Le Sénéçon aquatique

Publié le 6 Novembre 2019

Sénéçon aquatique (Jacobaea aquatica)
Sénéçon aquatique (Jacobaea aquatica)

Sénéçon aquatique (Jacobaea aquatica)

A défaut de découvrir aujourd’hui notre quiz voici un autre sénéçon,  le Sénéçon aquatique, commun dans les milieux humides dont il est un bon indicateur

Roland


Nom scientifique : Jacobaea aquatica (Hill) G.Gaertn., B.Mey. & Scherb., 1801

Nom commun dialecte / allemand : Wasser-Greiskraut

Origine du nom : 
dérive  du mot latin «senex », qui signifie vieillard, à cheveux blancs (souvent) comme les longs filaments blancs de ses graines et du latin   « aquatica » , qui désigne le milieu de prédilection de ce séneçon.
Ce séneçon, autrefois Senecio aquaticus,  a changé de nom en 2005, après des études approfondies génétiques et chimiques. Il forme un genre différent à part entière, Jacobea d’une quarantaine d’espèces


Date de l’observation:  20 septembre à Struth

Famille de plantes : celle de la marguerite, du bleuet, du pissenlit, des centaurées. (Famille des Astéracées). Cette famille de plantes est particulière car la fleur est en fait un ensemble de fleurs réunies en une tête serrée, on dit un capitule. C’est une famille de plantes très évoluée. Elle se signale aux insectes comme une grande et seule fleur mais en fait, l’insecte visite plusieurs fleurs sur chaque capitule et plusieurs capitules. Les fleurs sont souvent munies d’aigrette ou parachute que le vent transporte au loin. Le nombre de fleurs et les aigrettes donnent de grandes facultés de dissémination. L’occupation des sols par ces plantes est plus rapide que la plupart des autres plantes. C’est pourquoi aussi de nombreuses astéracées, d’origine « exotique », sont considérées comme invasives
Le séneçon appartient à cette très grande famille de plantes astéracées qui couvre toute la planète avec ses 23000 espèces



Catégorie: Plante vivace, hémicryptophyte (plante aérienne dont les bourgeons persistent  au niveau du sol pendant l’hiver)
           
Hauteur: 15  à 70 cm

Tiges et racines: tige à rameaux dressés (angle aigu de moins de 45°) ou étalés


Feuilles: sont de deux types, un  peu épaisses, glabres ou avec de très fins poils (aranéeuses) et de couleur vert-jaune. Les supérieures sont découpées en petits lobes arrondis jusqu’au milieu du limbe (pennatifides),  sans pétiole mais avec des oreillettes. Les feuilles basses  sont pétiolées elliptiques avec deux segments latéraux petits ou nuls.



 

feuilles du Sénéçon aquatique (Jacobaea aquatica)
feuilles du Sénéçon aquatique (Jacobaea aquatica)
feuilles du Sénéçon aquatique (Jacobaea aquatica)
feuilles du Sénéçon aquatique (Jacobaea aquatica)

feuilles du Sénéçon aquatique (Jacobaea aquatica)

Floraison: de juin  à septembre
 
Couleur: jaune, fleurs ligulées (jusqu’à 13 par capitule) de 10 à 12 mm et fleurs tubulées au centre du capitule. Elles sont regroupées en capitules de 2 à 3 cm de diamètre formant un corymbe  à l’extrémité des tiges.
point particulier les ligules sont larges. Les petites feuilles ou bractées qui entourent les capitules sont parallèles et terminées par une pointe lancéolée noire. Un petit calicule de 2  bractées est situé sous ces bractées.

Confusion :
Peut se confondre avec de nombreuses autres astéracées jaunes et les autres séneçons. Le fait qu’il soit dans un milieu très humide avec des feuilles entières à la base l’identifie.

 
Fruits Les fruits sont des akènes glabres prolongés par une aigrette de soies de 3 mm qui se détache aisément

Habitat: prairies mouillées, humides ou fraîches, bas marais. Préfère les milieux calcaire ou neutre.


Protection : cette plante est rare ou absente dans le Centre et le Sud, Sud Est  du pays. Dans  certaines régions elle est  classée vulnérable dans les régions Centre et Auvergne.

Utilisation alimentaire:
: aucune car il contient des substances toxiques


Utilisation médicinale :
Propriétés rafraîchissantes, adoucissantes pour la peau et le système digestif.

Etait utilisé contre les inflammations : piqûres, œdèmes, angines


Ce Séneçon aquatique est l’un des plus toxiques. Il est très toxique pour les chevaux, porcs et les bovins. Les substances toxiques restent actives dans le foin d’où la recherche de ces composants dans le lait.
La toxicité envers les humains n’a pas encore était clairement établie.
Les substance toxiques  sont des Alcaloïdes pyrrolizidiniques : sénéciphylline, , rétorsine, spartioidine, usaramine, integerrimine

Comme toujours, les alcaloïdes sont toxiques dans un usage courant. Ils peuvent être des médicaments dans d’autres cas.
Dans les alcaloïdes on trouve des anti tumoraux, anticancéreux (taxol) des antiparasitaires, antiviraux, antidiabétiques, analgésiques (morphine, codéine).


 

Texte et photos Roland Gissinger (Anab)



Sources bibliographiques voir index biodiversité
https://www.biologie-seite.de/Biologie/Wasser-Greiskraut
https://de.wikipedia.org/wiki/Wasser-Greiskraut

Autres séneçons déjà vus sur ce blog:

Senecio inaequidens

Séneçon du Cap, Séneçon sud-africain

Senecio viscosus

Sénéçon visqueux

Senecio vulgaris

Sénéçon vulgaire, commun

 

Fleurs du Sénéçon aquatique (Jacobaea aquatica)
Fleurs du Sénéçon aquatique (Jacobaea aquatica)
Fleurs du Sénéçon aquatique (Jacobaea aquatica)

Fleurs du Sénéçon aquatique (Jacobaea aquatica)

Rédigé par ANAB

Publié dans #Biodiversité de notre région, #Fleurs jaunes

Commenter cet article