Gagée velue, Gagée des champs

Publié le 15 Mars 2020

Gagée velue, Gagée des champs (Gagea villosa)
Gagée velue, Gagée des champs (Gagea villosa)

Gagée velue, Gagée des champs (Gagea villosa)

nous avons découvert sur ce blog la Gagée jaune, voici un an.  Les gagées fleurissent en avril. Avec cet hiver inhabituel elles sont déjà en fleurs depuis une dizaine de jours avec 4 à 6 semaines d’avance sur d’autres années. Les différences  avec sa cousine sont subtiles. Cela reste une belle plante, protégée par la loi.

Roland


Nom scientifique : Gagea villosa (M.Bieb.) Sweet, 1826


Origine du nom : «Gagea» vient du nom d’un botaniste anglais, T.Gage qui a vécu de 1780 à 1820. Son prénom vient du latin   « villosa » ,  velue.


Allemand/ dialecte: Acker-Goldstern

Date et lieu  de l’observation : le 12 mars région de Drulingen

Famille de plantes : Liliacées,
celle des tulipes, des ornithogales, des lys…

C’est une famille homogène qui comprend 705 espèces de par le monde réparties en 15 genres.
Caractéristiques communes : les fleurs pendant leur croissance produisent une racine épaisse rhizome ou bulbe (s) qui leur permettent de refleurir l’année suivante. La fleur est basée sur une symétrie 3, 6 tépales, 6  étamines et un ovaire divisé en 3.


A noter que la famille des  liliacées était avant 2009  et les études de génétique une famille fourre-tout. On y comptait 300 genres et 4500 espèces. Les savants ont reclassé ainsi de nombreuses espèces dans d’autres familles comme les asparagacées (asperge, les scilles, le muguet, l’agave)) ou les amaryllidacées (les perce neiges, les narcisses)
Les géologues et généticiens ayant étudié de près l’évolution de cette famille. Ils ont découvert que la famille  s’est diversifiée il y a  très longtemps voici  82 millions ‘années. Certains genres sont apparus 12 millions d’années avant notre ère.
Les plantes initiales  étaient des plantes d’ombre. La famille s’est ensuite adaptée à  des milieux plus ensoleillés et plus secs. Le rhizome a aussi évolué en parallèle pour se transformer en oignon plus prolifique et plus varié 

Catégorie : plante vivace issue de deux  bulbes.

Port : plante  avec plusieurs  fleurs au bout de la tige

Hauteur :
8 à 15 cm, plus petite que la Gagée jaune.

Feuillage : plusieurs feuilles sillonnées, non fistuleuses (pleines) très fines de 1 à 2 mm en cours de floraison. Les feuilles ont 10 à 20cm de long, sont à nervures parallèles typiques. Particularité, deux grandes bractées, feuilles liées aux fleurs, sont  larges de 6 à 10 mm et dépassent l’inflorescence


 

 Visualisez bien la différence de pilosité des pédoncules floraux des deux gagées: Gagée velue, Gagée des champs (Gagea villosa) en 1 et en deuxième position la Gagée jaune (Gagea lutea)
 Visualisez bien la différence de pilosité des pédoncules floraux des deux gagées: Gagée velue, Gagée des champs (Gagea villosa) en 1 et en deuxième position la Gagée jaune (Gagea lutea)
 Visualisez bien la différence de pilosité des pédoncules floraux des deux gagées: Gagée velue, Gagée des champs (Gagea villosa) en 1 et en deuxième position la Gagée jaune (Gagea lutea)

Visualisez bien la différence de pilosité des pédoncules floraux des deux gagées: Gagée velue, Gagée des champs (Gagea villosa) en 1 et en deuxième position la Gagée jaune (Gagea lutea)

Gagée velue, Gagée des champs (Gagea villosa)
Gagée velue, Gagée des champs (Gagea villosa)
Gagée velue, Gagée des champs (Gagea villosa)

Gagée velue, Gagée des champs (Gagea villosa)

Floraison : mars-mai

Couleur des fleurs : grappe de 3 à 10 fleurs, 6  tépales (se dit quand les sépales et pétales sont  identiques) étalés en étoile, se terminant par une pointe effilée  de couleur jaune vif et verts au revers. Les fleurs mesurent de 8 à 20 mm de diamètre.
Les fleurs sont portées par un pédicelle avec poils contrairement à d’autres gagées. La tige et l’extrémité des tépales est velue
Chaque fleur  possède  6 étamines, et un  ovaire  de symétrie 3 à  trois loges contenant quelques graines.
les fleurs sont visités et fécondées parles insectes  de type hyménoptères (abeilles sauvages)

Fruits
: capsules ovoïdes à 3 loges contenant quelques graines


Habitat : ensoleillé,  prés et prairies, vergers, haies, jusqu’à 1500m. Aime les sols avec humus naturel ou fumier


Confusion possible : oui, avec d’autres gagées, rares comme la Gagée jaune, Gagea lutea, que l’on retrouve dans des  milieux plus ombragés et plus gras.




Usage alimentaire :et Usage médicinal : interdits.
 

Plante protégée par la loi, interdite de cueillette et de destruction quelconque


 


Texte,  photos, bibliographie  Roland Gissinger (Anab)




Voir la bibliographie utilisée dans notre rubrique répertoire- index des plantes

Rédigé par ANAB

Publié dans #Biodiversité de notre région, #Fleurs jaunes

Commenter cet article