Un aperçu de botanique #2 Les tiges

Publié le 27 Janvier 2022

Un aperçu de botanique #2 Les tiges

paru sur Telabotanica

Préambule

Une plante est composée de 3 grandes parties : racines, tiges et feuilles. La façon dont sont ordonnées ces 3 parties conditionne le port de la plante. La reproduction est assurée par les fleurs, qui peuvent être groupées en inflorescence. Les fruits, issus de la fécondation des fleurs, ont des formes très différentes selon les plantes. Les classifications végétales sont toutes basées sur ces différents critères anatomiques qui ont évolué au cours des temps. Cet aperçu botanique vous invite à découvrir en 5 chapitres les thématiques suivantes :

  • Les racines
  • Les tiges
  • Les feuilles
  • Les fleurs
  • Les fruits

Les différentes parties d'une tige

La tige est un organe, le plus souvent aérien, servant de relais entre les racines et les feuilles dans l’échange de substances chimiques.
La tige correspond à une alternance de noeuds et d’entre-noeuds, les noeuds étant le point de départ d’organes latéraux tels que les rameaux et les feuilles.

La tige porte des bourgeons. Un bourgeon est un organe de croissance, c’est lui qui est aussi à l’origine d’un nouveau rameau ou d’une nouvelle inflorescence. Chaque tige possède un bourgeon terminal qui la termine et plusieurs bourgeons axillaires situés à la base des feuilles.

La tige peut être souterraine, dans ce cas les feuilles sont réduites à l’état d’écailles et la tige sert d’organe de réserve. On appelle rhizome les tiges souterraines vivaces qui sont souvent de forme allongée et en position horizontale dans le sol. On appelle tubercule un organe souterrain de réserve provenant soit d’une tige ou d’une racine modifiée. On appelle bulbe un bourgeon souterrain modifié, riche en réserve, porté par une tige réduite et protégé par des feuilles en écaille.

Le collet correspond à la transition tige – racine.

Les différents types de tiges

La tige peut être :

  • Dressée : la tige est suffisamment robuste pour se développer à la verticale.
  • Montante : concerne souvent des plantes dont la souche est vivace et robuste mais dont les tiges aériennes sont grêles et herbacées.
  • Couchée ou rampante : les tiges sont étalées au sol et ne montent pas ou peu. On parle également de plantes prostrées.
  • Volubile : entoure un support pour y prendre appui.
  • Grimpante : se fixe sur un support par des crampons qui sont des racines adventives ou par des vrilles, qui sont des feuilles transformées.
Bandeau Actu(68)
Les différents types des tiges

Les différents ports des tiges

La position des rameaux sur la tige détermine le port de la plante. On distingue :

  • Le port arborescent
    • Acrotonie : le tronc est formé par le bourgeon terminal.
    • Hypotonie : Les bourgeons les plus gros sont dirigés vers le bas et donnent les plus longs rameaux.

Ce port concerne les arbres, arbustes,arbrisseaux et sous-arbrisseaux (petites plantes ligneuses comme le thym).

  • Le port buissonnant
    • Basitonie : Il y a développement de plusieurs bourgeons dès le collet (base de la tige).
    • Epitonie : Les bourgeons les plus gros sont dirigés vers le haut.

Ce port concerne les buissons (ronces par exemple).

  • Les herbacées

Ce sont toutes les plantes non ligneuses.

Bandeau Actu(62)
Les différents ports des tiges
Ludovic Thébault
Texte et images par Ludovic Thébault, présenté sur son site personnel et dans les ressources pédagogiques de Tela Botanica .

Rédigé par ANAB

Publié dans #Apprendre de la nature

Commenter cet article