L'Azuré de l'Ajonc, Le Petit Argus

Publié le 23 Mai 2021

In copula- Mâle en "livrée" bleue, la femelle en brun-  Azuré de l'Ajonc (L'), Argus bleu-violet (L'), Argus satiné (L'), Argus (L'), Argus bleu (L'), Petit Argus (Plebejus argus)
In copula- Mâle en "livrée" bleue, la femelle en brun-  Azuré de l'Ajonc (L'), Argus bleu-violet (L'), Argus satiné (L'), Argus (L'), Argus bleu (L'), Petit Argus (Plebejus argus)

In copula- Mâle en "livrée" bleue, la femelle en brun- Azuré de l'Ajonc (L'), Argus bleu-violet (L'), Argus satiné (L'), Argus (L'), Argus bleu (L'), Petit Argus (Plebejus argus)

 Azuré de l'Ajonc (L'), Argus bleu-violet (L'), Argus satiné (L'), Argus (L'), Argus bleu (L'), Petit Argus (Plebejus argus)- Annotations Martine
 Azuré de l'Ajonc (L'), Argus bleu-violet (L'), Argus satiné (L'), Argus (L'), Argus bleu (L'), Petit Argus (Plebejus argus)- Annotations Martine
 Azuré de l'Ajonc (L'), Argus bleu-violet (L'), Argus satiné (L'), Argus (L'), Argus bleu (L'), Petit Argus (Plebejus argus)- Annotations Martine

Azuré de l'Ajonc (L'), Argus bleu-violet (L'), Argus satiné (L'), Argus (L'), Argus bleu (L'), Petit Argus (Plebejus argus)- Annotations Martine

Voici l’un de ces très beaux  papillons de couleur bleue  appelés azurés et présents l’été.

Dommage, ils deviennent rares.

Roland


Nom scientifique :  Plebejus argus (Linnaeus, 1758

Origine du nom : « Plebejus», du latin plebeius , plébéien, appartenant au peuple (romain).

).  Linné est  le naturaliste suédois qui a inventé la nomenclature scientifique à deux noms. Il  avait classé les papillons « en tribus » représentants les classes de la société antique romaine. Il avait créé pour les papillons une famille « les ruraux »  devenus les Lycènes, « les urbains » devenus les Hespéries, »les Chevaliers » devenus Les Papillionidés et d ‘autres.  Argus provient  du nom du géant Argus de la mythologie grecque. Argus avait cent yeux. Cet azuré comme d’autres a sur les ailes de multiples taches rondes colorées appelées yeux ou ocelles. Voir l’article toujours intéressant et documenté de JT Cordier sur l’origine de ce nom.



Légende :Dans la mythologie grecque, le  géant Argus doté de cent yeux bleus sur le corps dû surveiller la maîtresse Io de Jupiter pour le compte de Héra  son épouse  légitime et jalouse. Jupiter fit intervenir le dieu Hermès pour faire cesser cette  surveillance. Hermès joua de sa flute devant Argus et ses yeux s’éteignirent un à un. Une fois le géant  endormi, il  tua Argus. Hera récupéra les yeux d’Argus pour les mettre sur le corps de son animal préféré, le paon. Depuis ce temps là, les paons arborent ces magnifiques yeux sur leurs plumes.



Nom allemand : Geißklee-Bläuling

Nom anglais : Silver-studded Blue


Observation : le 18 mai à Eschwiller (Bas-Rhin)

Famille : L’Azuré de l'Ajonc appartient à la famille des Lycaenidae qui comprend plus de 5000 espèces dans le monde et 100 en Europe.
Ce sont de petits papillons souvent bleus, aux antennes annelées de blanc et noir, de 20 à 30 mm d’envergure,  au vol rapide virevoltant entre les fleurs.  Mâle et femelle présentent un dimorphisme sexuel marqué. Le recto du mâle est bleu violacé, celui de la femelle est essentiellement brun. Dans les deux sexes, le verso des ailes  est bleu gris parsemé de points noirs qu’encadre une bande submarginale orange où s’insèrent des points noirs marginaux pupillés de bleu brillant.
La classification de cette famille est complexe. Elle comprend en particulier la sous-famille des Lycaeninae où sont réunis les Cuivrés ( dessus des ailes rouge- brun ), la sous famille des Theclinae qui regroupe les Théclas ( dessus des ailes brun ) et la sous famille des Polyommatinae qui rassemblent le grand groupe des Argus ( ceux qui ont de nombreux ocelles ) et des Azurés ( ceux au dessus des ailes bleu ).


Dimensions: envergure 20 à 23 mm.

Description: Chez le mâle, la face supérieure des ailes est d’un joli bleu azur avec une large bordure noire soulignée de  blanc. La bordure blanche n’est pas entrecoupée de noir.
Chez la femelle, le dessus  des ailes  brun foncé montre une bordure postérieure à lunules ( taches en forme de lune) orangées, marquées de taches foncées.
Les faces inférieures  sont ornées d’ocelles noirs pupillés de bleu brillant doublées d’une ligne de lunules orange jusqu’à la pointe  des ailes.
Le fond de ces faces est beige chez le mâle et taupe  chez la femelle. Le mâle possède une épine tibiale sur la première paire de pattes caractéristique de cette espèce.

Chez cette espèces, les  femelles et mâles diffèrent donc nettement.  Ils présentent un dimorphisme sexuel marqué.

Période d’observation : mai  à octobre

In copula Azuré de l'Ajonc (L'), Argus bleu-violet (L'), Argus satiné (L'), Argus (L'), Argus bleu (L'), Petit Argus (Plebejus argus)
In copula Azuré de l'Ajonc (L'), Argus bleu-violet (L'), Argus satiné (L'), Argus (L'), Argus bleu (L'), Petit Argus (Plebejus argus)
In copula Azuré de l'Ajonc (L'), Argus bleu-violet (L'), Argus satiné (L'), Argus (L'), Argus bleu (L'), Petit Argus (Plebejus argus)
In copula Azuré de l'Ajonc (L'), Argus bleu-violet (L'), Argus satiné (L'), Argus (L'), Argus bleu (L'), Petit Argus (Plebejus argus)

In copula Azuré de l'Ajonc (L'), Argus bleu-violet (L'), Argus satiné (L'), Argus (L'), Argus bleu (L'), Petit Argus (Plebejus argus)

Biologie et activité
La chenille petite et trapue de 13mm est verte ou brune avec une ligne dorsale sombre bordée de clair, sa tête noire est rétractile.
Se nourrissant  des fleurs et des feuilles de différentes légumineuses, elle grandit rapidement. Ce papillon peut donc  produire 1 à 2 générations par an ( mai-juin puis juillet-août ).

Pour cette espèce, ce sont les œufs ou les chenilles  qui vont hiverner.  Les chenilles secrètent un miellat qu’adorent les fourmis de type Lasius niger et Lasius alienus. Elles sont donc étroitement associées aux fourmis qui les protègent des prédateurs en échange de ce  miellat.
Au printemps l’œuf va éclore et une petite larve va sortir et se nourrir de la plante hôte. La nymphose de cette chenille myrmécophile se fait sous un abri                  (.. pierre), dans la terre ou même directement dans la fourmilière.

 Reproduction:
Les individus fréquentent plus souvent les endroits légèrement arborés où ils peuvent s’abriter et se reposer. La présence de nids de fourmis va de pair avec la fréquence de ces Argus des Ajoncs. A partir du mois de mai les imagos (papillons)  issus des chrysalides vont rechercher un partenaire pour s’accoupler. Pendant cette période, iIs sont très actifs par temps ensoleillé et restent cantonnés à un très petit territoire (de 20 m sur 20m ) sauf quelques individus erratiques (1 km). Il est facile de comprendre pourquoi tout obstacle physique de type route ou voie ferrée  va définitivement séparer les habitats et dès lors  réduire fortement et faire disparaitre de petites populations.


Si les couleurs des individus diffèrent, c’est sans doute pour mieux cibler le partenaire de reproduction. Des chercheurs ont montré que s’il existait des ressemblances plus fortes entre les deux genres, la distinction se faisait grâce aux UV. Les individus présentaient alors des couleurs d’absorbance UV très différentes et perçues par les deux sexes.

Il est à noter qu’il existe des individus avec des caractères mâles et femelles mélangés par suite d’accidents génétiques lors de la fécondation. Ces individus sont très recherchés par les collectionneurs !


 Nourriture des adultes : Ils se nourrissent du nectar de différentes Fabacées déjà citées mais aussi des Astéracées comme les chardons et centaurées.

La femelle pond ses œufs sur des  plantes de la famille des Fabacées, connues pour leur richesse en azote ou des Ericaceae (bruyères) ou encore des fougères comme la Fougère aigle très appréciée des fourmis lasius.
Elle choisit  en particulier le Lotier corniculé, Lotus corniculatus sur les collines calcaires , mais aussi les genres  Coronilla, Cytisus, Genista …

Nourriture des larves:
Les chenilles sortent de leur  œuf après 2/3 semaines  pour manger  les feuilles. Les œufs de papillons sont tous munis d’un orifice à leur extrémité, le micropyle. La paroi des œufs est solide car elle est en chitine. Il est donc indispensable d ‘avoir une entrée d’air pour la respiration de l’œuf puis de la larve qui va s’y développer. Au sortir de l’œuf, la larve va passer par le micropyle et manger le reste de la paroi de l’œuf. Sans ce repas, il ne peut pas survivre. Cette paroi contient donc des substances indispensables à son développement futur.
 Après un mois, l’entrée en nymphose permet aux chenilles de quitter leur stade larvaire et d’émerger en tant que papillon.


Habitat: Peu abondants et peu présents Europe et en Asie, ils fréquentent  les terrains fleuris, terrains vagues, friches, pelouses sèches et prairies maigres.

Intérêt des ocelles :
Les scientifiques qui ont observé les papillons munis d’ocelles, pensent que la nature a sélectionné les papillons qui développaient de telles taches en forme d’yeux sur les ailes car les ocelles  évoquent des yeux de chats ou d’ oiseaux dans le but d’effrayer  certains prédateurs. Ces ocelles apparaissent loin des parties vitales. On observe ainsi les coups de becs des oiseaux dans les ailes, en forme de triangle, de certains papillons rescapés.

Prédateurs: Chauve- souris, oiseaux.

Protection et statut : Par suite de  l’usage de pesticides, de la fragmentation de ses habitats, et de  l’agriculture intensive, ce papillon est devenu  très rare dans de nombreuses régions. Il est classé Znieff dans 12 régions dont Alsace et Lorraine et EN en danger en Bretagne et dans le  Nord Pas de Calais, VU  vulnérable en Aquitaine, en Ile de France et en Bourgogne.
Les ZNIEFF , Zones Naturelles d’Intérêt Écologique Faunistique et Floristique ont  pour objectif d’identifier et de décrire des secteurs présentant de fortes capacités biologiques et un bon état de conservation.
Il est aussi en danger dans d’autres pays limitrophes comme l’ Allemagne ou l’ Angleterre.


Texte,  Martine Devondel  et Roland Gissinger (Anab) photos Roland  
Identification papillons : Martine

Bibliographie :


Livres
Très joli et instructif livre : Guide complet des papillons de jour  de Lorraine et d’Alsace –JY Nogret /S Vitzthum édition Serpenoise

Papillons de France, Tristan Lafranchis

Rédigé par ANAB

Publié dans #Papillons

Commenter cet article
H
Remarquable la beauté des photos , la précision des détails dans les couleurs , forme , géométrie : belle découverte que notre œil nu pourtant performant ne nous offre pas . Merci pour ce partage
Répondre
R
Merci beaucoup Heintz, et dire que la nature produit d'innombrables œuvres d'art de cette perfection,,<br /> Cela demande souvent un simple œil curieux ou averti mais quelquefois comme ici, un appareil photo ou une bonne loupe.
S
Le Brun des Pélargoniums (Cacyreus marshalli) est parfois observé en Alsace, généralement non loin des bacs de Pélargoniums, en ville. Mais son observation ici reste rare.<br /> Pour plus d'informations, voir ici : http://www.odonat-grandest.fr/telechargements/FauneAlsace/FAdocuments/FAdoc4_2019_atlas_rhopalocera.pdf
Répondre
R
Merci beaucoup Sylvain de ta réponse à notre ami Pierre-Jean. C'est vrai, j'avais oublié, ce magnifique Atlas Odonat des Rhopalocères est disponible sur internet et contient un tas de données intéressantes;
R
Bravo pour les photos !
Répondre
A
Merci Rose
B
Magnifiques photos !<br /> J'ai proposé comme réponse au quiz l'azuré des genêts, qui lui ressemble comme 2 gouttes d'eau.<br /> (Plebejus idas) En consultant le livre "Les papillons de jour de Lorraine et d'Alsace" on constate que les différences sont minimes.
Répondre
R
Merci Bernard pour les compliments.<br /> <br /> Comme nous avons le même très bon livre de Vitzthum,tu liras pour t'aider que les différences sont :<br /> chez Plebejus idas, bordure noire étroite (ici large) , ocelles faiblement incurvés et<br /> plus facile, la série de taches orange est incomplète vers l'avant (complète chez P. argus) .<br /> N'étant pas "lépidoptériste" ni "entomologiste" j'ai juste recopié ce qui est écrit!!<br /> ,
P
Bonjour, <br /> Sorry, je suis hors sujet mais je voudrais savoir si en Alsace vous avez l'argus brun des géraniums qui fut introduit en France il y a quelques années via l'Afrique du sud ? Ici courant.<br /> Merci et bonne journée.<br /> Pierre-Jean
Répondre
P
OK Roland, merci je vais voir...
R
Bonjour Pierre-Jean,<br /> <br /> cela dépasse un peu nos compétences. Il faudrait voir avec l'association régionale imago spécialiste qui te répondra avec précision.<br /> <br /> http://association.imago.free.fr/<br /> <br /> L'INPN ne signale pas sa présence:<br /> <br /> https://inpn.mnhn.fr/espece/cd_nom/712121<br /> <br /> Bonne journée