Les Ephémères

Publié le 2 Juin 2019

Ephémères vues à Sparsbach et Harskirchen
Ephémères vues à Sparsbach et Harskirchen

Ephémères vues à Sparsbach et Harskirchen

Nom scientifique :  Ephemeroptera Hyatt & Arms, 1891

 

Date de l’observation: 25mai  Sarreinsming


Classification: les éphémères (Ephemeroptera) sont un ordre des insectes qui est archaïque apparu déjà au Carbonifère (- 300 millions d’années environ). C’est pourquoi il est rattaché avec les odonates ou libellules à une infraclasse les paléoptères. Ils sont caractérisés par des ailes rigides qui ne se replient pas au repos, les ailes ne se recouvrent pas et les pièces buccales des larves sont de type broyeuses, non spécialisées. Les autres ordres sont éteints.
L’ordre des Ephemeroptera compte 3 000 espèces différentes ont été identifiées sur la Terre  dont 300 en Europe.

 

Taille : 3 à 40 mm, sans 3 cerques, ces longs filaments articulés fixés sur le dernier segment  de l’abdomen
peuvent quelquefois dépasser largement le corps de l’insecte. Epeorus est un des rares éphémères a en posséder 2.

Ils ont un rôle tactile  sans doute voisin des antennes. Ce n’est pas l’organe de ponte.
 

Description de l’adulte :
Les ailes sont repliées à la verticale. Elles ne peuvent pas se replier en arrière comme chez de nombreux insectes. Elles sont transparentes ou colorées avec des nervures noires bien visibles.
Les antennes articulées et terminées par une pointe fine sont plus petites que les cerques.

Description de la larve dite aussi « larve de mouche de mai »,  « larve de manne » ou « naïade »
La couleur habituelle est brun-jaune. La taille moyenne est de 10 mm sans compter les cerques. La forme est plutôt plate pour les espèces de cours d’eau rapide, cylindrique pour les espèces d’eaux stagnantes.
La larve possède des yeux composés comme l’adulte, plus gros chez le mâle, des antennes, deux à trois cerques filiformes différents selon les espèces, des trachéobranchies latérales  fixées sur les 7 premiers segments  et souvent spécifiques et une unique griffe sur le tarse.
les larves respirent l’oxygène grâce aux branchies mais aussi directement par leur peau.

Ephémères (2cerques  peu  visibles )

Ephémères (2cerques peu visibles )

Période d’observation : avril  à août

 

Particularits : au repos les ailes sont pliées à la verticale et les pattes avant mises en avant comme des antennes.

 

Biologie: Les adultes ne se nourrissent pas pendant leur courte vie ailée. Ils n’ont pas d’organe buccal fonctionnel ! C’est pourquoi ils ne vivent que quelques heures et au plus quelques jours sur leurs réserves..

Les larves se nourrissent de plantes en particulier des algues et végétaux en décomposition.  Elles jouent un rôle clé dans l’épuration des eaux.
L'éclosion a lieu de mi-avril à mai

Auparavant il aura fallu 12 à 40 mues successives avant de se métamorphoser en insecte ailé. Tout cela dure trois à quatre mois mais peu durer moins (quelques semaines) ou beaucoup plus trois  ans  et jusqu’à dix ans. Mue particulière chez les insectes : l’avant dernière mue a lieu avec  le stade adulte, ailé de l’éphémère  et donne un subimago qui va muer une nouvelle fois pour devenir l’insecte parfait ou imago.

Reproduction 

Les adultes restent sur les arbres sous la végétation pendant la journée. Le soir ils se regroupent à certains endroits et entament un vol nuptial.
 Quand les femelles entrent dans le nuage, les mâles se jettent surelles… Comme ils ne volent plus, ils tombent. Pendant ce laps de temps a lieu la fécondation après quoi  le mâle meurt aussitôt.
La femelle va pondre les œufs dans l’eau et remonter pour en pondre plus loin ou au contraire les lâcher au dessus de l’eau par paquets. Ceci varie selon les espèces.

Habitat: au bord très calme des rivières ou plans d’eau qui ont de l’eau douce et oxygénée.


Etymologie du nom scientifique : du grec « ephemerios », qui ne dure qu’un jour (la même racine qu’éphéméride)

 

Utilisation : les pêcheurs ou moucheurs utilisent largement des appâts en plastique à aspect d’éphémères car ils sont la nourriture habituelle  pour de nombreux poissons.
Les larves d’éphémères sont de bons bio indicateurs de pollution. C’est pourquoi ils font partie des premiers inventaires des plans d’eau et cours d’eau car ils donnent une bonne idée du niveau de pollution.


Danger :

les éphémères ont vu leurs milieux de vie se restreindre et font partie des espèces en danger dans nos régions. Ils formaient  encore des nuages de millions d’individus voici cent ans.

Texte, photos, et bibliographie : Roland Gissinger (Anab)

 

Sources :
http://doris.ffessm.fr/Especes/Ephemeroptera-ordre-larves-Larves-d-ephemeres-2947

https://fr.wikipedia.org/wiki/Ephemeroptera

vidéo instructive de 2 minutes national geographic

Rédigé par ANAB

Publié dans #Insectes de chez nous

Commenter cet article
H
Bon article, Roland. Bientôt tu compteras parmi les artistes de la photographie de la nature d'Alsace Bossue, très belles tes photos.
Répondre
A
Tu me fais rougir Hans. <br /> J'essaie de faire des photos naturalistes qui ressemblent à ce que je vois.<br /> <br /> Quelquefois l'art s'invite sans le vouloir, je suis le Monsieur Jourdain de la photo ...<br /> <br /> Roland
M
Extra...brut ????????Fête des mares aujourd'hui 2 juin, ça tombe bien ????????????????
Répondre
A
merci Martine<br /> Oui enfin, il existe aussi une action nationale et officielle de sauvegarde des mares à laquelle nous avons participé.<br /> Roland