Biodiversité : un rapport de l'ONU pointe la menace de disparition de la chauve-souris

Publié le 3 Mai 2019

Biodiversité : un rapport de l'ONU pointe la menace de disparition de la chauve-souris

Paru sur France info le 2/5/2019  (cliquer pour lire la vidéo 2min 30)

Les experts mondiaux de la biodiversité sont réunis à Paris sous l'égide de l'ONU toute cette première semaine de mai 2019. Ils publieront lundi 6 mai un état des lieux des espèces menacées. Parmi elles, la chauve-souris, maillon essentiel de notre écosystème.

La chauve-souris est déjà l'une des victimes de la sixième extinction de masse des espèces vivantes en cours. Le constat est sans appel : chaque année son nombre diminue. En France, 17 espèces subsistent parmi les 34 présentes à la base sur le territoire. Entre 2005 et 2015, entre 23 et 30% des chauves-souris ont disparu.

Un environnement destructeur

Pour Tanguy Stoecklé, qui observe leurs mouvements devant une grotte du Lubéron, l'environnement est un facteur d'explication de cette diminution. "Il y a des parcs éoliens meurtriers. Une étude faite au nord de la Camargue montre que chaque éolienne tue entre 70 et 90 chauves-souris par an", déplore le chiroptérologue et photographe. Autre cause du déclin du mammifère nocturne, les pesticides qui empoisonnent leurs proies, les insectes. "Chaque nuit, une chauve-souris mange le tiers de son poids en insectes ce qui équivaut à 3 000 moustiques par nuit", résume Fanny Albalat, du groupe Chiroptères de Provence. Le sauvetage de l'espèce est fondamental, car la chauve-souris préserve les cultures et évite la prolifération des insectes.

Le JT

Rédigé par ANAB

Publié dans #Pollution-pesticides

Commenter cet article
J
Ces saletés d'éoliennes n'ont rien d'écologique et on persiste à les installer alors qu'elles polluent avec le charbon et le gaz et qu'elles ruinent les consommateurs.<br /> En plus elles massacrent les chauve-souris et les oiseaux.<br /> Bravo les écologistes !... Vous faites du propre !
Répondre
R
Pourquoi Joseph donner de tels qualificatifs à ces machines ? Si elles sont installées correctement leurs effets sont beaucoup moins sales que ceux de centrales à charbon, à fuel et nucléaire. C'est biens sûr la faute aux écologistes si des chauves souris et oiseaux sont tués. Par contre quand les centrales à combustible fossile empoisonnent l'atmosphère tuent et rendent malades des quelques centaines de milliers de personnes par an et modifient le climat, cela c'est très propre. <br /> <br /> Le jour où une nouvelle centrale nucléaire explosera par défaut de sécurité, défaillance ou malveillance humaine ou évènement géologique ce sera la faute à pas de chance. Comme à Tchernobyl et Fukushima dans un Japon plus évolué que la France. Ces incidents mineurs ont déjà été oubliés par les amis des écologistes comme vous. <br /> Voici la liste des incidents nucléaires graves publiés par le site écolo-gauchiste wikipedia. https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_d%27accidents_nucl%C3%A9aires <br /> <br /> A part l'une ou l'autre éolienne mal montée, je n'ai pas encore vu de liste "incidents graves éoliennes