Botanique pour débutants confinés (épisode5)

Publié le 17 Avril 2020

Notre petite ville de loin et de près
Notre petite ville de loin et de près
Notre petite ville de loin et de près
Notre petite ville de loin et de près

Notre petite ville de loin et de près

Bonjour amis de  la nature et des fleurs,

en moins d’une semaine le beau temps a fait exploser le compteur des floraisons. Sans forcer la dose et dans les limites territoriales autorisées. J’ai trouvé que Dame Nature a fait apparaitre une quarantaine d'espèces sur notre commune.
Le temps est si chaud et si beau que les floraisons s’accélèrent et se chevauchent.

La floraison des pruniers s’est mélangée à celle des cerisiers et merisiers souvent plus précoce. Celle des aubépines a rattrapé la floraison de l’Épine noire alors qu’elles sont souvent espacées de deux semaines.

Vous pouvez aussi observer qu’après plus d’un mois  c’est la fin de floraison des Corydales et Anémones Sylvie.
Par contre les Primevères officinales, les Coucous sont toujours en fleur.
Les herbes, les graminées et les laîches se mettent à fleurir en nombre ainsi que plusieurs plantes de la famille du pois (Fabacées- Papilionacées). Je n’ai pas trouvé d’orchidées sur notre commune mais les premières, comme l’Orchis bouffon,  sont en fleurs d’après les photos reçues de collègues.


La Julienne des dames et la Jacinthe des bois, vues à plusieurs reprises en dehors des jardins, le long de la voie ferrée et sur un talus ombragé ne sont pas des plantes autochtones mais des "évadées de jardin".  ici dans l’Est,  la Jacinthe des bois s’acclimate très bien dans certains endroits. Elle est très commune chez vous dans vos forêts, si vous habitez dans la moitié ouest de notre pays.

Ce mois d’avril est le mois de floraison des arbustes fruitiers et en particulier la famille des rosacées (pommier, cerisiers…) et noyer. Il ne restera plus que le châtaignier beaucoup plus tard.

Au cours de mes  mini-sorties j’ai également fait une observation rare, celle de la Huppe fasciée. C’est un oiseau fascinant, c’est le cas de le dire tant il est différent de ceux rencontrés habituellement. Il porte une huppe qui lui donne un air exotique  et des couleurs bariolées sur les ailes. C’est un hôte rare des vieux vergers là où je l’ai rencontré.
J’ai également été survolé  plusieurs fois par des milans, Milan noir et Milan royal. Notre région est avec la partie méridionale de l’Alsace, le Sundgau, l’une des rares à avoir des populations significatives soit entre 10 et 15 couples.
Les insectes  viennent butiner les fleurs mais cela reste une impression,  je trouve qu’ils sont fort peu nombreux. C’est très inquiétant. Cette semaine j’ai rencontré parmi d'autres,  le Citron et la Punaise des baies.

Je souhaite que ces photos et cette liste vous permettent d’identifier au fur et à mesure les plantes qui apparaissent dans votre région.

Belles découvertes.

Roland (Anab)




Sur le même sujet:

Botanique pour débutants confinés 1
Botanique pour débutants confinés 2
La famille des Brassicacées - botanique pour débutants confinés 3
Botanique pour débutants confinés 4
Botanique pour débutants confinés 5
Botanique pour débutants confinés 6
Les Rosacées Bota pour  débutants confinés 7
Botanique pour débutants confinés 8
Botanique pour débutants confinés 9

 

MOOC Botanique est ouvert depuis le 26 mars 2020 et jusqu'au 07 mai 2020. Le MOOC Botanique est fait pour tout le monde : les "à l'avance", les "pile poil à l'heure" et les "il y a le temps". Vous n'en perdrez pas une goutte si vous vous inscrivez maintenant. Plus d'infos sur ce lien : https://www.tela-botanica.org/2020/03/reouverture-exceptionnelle-du-mooc-botanique-botachezmoi/

 

Ma meilleure photo de la Huppe fasciée observée cette semaine ;-)

Ma meilleure photo de la Huppe fasciée observée cette semaine ;-)

Huppe fasciée (Upupa epops). c'est nettement mieux, non ? photo de Keta wikicomon

Huppe fasciée (Upupa epops). c'est nettement mieux, non ? photo de Keta wikicomon

Helicopterus armadeus , Drôle d'oiseau en vol rase mottes près de notre aérodrome

Helicopterus armadeus , Drôle d'oiseau en vol rase mottes près de notre aérodrome

Liste des plantes en fleurs rencontrées pour la première fois cette année  depuis semaine:
 

Nom taxon  français Nom latin Famille / O
Aubépine à deux styles, Aubépine épineuse Crataegus laevigata Rosaceae
Aubépine à un style, Épine noire, Bois de mai Crataegus monogyna  Rosaceae
Berce  commune Heracleum sphondylium Apiaceae
Carex glauque, Laîche jaunâtre,  Carex flacca Cyperaceae
Cerfeuil des bois, Persil des bois Anthriscus sylvestris Apiaceae
Cognassier Cydonia oblonga Rosaceae
Cymbalaire, Ruine de Rome, C. des murs Cymbalaria muralis Plantaginaceae
Épine noire, Prunellier, Pelossier Prunus spinosa Rosaceae
Flouve odorante Anthoxanthum odoratum Poaceae
Géranium découpé Geranium dissectum Geraniaceae
Géranium des Pyrénées Geranium pyrenaicum Geraniaceae
Grande consoude Symphytum officinale Boraginaceae
Jacinthe sauvage, Jacinthe des bois Hyacinthoides non-scripta Asparagaceae
Julienne des dames Hesperis matronalis Brassicaceae
Laîche aiguë, Laîche grêle Carex acuta Cyperaceae
Laîche des rives Carex riparia  Cyperaceae
Laîche du printemps, Laîche printanière Carex caryophyllea Cyperaceae
Laîche vulgaire, Laîche noire Carex nigra Cyperaceae
Lilas Syringa vulgaris Oleaceae
Luzerne d'Arabie, Luzerne tachetée Medicago arabica Fabaceae
Luzule champêtre Luzula campestris Joncaceae
Mâche à carène Valerianella locusta f. carinata Caprifoliaceae
Mélèze d'Europe, Pin de Briançon Larix decidua  Pinaceae
Muscari à grappes, Muscari négligé Muscari neglectum Asparagaceae
Myosotis des champs Myosotis arvensis Boraginaceae
Noyer commun, Calottier Juglans regia Juglandaceae
Orme lisse, Orme blanc Ulmus laevis Ulmaceae
Oseille des prés, Rumex oseille Rumex acetosa Polygonaceae
Polypode commun, Réglisse des bois Polypodium vulgare Polypodiaceae
Pommier Malus domestica Rosaceae
Prêle des champs Equisetum arvense Equisetaceae
Trèfle des prés, Trèfle violet Trifolium pratense Fabaceae
Véronique des champs, Velvote sauvage Veronica arvensis    Plantaginaceae
Vesce cultivée, Poisette Vicia sativa Fabaceae
Vesce des haies Vicia sepium Fabaceae
Vesce hérissée, Ers velu Vicia hirsuta Fabaceae
Violette de Rivinus, Violette de rivin Viola riviniana Violaceae

 

Laîche aiguë (Carex acuta) et Laîche du printemps (Carex caryophyllea)
Laîche aiguë (Carex acuta) et Laîche du printemps (Carex caryophyllea)

Laîche aiguë (Carex acuta) et Laîche du printemps (Carex caryophyllea)

Vesce des haies (Vicia sepium)

Vesce des haies (Vicia sepium)

Violette de Rivinus, Violette de rivin (Viola riviniana)
Violette de Rivinus, Violette de rivin (Viola riviniana)

Violette de Rivinus, Violette de rivin (Viola riviniana)

Pommier (Malus domestica)
Pommier (Malus domestica)

Pommier (Malus domestica)

Luzerne d'Arabie, Luzerne tachetée (Medicago arabica)

Luzerne d'Arabie, Luzerne tachetée (Medicago arabica)

Jacinthe sauvage, Jacinthe des bois, Scille penchée (Hyacinthoides non-scripta)
Jacinthe sauvage, Jacinthe des bois, Scille penchée (Hyacinthoides non-scripta)

Jacinthe sauvage, Jacinthe des bois, Scille penchée (Hyacinthoides non-scripta)

sur un vieux mur : la Cymbalaire, Ruine de Rome, Cymbalaire des murs, Linaire cymballa (Cymbalaria muralis)- Photo centrale Bernard Weinzaepflen
sur un vieux mur : la Cymbalaire, Ruine de Rome, Cymbalaire des murs, Linaire cymballa (Cymbalaria muralis)- Photo centrale Bernard Weinzaepflen
sur un vieux mur : la Cymbalaire, Ruine de Rome, Cymbalaire des murs, Linaire cymballa (Cymbalaria muralis)- Photo centrale Bernard Weinzaepflen

sur un vieux mur : la Cymbalaire, Ruine de Rome, Cymbalaire des murs, Linaire cymballa (Cymbalaria muralis)- Photo centrale Bernard Weinzaepflen

Punaise des baies ou Pentatome des baies (Dolycoris baccarum)

Punaise des baies ou Pentatome des baies (Dolycoris baccarum)

Citron (Le), Limon (Le), Piéride du Nerprun (La) (Gonepteryx rhamni)

Citron (Le), Limon (Le), Piéride du Nerprun (La) (Gonepteryx rhamni)

1 mois sans une goutte d'eau- Les abeilles ont soif- Cliché Bernard Weinzaepflen

1 mois sans une goutte d'eau- Les abeilles ont soif- Cliché Bernard Weinzaepflen

Commenter cet article
R
Pourquoi pas les mêmes floraisons alors que je suis dans le même hémisphère.<br /> <br /> Au même moment
Répondre
R
Top la réponse...Merci !
R
Rose, chaque espèce de fleur utilise la lumière, l'eau, la température et la durée de cette température pour se développer : faire sa floraison, sa feuillaison et ses fruits.<br /> Une même espèce fleurira au même endroit au même moment;<br /> <br /> Néanmoins la génétique de chaque espèce ou individu, les variations d'exposition de sol, d 'humidité modifient de manière importante la température et les autres paramètres; Dans un même village des arbres comme les pommiers peuvent avoir des floraisons différées de 8 à 15 jours.<br /> <br /> J'espère avoir répondu à la question ?
C
Bonjour, faudrait il prévoir un point d'eau pour les abeilles?
Répondre
R
Bonjour Catherine,<br /> <br /> bonne suggestion. La réponse est oui.<br /> <br /> Chaque apiculteur prévoit à proximité de ses ruches un point d'eau pour que les abeilles puissent en chercher facilement. <br /> <br /> Chacun peut faire la même chose. L'important est de renouveler l'eau sinon le moustiques s'y installent!<br /> <br /> Roland
B
belle sortie botanique virtuelle,merci Roland
Répondre
A
Bernadette je suis content que tu ais apprécié cette balade. Merci de ce commentaire<br /> <br /> Roland