L'arbre du mois: le Sureau noir, Sampéchier, Grand sureau partie 2/2 légendes et propriétés médicinales

Publié le 11 Septembre 2019

Fruits de Sureau noir, Sampéchier, Grand sureau (Sambucus nigra)  Photos Nicole Hoch (Anab)
Fruits de Sureau noir, Sampéchier, Grand sureau (Sambucus nigra)  Photos Nicole Hoch (Anab)

Fruits de Sureau noir, Sampéchier, Grand sureau (Sambucus nigra) Photos Nicole Hoch (Anab)

Fruits de Sureau noir, Sampéchier, Grand sureau (Sambucus nigra)

Fruits de Sureau noir, Sampéchier, Grand sureau (Sambucus nigra)

Cet article est la suite de l'article sur le sureau - partie 1/2
description botanique et utilisation alimentaire
paru le même jour (cliquer pour lire).



Utilisation du bois :
Les branches sont très cassantes mais le vieux bois de sureau est très dur. Il servait à fabriquer des manches d’outils en raison de sa dureté mais aussi, double avantage,  de sa légèreté.

Légendes :

Chez les celtes, les druides communiquaient avec les dieux grâce à une flûte taillée dans du bois de sureau. Il symbolisait la mort avec ses baies noires et le fait que c’est un des derniers arbres à perdre ses feuilles en automne. Le fait ou la légende que Judas se soit pendu à la branche d’un sureau n’a pas amélioré son image.  Il était aussi associé au chiffre 13 et devenait ainsi un arbre maléfique pour les chrétiens du Moyen-âge.
Il est alors devenu un bâton de sorcier utilisé pour jeter des sorts ou ensorceler le bétail.
Pour un bâton de sorcier, la recette est simple :
- 2 yeux d’un jeune loup
- la langue et le cœur d’un chien
-  3 coeurs d’hirondelle
- 3 lézards verts
- sécher le tout dans deux feuilles d’un vieux grimoire et remplir avec cette pâte la branche creuse d’un sureau.
Boucher l’extrémité avec  7 feuilles de verveine cueillies  la veille de la Saint Jean et une pierre multicolore trouvée dans le nid d’une Huppe fasciée.

A noter que qu'un champignon affectionne particulièrement le sureau et est pour cette raison et aussi sa forme particulière, dénommé « Oreille de Judas », Auricularia auricula-judae
. Ce champignon est brun-gélatineux et très utilisé dans la cuisine chinoise bien qu’un peu toxique.

Une tradition voulait aussi que les  jeunes hommes déposent un rameau de sureau devant la porte des filles à marier la nuit du 30 avril au 1er mai.

C'est  loin d'être la  dernière légende, il existe bien d'autres...

 Oreille de Judas », Auricularia auricula-judae. Photo wikipedia

Oreille de Judas », Auricularia auricula-judae. Photo wikipedia


Utilisation médicinale : selon wikiphyto
Composants principaux des Fleurs :
-huile essentielle, flavonoïdes et rutoside,

Dérivés de l’acide hydroxycinnamique (5,1 %) acide chlorogénique, acide p-coumarique, acide caféique et acide férulique, stérols (0.1%)
des Fruits : ,
- flavonoïdes et rutoside,,
Anthocyanosides : sambucine, sambucyanine et chrysanthémine, cyanidin-3-sambubioside-5-glucoside,

Tanins

- Vitamines : 65 mg de vit. B2, 18 mg de vitamine C et 17 mg d’acide folique (vitamine B9) pour 100 g de baies
Sucres : glucose et fructose, acides citrique et malique


Propriétés de la plante (références scientifiques  dans l’article original de wikiphyto),
Le sureau est une petite pharmacie de la campagne  voyez un peu:

  • Fleurs :
    • Sudorifique : augmente nettement la sudation
    • Augmente nettement les sécrétions bronchiques
    • Diurétique
  • Fruits :
    • Anti-inflammatoire (anthocyanes)
    • Antioxydant ]
    • Anti-hyperlipidémique, antalgique, anticolitique, antiviral
    • Immunostimulant (extrait de baies), entraine une augmentation importante d’interleukine Antiviral , vis-à-vis du virus grippal Influenza A (H1N1) par les flavonoïdes
    • Les baies sont un antigrippal presque spécifique
    • Antidiabétique, effet insuline-like diminue l'hémoglobine glyquée (celle qui capte le sucre) , hypoglycémiant, hypolipidémiant, antioxydant, les polyphénols protègent de la peroxydation
    • Les anthocyanes diminuent la nécrose post-infarctus
    • Légèrement laxatif



Texte,  photos, bibliographie  Roland Gissinger (Anab)

la bibliographie est riche. Le sureau intéresse beaucoup de monde car c’est un arbre commun et le passé est auréolé de magie et mystère
https://www.salamandre.org/article/mon-sorcier-bien-aime/
https://www.salamandre.org/article/une-taille-presque-humaine/
http://lamaisondusureau.over-blog.com/article-les-sureaux-les-bons-le-mauvais-et-les-idees-re-ues-82934202.html

Rédigé par ANAB

Publié dans #Arbres

Commenter cet article
J
C’est très intéressant, merci pour toutes ces infos, le bâton de sorcière est particulièrement croustillant !
Répondre
R
Merci Jpl de cette appréciation positive