Fungus magazine Numéro 1 – octobre 2021

Publié le 25 Septembre 2021

L’idée de consacrer un magazine mensuel aux champignons m’est venu d’un constat très simple. Alors qu’il existe des magazines consacrés aux plantes (par exemple la célèbre Garance voyageuse) et également aux animaux, force est de constater que le règne fongique est toujours oublié, sauf de manière très réductrice dans les magazines culinaires. Pour la rentrée 2021, il était temps d’innover et de proposer des choses nouvelles. En parallèle des enquêtes de la brigade spécialisé d’identification des champignons (la BIC), un nouveau service de rédaction de presse s’est créé au sein de la brigade dont voici le premier numéro. Vous y trouverez de nombreuses informations autour de l’actualité des champignons dans certaines rubriques ainsi que d’autres informations qui raviront aussi bien les spécialistes, amateurs ou curieux.

 

Quoi de neuf chez les champignons ?

 

Un champignon lié à des cas de maladie de Charcot

Entre 1991 et 2013, 14 cas de sclérose latérale amyotrophique (SLA) ont été diagnostiqués autour d’une commune de Savoie. La maladie de Charcot (autre nom de la sclérose latérale amyotrophique) atteint normalement entre 4 et 6 individus sur 100 000 en France : la commune présentait donc une prévalence 20 fois supérieure à la moyenne nationale. Selon une étude conduite conjointement par des chercheurs du CHU de Grenoble et de l'Université de l'Oregon, le nombre anormalement élevé de cas pourrait s'expliquer par la consommation d'un champignon toxique, la fausse morille ou gyromitre géant (Gyromitra gigas). Ce champignon émettrait des toxines qui pourraient entraîner une dégénérescence des motoneurones, favorisant ainsi la survenue de la maladie. Une preuve supplémentaire que la mycotoxicologie est une science dont le corpus de connaissance évolue et qu’il est indispensable d’avoir toujours un guide à jour.

Pour en savoir plus : https://www.sciencesetavenir.fr/sante/os-et-muscles/un-champignon-lie-a-des-cas-de-maladie-de-charcot_157084

 

Ne dites plus faune et flore

Une publication d’août de l’Union internationale pour la conservation de la nature met l’accent, devant l’importance du nombre d’espèces mais également de leur rôle fondamental dans les écosystèmes des champignons, qu’il ne faudrait plus dire « la faune et la flore » mais plutôt « la faune, flore et fonge » C’est une mini-révolution conceptuelle qui donne enfin au règne fongique toute son importance. L’article rappelle que selon le jardin botanique royal de Kew, les champignons sont « des organismes distinctifs qui digèrent leur nourriture à l'extérieur en sécrétant des enzymes dans l'environnement et en absorbant de la matière organique dans leurs cellules ». Ils sont l'un des trois règnes macroscopiques de la vie, avec les animaux (faune) et les plantes (flore), et l'un des six règnes de la vie. Les mycologues estiment qu'il existe entre 2,2 et 3,8 millions d'espèces de champignons sur Terre, bien que seulement 8% d'entre elles soient actuellement documentées scientifiquement. Chaque année, jusqu'à 2 000 nouvelles espèces sont découvertes dans le monde.

La publication originale :  https://www.iucn.org/news/species-survival-commission/202108/rewild-and-iucn-ssc-become-first-global-organizations-call-recognition-fungi-one-three-kingdoms-life-critical-protecting-and-restoring-earth?fbclid=IwAR3APdsKKrysrFnVW7SseYmkdk2aTmpcyNTB6yLIUr7czrCgtS6xgdkXzyI

 

Un MOOC consacré aux champignons

Cette formation en ligne, qui va débuter fin septembre, est conçue par des facultés de pharmacie et est gratuite, ludique et ouverte à tous, pour acquérir les compétences et connaissances de base pour récolter les champignons. Pour s’inscrire : https://monunivr.univ-rouen.fr/course/view.php?id=8

 

En kiosque

Le mois a été riche pour le règne fongique.

Le monde caché : Comment les champignons façonnent notre monde et influencent nos vies. Merlin Sheldrake

 

Le biologiste, écrivain, musicien estime que les champignons peuvent changer notre façon de penser et d'approcher le monde. Après tout, les champignons sont tout un royaume de vie, plus dominant que les animaux et six fois plus de plantes, nous rappelle-t-il. Les mots soigneusement étudiés et poétiques de Sheldrake offrent un aperçu fascinant de la science et de la philosophie de ce monde largement inconnu. Un très beau livre à découvrir.

Fungus magazine Numéro 1 – octobre 2021

L’origine du monde. Marc André Sélosse

La sortie d’un ouvrage de Marc André Sélosse est toujours un évènement en soi et on n’est jamais déçu par ses immenses talents de passionné et de pédagogue. Consacré au sol, car le sol est l’origine du monde, car il le porte, le nourrit et le protège. Il est construit par sa biodiversité, qui représente 25 % des espèces connues. Il fourmille d’animaux et de microbes qui vivent et se nourrissent de façons incroyablement variées. C’est un livre indispensable pour prendre de la hauteur sur le fonctionnement des écosystèmes.

Fungus magazine Numéro 1 – octobre 2021

À la découverte des champignons de Bourgogne et Franche-Comté. Éditions Biotope

C’est un ouvrage imposant que nous offre plusieurs mycologues régionaux, dirigés par Guillaume Eyssartier, mycologue de renom qui est l’auteur de nombreux ouvrages de référence. Avec près de 900 espèces présentées, ce guide présente un très riche panorama d’espèces courantes ou plus rare, avec une iconographie de qualité.

Fungus magazine Numéro 1 – octobre 2021

À l’agenda

Initiation et découverte des champignons. Sortie animée par l’ANAB le 10 octobre 2021. Les détails de la manifestation sur le lien suivant : https://naturealsacebossue.over-blog.com/2021/02/anab-programme-des-sorties-nature-2021.html

17 octobre : journée consacrée aux champignons à Sarralbe, avec une sortie guidée le matin et une conférence l’après-midi. Plus d’informations à venir sur le site de la commune de Sarralbe.

Dans les médias

Une chronique le 15 septembre consacrée aux champignons sur Radio Mélodie : https://www.radiomelodie.com/podcasts/9036-chronique-vegetale-les-champignons.html

Le saviez-vous ?

Ce qu’on appelle improprement un champignon et qui s’offre à notre vue surtout l’automne n’est que « l’organe » de production des spores, d’où également le nom de sporophore ou carpophore. L’organisme, lui, vit toute l’année dans le sol sous forme de filaments microscopiques qu’on appelle les hyphes. Certains hyphes peuvent s’assembler pour former un filament qui devient visible : le mycélium. Cueillir un champignon, c’est par analogie comme cueillir une pomme sur un arbre.

Mycélium - Photo Gilles Weiskircher (Anab)

Mycélium - Photo Gilles Weiskircher (Anab)

En ce moment en forêt.

L’automne s’annonce et les forêts sont sèches. Une des stars qu’on peut rencontrer en forêt en ce moment est l’amanite citrine (Amanita citrina). Ses caractéristiques importantes sont une odeur de rave, des flocons sur le chapeau et un gros bulbe marginé avec parfois des restes de volve. On ne confondra pas ce bulbe avec la volve qui est un sac.
Texte, photos, et bibliographie : Gilles Weiskircher (Anab)

Amanita citrina - Photo Gilles Weiskircher (Anab)

Amanita citrina - Photo Gilles Weiskircher (Anab)

Rédigé par ANAB

Publié dans #champignons

Commenter cet article
M
Bonjour,
Superbe idée et merci pour toutes ces lectures à venir ????
Marie Laure
Répondre
M
Très chouette idée ! Un tout grand merci !
Répondre
B
Bravo pour ce nouveau magazine !
Répondre
G
Merci Bernard pour tes encouragements
J
Bravo, très bonne idée !
Répondre
G
Merci Jpl. Je suis content que cette idée te plaise
L
Belle initiative.
Répondre
G
Merci La Gourmande.
Remercions également l'ANAB qui met hebdomadairement le règne fongique à l'honneur