetier commun produit beaucoup moins de pollen en milieu fermé ou ombragé qu'en milieu ouvert au soleil. La quantité de pollen de noisetier est donc un indicateur archéologique de milieu ouvert  par les herbivores, le feu ou l’homme.

 

Chatons males et femelles de  Coudrier de Byzance(Corylus colurna )

Chatons males et femelles de Coudrier de Byzance(Corylus colurna )

le Coudrier de Byzance


Nom scientifique : Corylus colurna L., 1753

Allemand/dialecte: Baum Hasel

Date de l’observation : aujourd’hui, en fleurs, arbre planté tout le long de la rue principale de Sarre-Union

Famille de plantes  : celle des Bétulacées (bouleau, charme, aulne, Noisetier commun...),

Catégorie : arbre avec tronc unique

Hauteur : 10 à 30m , oui vous avez bien lu , ce n’est pas notre  Noisetier commun!!

Tronc : jusqu’à 1.5 m de diamètre, un seul tronc à l’opposé de notre noisetier, c’est le plus grand des noisetiers,

Longévité : 80 à 100 ans

 L’écorce n’est pas brillante, comme celle du noisetier de chez nous mais grise- noire avec de l’écorce squameuse

Feuillage simples de 6 à 15 cm, alternes

Floraison : janvier-février

Fleurs : jaunes, en longs chatons pendants, de 10 à 20 cm. Les fleurs femelles sont rouges, très petites, peu visibles: qq mm
 

Ecorce et fruits de  Coudrier de Byzance (Corylus colurna )
Ecorce et fruits de  Coudrier de Byzance (Corylus colurna )

Ecorce et fruits de Coudrier de Byzance (Corylus colurna )

Fruits : des noisettes sont comestibles et regroupées dans une cupule (petite coupe)  aux bractées très divisées de 3 à 6 cm (voir photo). Comme elles sont petites et que leur coque est en plus assez dure,  leur valeur commerciale est faible par rapport à d’autres noisetiers.

Voir aussi notre article sur le rongeage de ces noisettes.


Habitat :
s’adapte à tous les sols sauf trop acides et secs. Il préfère les régions à climat doux de type méditerranéen mais tolère les expositions ombragées et un climat froid.

Origine du nom : vient du latin "corylus", le casque car le fruit est recouvert par une protection en forme de casque.

Rédigé par ANAB

Publié dans #Arbres

Commenter cet article
H
très belle présentation , le texte est clair , bravo pour les photos cela permet de fixer dans notre mémoire plus facilement
Répondre
R
Merci Heinz d'apprécier cet article.<br /> Il resterait encore bien des choses à dires sur le noisetier
H
Oui, très bon projet.
Répondre
R
Guy et Hans,<br /> <br /> Je suis content que cela vous plaise. Encore merci à Francis qui en a eu l'idée.
G
Excellente idée, cette présentation...
Répondre