Le Nacré de la Ronce, Le Daphné

Publié le 4 Septembre 2021

Nacré de la Ronce (Le), Nacré lilacé (Le), Nacré lilas (Le), Daphné (Le), Grande Violette (La), (Brenthis daphne) sur ronce et Scabieuse de sprés
Nacré de la Ronce (Le), Nacré lilacé (Le), Nacré lilas (Le), Daphné (Le), Grande Violette (La), (Brenthis daphne) sur ronce et Scabieuse de sprés
Nacré de la Ronce (Le), Nacré lilacé (Le), Nacré lilas (Le), Daphné (Le), Grande Violette (La), (Brenthis daphne) sur ronce et Scabieuse de sprés

Nacré de la Ronce (Le), Nacré lilacé (Le), Nacré lilas (Le), Daphné (Le), Grande Violette (La), (Brenthis daphne) sur ronce et Scabieuse de sprés


Ce papillon orangé tacheté de noir  apparait de plus en plus  dans notre région en raison du changement climatique. Il était plutôt méridional.
Roland



Nom scientifique : Brenthis daphne (Denis & Schiffermüller, 1775)

Origine du nom : « Brenthis», pourrait provenir d’une racine grecque se référant à la  ville de Brenthe en Arcadie antique ( Péloponèse ) et  «  daphne» signifiant « laurier « fait référence à la  nymphe Daphné  de grande beauté dont le dieu apollon était fou amoureux....

Autres noms communs : Nacré lilacé (Le), Nacré lilas (Le), Grande Violette (La)

Nom allemand : Brombeer-Perlmutterfalter

Nom anglais : the Marbled fritillary,

Observation : le 6 juillet à Mackwiller (Bas-Rhin)

Famille :  Le Nacré de la Ronce appartient à la famille des Nymphalidae qui comprend le
Vulcain, le Paon du jour que tout le monde connait ainsi que  les Nacrés, ces grands papillons oranges des forêts.
Cette  famille compte plus de  5000 espèces différentes de par le monde dont seulement 70 en Europe !
Points communs : ces papillons de jour sont de taille moyenne et ont des couleurs très vives.
Ils ont la particularité de ne marcher que sur 4 pattes. Celles du mâle  sont à longues écailles poilues, celles de la femelle à poils courts.

Dimensions: envergure 40 à 50 mm.

Description : Brenthis daphne est un papillon orangé assez grand dont  les ailes aux angles arrondis sont tachées de noir sur le dessus. Elles sont dessinées en deux lignes  l’une  en  bordure de l’aile, l’autre réparties en grosses tâches noires plus  vers l’intérieur de l’aile.
La face inférieure est nettement moins  tachetée, variée de jaune-vert et de  violet ponctuée d’ocelles noirs pupillés  de blanc.


Les antennes, annelées de noir et de rouge présentent une  extrémité orangée.

Chez cette espèce, femelles et mâles diffèrent de manière très discrète par la présence de la  ligne androconiale  noire sur l’aile antérieure des mâles.


Confusions : oui, avec les autres Nacrés, en particulier le Nacré de  la sanguisorbe ( Brenthis ino ) , papillon plus petit ayant des dessins  noires assez fins sur le dessus des ailes où l’on trouve en bordure des ailes, les tâches noires souvent jointes ( mais pas systématique) alors que chez Brenthis daphne les tâches noires en bordure des ailes sont toujours disjointes. Les milieux où on rencontrera B.ino, aux couleurs de fond moins vives, diffèrent également, B.ino préférant les prairies humides, les tourbières et les mégaphorbiaies.

Période d’observation : mai  à août

Biologie et activité :

Reproduction:
Les individus fréquentent le plus souvent les endroits arborés des haies, des lisières et ronciers en stations chaudes jusqu’à 1600 m.

Ce papillon  n’a qu’un seul cycle de reproduction, il est dit monovoltin. La chenille hiverne formée dans l’œuf.

Nourriture des adultes : Ils se nourrissent du nectar de différentes Astéracées, chardons et centaurées ou  Rosacées, ronces et framboisiers, Reine des prés.
La femelle pond isolément ses œufs sur le dessus des feuilles de Ronces et de framboisiers début  juillet.


Nourriture des larves:
Les chenilles du Nacré de la ronce ne sortent de leur  œuf  ovale et allongé qu’après l’hiver. Les œufs de papillons sont tous munis d’un orifice à leur extrémité, le micropyle. La paroi de l’œuf en chitine  est solide. Il est donc indispensable d ‘avoir une entrée d’air pour la respiration de l’œuf puis de la larve qui va s’y développer.
La chenille de 28 mm environ, est striée de marron et blanc  avec des rangées d’aiguillons jaunes ou bruns. La croissance se fait  par le passage en 5 stades successifs ou mues jusqu’à former une chrysalide munies d’épines bleues métalliques. Ce cycle dure de 12 à 26 jours.
L’entrée en nymphose permet aux chenilles de quitter leur stade larvaire et d’émerger en tant que papillon.

Techniques de self défense chez les chenilles :
Les chenilles sont les proies de nombreux prédateurs dont les oiseaux qui en consomment de grandes quantités en particulier pour l’élevage de leurs jeunes.
Toutes les chenilles ne sont pas des êtres « fragiles ». Elles ont développé des systèmes de défense variés comme par exemple chez notre daphné du jour, la présence d’aiguillons très acérés qui le rendent indigeste pour ceux qui voudraient y goûter.

D’autres chenilles sont indigestes par la présence dans leur organisme ou leurs sécrétions de substances très toxiques. Ces chenilles le manifestent de manière voyante en arborant des couleurs vives ou fluo ou  aposématiques. Elles semblent dire  au prédateur possible, « regardez-moi bien avant de me croquer, vous allez le regretter ! ».

Habitat: Présent plutôt au sud, dans toute l’Europe jusqu’au Japon, il fréquente  les espaces fleuris et  ensoleillés, les  lisières ou  friches riches en plantes hôtes,  jusqu’à 1600 m d’altitude.

Prédateurs: Chauve- souris, oiseaux.

Protection et statut : Ce papillon, localisé dans le  Midi et en Alsace étend rapidement son aire de répartition vers le nord.
Depuis 1997 et le changement climatique, on le trouve communément jusqu’en région parisienne. Voir l'exemple chez nos voisins du Bade-Wurtemberg en Allemagne où les entomologistes ont noté le suivi des populations. vers le nord.

Par suite de  l’usage des pesticides, de la fragmentation de ses habitats, de l’agriculture intensive, des coupes de haies et friches, sa population reste limitée.
Il est classé Znieff en Nord-pas-de-calais.
 Les ZNIEFF , Zones Naturelles d’Intérêt Écologique Faunistique et Floristique ont  pour objectif d’identifier et de décrire des secteurs présentant de fortes capacités biologiques et un bon état de conservation.


Texte,  Martine Devondel  et Roland Gissinger (Anab) photos Roland  


 

 

Bibliographie :

Livres
Très joli et instructif livre : Guide complet des papillons de jour  de Lorraine et d’Alsace –JY Nogret /S Vitzthum édition Serpenoise

Papillons de France, Tristan Lafranchis

Noter les taches violettes sous les ailes -Couple de Nacré de la Ronce (Le), Daphné (Le), Grande Violette (La), (Brenthis daphne)

Noter les taches violettes sous les ailes -Couple de Nacré de la Ronce (Le), Daphné (Le), Grande Violette (La), (Brenthis daphne)

Nacré de la Ronce (Le), Nacré lilacé (Le), Nacré lilas (Le), Daphné (Le), Grande Violette (La), (Brenthis daphne)
Nacré de la Ronce (Le), Nacré lilacé (Le), Nacré lilas (Le), Daphné (Le), Grande Violette (La), (Brenthis daphne)
Nacré de la Ronce (Le), Nacré lilacé (Le), Nacré lilas (Le), Daphné (Le), Grande Violette (La), (Brenthis daphne)

Nacré de la Ronce (Le), Nacré lilacé (Le), Nacré lilas (Le), Daphné (Le), Grande Violette (La), (Brenthis daphne)

remontée géographique du Daphne dans la région du Bade Wurtemberg (1978 à 2012)

remontée géographique du Daphne dans la région du Bade Wurtemberg (1978 à 2012)

Rédigé par ANAB

Publié dans #Papillons, #Biodiversité de notre région

Commenter cet article
B
texte intéressant et belles photos.
Répondre
R
Merci Bernard