Séquoia géant : l’arbre du mois

Publié le 21 Février 2018

Séquoia géant (Sequoiadendron giganteum)
Séquoia géant (Sequoiadendron giganteum)

Séquoia géant (Sequoiadendron giganteum)

Certains d’entre vous en ont dans leur jardin  puisque j’en voie régulièrement.
Tout le monde n’en a pas et donc je vais me faire le plaisir de vous le présenter en détail.
Il me sera cependant difficile de faire le tour de cet arbre incroyable au terme de cet article. C’est pourquoi je vous recommande  d’aller visiter les sites spécialisés français mais aussi les sites anglo-saxons qui ont un tas d’histoires à vous raconter sur cet arbre et vous présentent les spécimens existants ou disparus.

Roland



Nom scientifique :  Sequoiadendron giganteum (Lindl.) J.Buchholz, 1939
 
Nom en dialecte et allemand :
 Riesenmammutbaum

Date de l’observation: le 19 février à Sarre-Union et Sarrewerden

Famille de plantes :. c’est la famille des  Cupressacées. Cette famille de plantes regroupe une trentaine de genres de  ces plantes à fleurs nues ou gymnospermes que sont les cyprès, genévriers et thuja. Ces derniers  très répandus comme arbres d’ornement ne sont pas toujours agréables car allergisants. Au total environ 130 espèces la majorité des arbres ou des buissons.
leurs feuilles sont des aiguilles enroulées en spirale sur des rameaux par paires, la plupart pointues.
La majorité des espèces sont à feuilles persistantes  (de 2 à 10 ans) mais certains perdent leurs aiguilles.
Les cônes sont le plus souvent ligneux (en bois)  mais peuvent avoir l’allure de baies ou  de   fruits. Les écaille sont elles aussi enroulées en spirale et protègent de très petites graines ailées.

De nombreux  arbres des records sont dans cette famille mais tous ne sont pas des Sequoiadendron giganteum.
par exemple :
- le plus haut existant, de 115 mètres est un Sequoia sempervirens.

Certains Eucalyptus présents voici encore quelques décennies en Tasmanie (Australie) étaient plus hauts que cet actuel géant. Ils ont été décimés par les colons anglais voici un siècle.


-le plus gros, un Taxodium mucronatum  Árbol del Tule - de 40 mètres de diamètre !!
mais celui qui possède le plus grand volume de  bois est bien un Sequoiadendron giganteum, le fameux
« General Sherman », dans le Parc national de Séquoia (États-Unis), haut de 83 m pour une circonférence de 30 m, un volume de 1 400 m3 et une masse estimée à 2 100 tonnes. (vidéo)

- le plus vieux est un épicéa commun de 7900 ans découvert en Suède mais ce record change souvent avec les découvertes et c’est sans doute un autre arbre à cette heure.

 

Séquoia géant (Sequoiadendron giganteum)
Séquoia géant (Sequoiadendron giganteum)

Séquoia géant (Sequoiadendron giganteum)

Aiguilles et écorce de Séquoia géant (Sequoiadendron giganteum)
Aiguilles et écorce de Séquoia géant (Sequoiadendron giganteum)

Aiguilles et écorce de Séquoia géant (Sequoiadendron giganteum)

Type : arbre géant en forme de sapin au tronc pyramidal  et à l’écorce rouge

Hauteur: jusqu’à 80 mètres dans son pays d’origine avec des records à 98 mètres
Les forêts d’origine sont les forêts d’altitude de la Californie (1500 à 2000 mètres) où il trouve l’humidité, le soleil et les éléments minéraux dans des sols profonds en quantités suffisantes. ,

Tronc : très ramifiée dans la partie active
Croissance très rapide de 50cm à 1 mètre par an ; exceptionnellement  résistant aux champignons et insectes!
Ecorce de couleur rouge crevacée d’où son nom anglais (redwood , bois rouge). Elle atteint  30 cm d’épaisseur, jusqu’à 90cm à la base des géants et est résistante aux incendies car dépourvue d’essence inflammable.

Racines : elles sont peu profondes (90cm) mais s’étalent à plus de 30 ou 40 mètres de l’arbre. Le faible enracinement explique la chute de certains individus lors des tempêtes.

Feuillage: aiguilles de couleur vert franc à vert griset de 3 à 15 mm de long à odeur de sapin faiblement anisé.
Ces aiguilles sont extrêmement acérées et pointues et donc difficiles à brouter par les herbivores.


Floraison: de mars à  avril
 
Couleur des fleurs: sexes séparés sur cette espèce et la même plante (monoïque) . Rappelons que la plupart des plantes à fleurs ont les organes  mâles et femelles réunis sur la fleur.
De petits cônes mâles sont logés à l’extrémité des rameaux de couleur jaune comme leur pollen séparés de cônes plus grands, femelles, verts et  brillants.-

Confusion possible.oui, avec d’autres séquoias et cyprès. Les différences les plus évidentes sont la taille des cônes, et la forme et disposition des aiguilles.

Habitat:
sols riches et décombres, préfère le soleil, le long des rivières
Fugace. Certaines informations font état de sa disparition en dessous de 5°C. Pourtant il est revu au même endroit depuis des années ?

Présente dans tous les continents.

Protection : arbre de jardin et parcs souvent planté dans des arborétums en forêt où il atteint 40 mètres selon son âge ,régulièrement et jusqu’à 60m pour les plus anciens  (à Ribeauvillé, le plus haut hors Etats Unis).

600 Sequoiadendron giganteum ont été répertoriés par http://www.sequoias.eu mais à mon avis il en existe des milliers non répertoriés car j’en vois régulièrement dans les jardins de nombreux villages.

Cet arbre existait avant les glaciations en Europe. Il subsiste à l’état naturel dans des petits « confettis » de forêts (14 000 hectares) en Californie dans la Sierra Nevada. Certaines de ces forêt sont sous protection légale.


Age : jusqu’à 4000 ans, résiste aux grands froids.

Origine du nom : du nom d’un chef indien Sequoyah le Cherokee, (1770-1843),l’inventeur de l’alphabet cherokee et réputé pour sa force et sa persévérance ,critère évident de cet arbre géant,
 et  du latin « giganteum», géant, je ne vous fais pas l’affront d’expliquer pourquoi…


 

Cônes et graine de Séquoia géant (Sequoiadendron giganteum) 1graduation = 1 mm
Cônes et graine de Séquoia géant (Sequoiadendron giganteum) 1graduation = 1 mm
Cônes et graine de Séquoia géant (Sequoiadendron giganteum) 1graduation = 1 mm

Cônes et graine de Séquoia géant (Sequoiadendron giganteum) 1graduation = 1 mm

Fruit : un cône de 4 à 7 cm en forme d’œuf abrite derrière de solides écailles 5 à 7  graines de 4 à 5 mm de long et de moins de 1 mm d’épaisseur.
Les graines tombent au sol pendant l’été par dessèchement des écailles. La dispersion est accentuée par les incendies qui provoquent l'ouverture des écailles.  
Les feux éliminent aussi les éventuels concurrents et ravageurs comme les petits arbres au sol et les fourmis charpentières. La dispersion des graines est assurée aussi  par des animaux comme l’Ecureuil de Douglas et un longicorne, Phymatodes nitidus. L’écorce très épaisse et sans huile protège cet arbre du feu. Le feu de faible intensité est donc un allié du développement de ces géants.
Ils peuvent porter jusqu’à 11 000 cônes  portant chacun 30 à 40 graines, soit une dispersion possible de 400 000 graines  dans un rayon de 2 km.

 


Utilisation  :
Bois de cœur rouge mais aux propriétés mécaniques  inférieures à celles des autres séquoias qui sont eux utilisés pour la fabrication de plans de travail.
Pour ses bonnes qualités mécaniques et son aspect, cet arbre est utilisé en menuiserie et pour des charpentes aux Etats Unis : tasseaux, poteaux, bardeaux, piquets…




Texte et photos Roland Gissinger (Anab)



Sources bibliographiques voir index biodiversité
https://fr.wikipedia.org/wiki/S%C3%A9quoia_g%C3%A9ant
https://en.wikipedia.org/wiki/Sequoia_sempervirens
https://krapooarboricole.wordpress.com/category/arbres-coup-de-coeur/sequoias/

Liste et  photos  des plus grands sequoias géants, (
Sequoiadendron giganteum)  :
https://www.monumentaltrees.com/fr/monde-sequoiageant/
liste des plus grands sequoias  par altitude
https://www.monumentaltrees.com/fr/altitude/sequoiageant/

localisations des séquoias :
http://www.sequoias.eu/Pages/Locations/Alsace/ribeauville_foret_domaniale.htm

Rédigé par ANAB

Publié dans #Arbres

Commenter cet article
C
Merci, Roland, magnifique photo et reportage, ces arbres doivent être protégé de la stupidité humaine qui vie encore ! j'aimerais bien en avoir un sur mon terrain :-))) dans les Laurentides Qc. Je vais suivre tes liens pour en apprendre d'avantage, félicitation.
Répondre
R
Merci Claude de ce commentaire positif.<br /> <br /> Les sequoias sont je suis d'accord des arbres magnifiques et souvent hors de l'ordinaire pourne pas dire extraordinaires.<br /> <br /> Attention aux voisins j'en connais qui ombragent outrageusement leurs voisins;<br /> <br /> Dans les Laurentides, ce problème n'existe sans doute pas tant l'espace y est démesuré?<br /> <br /> A une prochaine Claude
R
Merci Gérard de ton appréciation et commentaire.<br /> <br /> Les liens que je donne en fin d'article te permettront de localiser les sequoias de ta région.<br /> Le site donne pour certains les cartes IGN pour regarder de près ces arbres. Beau travail de ces passionnés.<br /> <br /> A bientôt
Répondre
G
Encore un article extrêmement intéressant (comme à chaque fois d'ailleurs !). J'ignorais qu'il y eut autant de séquoias sur notre sol. Pour le coup, ma curiosité est piquée, encore une fois, et je vais explorer le net pour en savoir encore plus ! Merci !
Répondre
R
Bonjour et merci Hans de ton humour
Répondre
H
Bonjour Roland,<br /> <br /> pourquoi tu roules en vélo d'enfant?....Non, pas de blague...belle présentation et belles photos. Merci.
Répondre