Pogonatum aloides et- qu'est-ce que c'est un "protonoma"?

Publié le 20 Juillet 2019

 Pogonatum aloides - Photos Gilles Weiskircher (Anab)
 Pogonatum aloides - Photos Gilles Weiskircher (Anab)
 Pogonatum aloides - Photos Gilles Weiskircher (Anab)

Pogonatum aloides - Photos Gilles Weiskircher (Anab)

Nom scientifique : Pogonatum aloides (Hedw.) P.Beauv.

 
Date de l’observation: 3 février 2019 à Zetting, bord de ruisseau en forêt


Classification et famille : mousse de la famille des Polytrichaceae


Habitat:  talus et autres milieux à terre remuée en forêt, sols pauvres en humus, sableux à légèrement argileux.

 

Description 
C’est une mousse acrocarpe (dont le sporophyte naît au sommet des rameaux) qui forme des tapis souvent étendus. Les capsules jeunes portent une coiffe très poilue qui les englobe entièrement. C'est une espèce très commune que l'on peut trouver de la plaine à une altitude de 2000 mètres.

coiffe de  Pogonatum aloides (grossissementX20 etx40)- Photos Gilles Weiskircher (Anab)
coiffe de  Pogonatum aloides (grossissementX20 etx40)- Photos Gilles Weiskircher (Anab)

coiffe de Pogonatum aloides (grossissementX20 etx40)- Photos Gilles Weiskircher (Anab)

Parlons protonema

 

On a vu dans les épisodes précédents que les spores sont expulsées par la capsule du sporophyte et germeront pour donner un nouveau gamétophyte. Il y a une étape entre les deux, la naissance du protonema. Lorsque les spores  tombent sur le sol, elles se divisent et se développent pour former le protonéma, constitué de filaments de cellules chlorophylliennes. Ces filaments sont ramifiés et rampent à la surface du substrat. À partir du protonéma se développera le gamétophyte.

Pour résumer, d'un point de vue morphologique, les mousses comprennent une surface plate appelée protonéma, qui s'étend et se fixe sur tout substrat accueillant et qui se développe en gamétophyte fait de minuscules tiges et feuilles. Les organes sexuels mâles et femelles se développent sur ce gamétophyte et les spermatozoïdes passent de l'un à l'autre sous l'action de
 l'eau ou du vent. Les ovules fécondés se développent en sporophyte dont les  spores se détachent alors pour coloniser d'autres environnements en germant pour former un nouveau protonema.


 

Texte, photos, et bibliographie : Gilles Weiskircher (Anab)



 

Sources :

http://jardinzen.over-blog.com/article-5293158.html

http://uel.unisciel.fr/biologie/module1/module1_ch01/co/observer_ch1_06.html

Rédigé par ANAB

Publié dans #Mousses-Algues

Commenter cet article