Muscari à toupet, Muscari chevelu

Publié le 12 Janvier 2020

Muscari à toupet, Muscari chevelu (Muscari comosum)
Muscari à toupet, Muscari chevelu (Muscari comosum)
Muscari à toupet, Muscari chevelu (Muscari comosum)
Muscari à toupet, Muscari chevelu (Muscari comosum)

Muscari à toupet, Muscari chevelu (Muscari comosum)

Muscari à toupet, Muscari chevelu (Muscari comosum) en bas à gauche avec vue surle val de Sarre à Schopperten

Muscari à toupet, Muscari chevelu (Muscari comosum) en bas à gauche avec vue surle val de Sarre à Schopperten

Voici une découverte assez rare que j’ai faite dans notre région avec cette plante, le Muscari à toupet, qui est plutôt méditerranéenne. Je n’en croyais pas mes yeux et pour bien me souvenir de l’endroit j’ai pris une photo de la fleur et du beau paysage de la vallée de la Sarre en arrière plan Sa forme est très originale, difficile de l’oublier.

Roland



Nom scientifique : Muscari comosum (L.) Mill., 1768

Noms communs :

Allemand/ dialecte: Schopmusk

Origine du nom : vient de son nom arabe « muscarimi  »  ou peut-être  du latin « muscan » qui veut dire musc, en lien avec le Muscari musqué et de « comosus  », chevelu, échevelé


Date et lieu  de l’observation : le 11 mai  à Schopperten


Famille de plantes: celle des Asparagacées, celle du muguet, de l’asperge, des jacinthes, du sceau de Salomon, la Phalangère à feuille de lys…autrefois des Liliacées. Depuis les dernières modifications par l’organisme de classification des plantes , l’AGP, Angiosperm Phylogeny Group, cette famille comprend 2900 espèces réparties en 114 genres.
La majorité d’elles sont des plantes vivaces à bulbes ou rhizome  ou tubercule ou des lianes. Les feuilles sont réduites et les fleurs typiquement de type 3 ou 6.

Catégorie : plante vivace à gros tubercule.

Port : plante se terminant par une grappe resserrée puis  ébouriffée avec de nombreuses  fleurs en  bout de la tige

Hauteur : 10 à 50 cm

Feuillage : linéaires,  toutes à  la base, larges de 2 à 20 mm  mais longues de 10 à 30cm.  Elles ne dépassent pas la tige et sont rugueuses sur les bords.



 

Fleurs fertiles et inflorescence complète du Muscari à toupet, Muscari chevelu (Muscari comosum)
Fleurs fertiles et inflorescence complète du Muscari à toupet, Muscari chevelu (Muscari comosum)

Fleurs fertiles et inflorescence complète du Muscari à toupet, Muscari chevelu (Muscari comosum)

Floraison : avril  à juin

Couleur des fleurs : fleurs sans odeur situées à la base de l’inflorescence, brunes, étalées en forme de petites boules de 5 à 9 mm.
L’inflorescence de 10 à 30 cm, se termine en haut par des fleurs, stériles,  de couleur bleu azur à l’extrémité de fines tiges (pédicelles).


Confusion possible : non là, en France,  c’est impossible. Il ne ressemble à rien d’autre



Fruits
: capsules presque ovoïdes, non échancrées  de 10 à 15 mm s’ouvrant en 3 loges qui contiennent 2 graines


Habitat :  prés  incultes, secs et chauds , vignobles, moissons, en plaine, forêt claire et montagne
Très rare en « région »  Lorraine, seulement deux stations trouvées dans les trois départements


Usage alimentaire :

Bulbe comestible légèrement amer, tradition italienne.  Ceci est valable si le Muscari est cultivé dans un jardin sinon il faut s’abstenir de déterrer le bulbe en raison de sa rareté.



 Usage médicinal
:
Le bulbe  cultivé était utilisé comme stimulant et comme diurétique 


Protection 
: plante classée en danger (EN)  dans la région Alsace et Znieff en Alsace, haute Normandie, Midi Pyrénées, Nord pas de Calais, Picardie.


 


Photos, texte,  bibliographie  Roland Gissinger (Anab)




Voir la bibliographie utilisée dans notre rubrique répertoire- index des plantes

répartition historique du Muscari à toupet, Muscari chevelu (Muscari comosum)

répartition historique du Muscari à toupet, Muscari chevelu (Muscari comosum)

Commenter cet article
C
merci pour votre article. Il m'a permis d'identifier une plante que j'ai trouvée.près de Montereau. elle est assez clarirsemé mais son implantation précise. très localisée. et peu étendue.<br /> En ce moment elle est cachée par les hautes herbes qui ont poussé.<br /> sur votre site, je trouve de nombreuses informations. En retraite depuis un an, je découvre la botanique. je collecte des plantes pour mon herbier. Et les découvertes sont quotidiennes. Découvrir les plantes magnifiques et surtout leur ingéniosité, leur persévérence pour vivre , parfois survivre dans de multiples milieux et conditions. Un grand merci !
Répondre
A
Bonjour Catherine,<br /> <br /> <br /> Merci beaucoup de votre message et appréciations positives. Nous sommes très contents que notre site vous ait permis cette identification.<br /> <br /> Nous avons sur notre site fait découvrir à nos lecteurs en priorité les plantes communes de notre région.<br /> Vous les trouverez classées par couleur. et les arbres sous la rubriques arbres.<br /> Des articles index vous permettent de retrouver les fiches déjà parues classées par ordre alphabétique de leur nom principal français.<br /> <br /> Vous y trouverez aussi les articles de découverte générales de botanique qui sont loin de couvrir tous les sujets.<br /> <br /> Certains articles comme ceux sur le s pollinisateurs des plantes devraient vous intéresser.<br /> <br /> <br /> Au plaisir de recevoir vos questions et appréciations<br /> <br /> Roland