Air de liberté et paysages de rêves - 1ère sortie après confinement 1km

Publié le 4 Décembre 2020

 

Ce samedi, le village était noyé dans un épais brouillard. J’ai profité de l’élargissement du confinement pour me rendre en voiture au Hundsrück, puis, de là, faire une balade en espérant voir le soleil. Je n’étais pas le seul à avoir eu cette idée car le parking était plein.

Bien qu’étant à une altitude de 740 m,  le col  émergeait à peine de la brume. Je suis donc monté plus haut pour faire quelques photos que j’aimerais partager avec vous.

Il y soufflait comme un air (frais) de liberté que les promeneurs nombreux semblaient apprécier.



Texte et photos des Vosges du sud, Bernard Weinzaepflen -Anab.
(Cliquer sur les photos pour agrandir)

Vue sur le Monument National des Troupes de Chocs.  Photo Bernard Weinzaepflen (Anab)

Vue sur le Monument National des Troupes de Chocs. Photo Bernard Weinzaepflen (Anab)

Le travail du paysan ne s’arrête jamais. Photo Bernard Weinzaepflen (Anab)

Le travail du paysan ne s’arrête jamais. Photo Bernard Weinzaepflen (Anab)

Au loin les Alpes suisses-bernoises noyées dans la brume. Photo Bernard Weinzaepflen (Anab)

Au loin les Alpes suisses-bernoises noyées dans la brume. Photo Bernard Weinzaepflen (Anab)

Une atmosphère un peu irréelle, voire fantastique se dégage de ces paysages. Photos Bernard Weinzaepflen (Anab)
Une atmosphère un peu irréelle, voire fantastique se dégage de ces paysages. Photos Bernard Weinzaepflen (Anab)
Une atmosphère un peu irréelle, voire fantastique se dégage de ces paysages. Photos Bernard Weinzaepflen (Anab)

Une atmosphère un peu irréelle, voire fantastique se dégage de ces paysages. Photos Bernard Weinzaepflen (Anab)

Un arbuste dénudé qui se prépare à passer l’hiver en attendant de reverdir au printemps. Photo Bernard Weinzaepflen (Anab)

Un arbuste dénudé qui se prépare à passer l’hiver en attendant de reverdir au printemps. Photo Bernard Weinzaepflen (Anab)

A peine visible, la maison familiale du Baeselbach qui est aussi un gîte. Photo Bernard Weinzaepflen (Anab)

A peine visible, la maison familiale du Baeselbach qui est aussi un gîte. Photo Bernard Weinzaepflen (Anab)

Descente vers le col toujours en partie dans la brume. Photo Bernard Weinzaepflen (Anab)

Descente vers le col toujours en partie dans la brume. Photo Bernard Weinzaepflen (Anab)

Vu sur le Grand-Ballon facilement reconnaissable grâce à son radôme. Photo Bernard Weinzaepflen (Anab)

Vu sur le Grand-Ballon facilement reconnaissable grâce à son radôme. Photo Bernard Weinzaepflen (Anab)

Une fourmi bien désœuvrée pour cause de Covid ! Photo Bernard Weinzaepflen (Anab)

Une fourmi bien désœuvrée pour cause de Covid ! Photo Bernard Weinzaepflen (Anab)

Rédigé par ANAB

Publié dans #Paysages et photos nature de notre région

Commenter cet article
G
Bravo pour ces très belles ambiances...à quand une sortie ANAB pour passionnés de photographie?
Répondre
R
Merci Guy. Bonne idée de sortie tout à fait d'accord . Il ne reste plus qu'à trouver la date et le lieu. Bernard est un peu loin mais cela peut s'organiser.
R
Ce sont des photos qui magnifient encore davantage des endroits à découvrir et à redécouvrir en toutes saisons.
Répondre
B
Tu as tout à fait raison Roland !
F
Thanks a lot for your wonderful pics ! our foggy hills and mountains in Alsace are so beautiful ! good illustration of the poem I wrote on that same day about fog. See you !
Répondre
B
Thank you very much for your comments
M
Magnifiques photos ! <br /> Une chance, ce nuage descendu sur terre !
Répondre
B
Merci Martine pour ton commentaire. <br /> Juste retour des choses, parfois c'est moi qui monte sur un nuage.:-)
G
Merci Bernard pour les superbes photos et pour la belle balade.<br /> Je suppose que ton point de départ était le col du Hundsruck dans les Vosges avec un "d". J'avais du mal à situer car je connais le Hunsrück comme une petite région et un massif montagneux de la Rhénanie-Palatinat et de la Sarre en Allemagne.
Répondre
B
Bonjour Gaby,<br /> merci pour tes commentaires. Ta remarque sur l'orthographe est tout à fait justifiée; il <br /> s'agit en effet du Hundsrück avec un D. Sans doute la fatigue ! ????
H
belle évasion en virtuel ! à bientôt pour le vivre réellement !
Répondre
R
Merci Heintz de ce commentaire.<br /> <br /> Merci beaucoup Bernard de ce partage et de m'avoir fait rêver avec ces nuages qui enveloppent de mystère les montagnes