La Linaire vulgaire, commune

Publié le 1 Décembre 2019

Linaire vulgaire, commune (  Linaria vulgaris)
Linaire vulgaire, commune (  Linaria vulgaris)
Linaire vulgaire, commune (  Linaria vulgaris)

Linaire vulgaire, commune ( Linaria vulgaris)

La Linaire commune est une plante jaune tachée d’orange dont les fleurs possèdent un éperon. Vous pouvez la trouver  partout le long des chemins, routes et voies ferrées et encore ces derniers jours. Elle apparait au début de l’automne pour occuper le paysage jusqu’en novembre.


Roland


 

Linaire vulgaire, commune (  Linaria vulgaris)
Nom scientifique : Linaria vulgaris Mill., 1768

Allemand/ dialecte:  Gemeines Leinkraut


Origine du nom
dérive  du mot latin  «linon »,  qui désignait le lin lequel  possède des feuilles de même forme   et du latin   « vulgaris  » , qui signifie «commun», « vulgaire »

Date et lieu  de l’observation : le 29 novembre à Eich les Sarralbe
(encore en fleurs derrière chez Bernadette)

Famille de plantes :
:autre fois elle faisait partie des Scrofulariacées classification qui subsiste dans les anciennes flores. Cette famille a été complètement remaniée après des études d’ADN et de phylogenèse. Elles retracent l’évolution des plantes et leur généalogie en s’appuyant sur des critères physiques mais aussi chimique et génétiques.
La linaire est classée depuis chez
 des Plantaginacées, celle du plantain mais aussi celle des digitales, des véroniques, des gueules de loup de jardin
Autrefois cette famille ne comportait que 3 genres. Elle en comprend à présent plus de 200, principalement des herbes des zones tempérées
et des plantes aquatiques 
La famille n’est pas homogène si bien qu’il est difficile de donner des critères « familiaux ».
La plupart des genres sont de symétrie 4 (4 pétales, 4 sépales) d’autres ont des symétries d’ordre 5 à 8.
La majorité des fleurs possède  deux lèvres plus ou moins  visibles. Le fruit est une capsule qui se divise selon des cloisons.



Catégorie : plante vivace

Port : plante avec les  feuilles  partant de la base

Hauteur : 20 à 80 cm de haut.

Tige: simple et   ramifiée dans le haut, glabre ou poilue, souvent glanduleuse dans le haut, terminée par une grappe de fleurs.

Feuilles : linéaires de 2 à 5 cm de long pour seulement 2 à 6 mm de large. Elles sont alternes, glauques.

 

Linaire vulgaire, commune (  Linaria vulgaris)
Linaire vulgaire, commune (  Linaria vulgaris)
Linaire vulgaire, commune (  Linaria vulgaris)
Linaire vulgaire, commune (  Linaria vulgaris)

Linaire vulgaire, commune ( Linaria vulgaris)

Linaire couchée (Linaria supina) Les Vans Ardèche

Linaire couchée (Linaria supina) Les Vans Ardèche

Couleur des fleurs : Les  fleurs sont  moyennes, de 25 à 35 mm,  jaunes avec deux gibbosités (bosses) orangées sur le devant.. Elles ont deux lèvres, (bilabiées)  refermées l’une sur l’autre, la lèvre inférieure est divisée en trois lobes. Elle se termine par un long éperon courbé et pointu, presque aussi long que la fleur (3cm)
les fleurs sont nombreuses et forment des grappes denses  au bout des tiges de 5 à 30 fleurs
.

Fruits : des capsules de 7 à 8 mm .qui contiennent les graines. Celles-ci sont papilleuses et ailées.

Habitat : plante répandue sur terrains sableux et caillouteux, le long des chemins, des voies ferrées, terrains vagues  et dans les zones  de décombres

Protection: plante non réglementée



Confusions possibles :
Oui mais difficile avec d’autres linaires jaunes beaucoup plus rares comme la Linaire couchée (Linaria supina) ,
courte sur pattes (15cm) et aux feuilles glauques.

Usage alimentaire :  plante toxique pour les humains et le bétail . Elle contient  des composés cyanogénétiques.( dérivant du cyanure)


Usage médicinal :
La plante contient des flavonoides et de la choline, composé très réactif.

Voici un extrait de
wikiphyto
que vous pouvez lire pour compléter.


Propriétés de la plante selon wikiphyto

  • Purgatif, cholagogue, diurétique, "dépuratif"
  • Sudorifique (diaphorétique)
  • Hypolipémiant (diminue les triglycérides et le cholestérol du sang)
  • Mélange bouillon blanc - linaire dépuratif dans les maladies de la peau
  • Anti-ophtalmique en collyre, anti-hémorroïdaire en applications locales

Indications de la plante entière (phytothérapie)

  • Troubles digestifs
  • Risque vasculaire
  • énurésie
  • Hydropisie
  • Ictère
  • Cataplasmes pour hémorroïdes

Elle possèderait aussi des propriétés insecticides


Texte,  photos, bibliographie  Roland Gissinger (Anab)




 


Bibliographie
Voir fin d’article index plantes

http://www.wikiphyto.org/wiki/Linaire_commune

Rédigé par ANAB

Publié dans #Biodiversité de notre région, #Fleurs jaunes

Commenter cet article