La Laîche à angles aïgus , Laîche des marais

Publié le 11 Mai 2022

Laîche des marais, Laîche fausse laîche aiguë, Laîche à angles aïgus  (Carex acutiformis)
Laîche des marais, Laîche fausse laîche aiguë, Laîche à angles aïgus  (Carex acutiformis)

Laîche des marais, Laîche fausse laîche aiguë, Laîche à angles aïgus (Carex acutiformis)

Feuille de Laîche des marais, Laîche fausse laîche aiguë, Laîche à angles aïgus  (Carex acutiformis)

Feuille de Laîche des marais, Laîche fausse laîche aiguë, Laîche à angles aïgus (Carex acutiformis)

Voici une plante à fleurs vertes, assez grande qui ne pousse que les pieds dans l’eau ou à proximité.
Elle est en fleurs en ce moment et fait partie des laîches ou carex dont nous vous avons déjà présenté quelques espèces.

Roland


Nom scientifique : Carex acutiformis Ehrh., 1789

Origine du nom: vient du mot latin « carex », qui désignait déjà à cette époque ces plantes. Une origine plus ancienne  de carex semble désigner ces plantes comme « les plantes coupantes »  et du latin « acutiformis», de forme pointue.


Nom commun allemand/ dialecte : Scharfkantige Segge ou Sumpf-Segge

Nom anglais : lesser pond-sedge

Date de l’observation: le 5 mai à Siersthal (57) 

Famille de plantes :
celle des laîches, on dit aussi  carex. Elles appartiennent à la famille des Cypéracées.
Elles ont l’apparence des graminées mais s’en différencient par de nombreux critères.  Elles n’ont pas de nœuds sur les tiges qui sont pleines et souvent triangulaires. Les feuilles sont insérées en spirale, sur trois rangs, l’un au dessus de l’autre  (2 chez les graminées). Les fruits sont  des akènes, des fruits secs qui ne s’ouvrent pas et dans lesquels la graine n’est pas soudée à l’enveloppe. Les fleurs possèdent 3 étamines fixées par leur base et deux à trois stigmates pour les fleurs femelles.

Cette famille de plantes n’est pas très connue mais vous en avez déjà eues en main. Ce sont ces plantes qui au moment où vous voulez les arracher vous coupent la peau comme un rasoir.  Leurs tiges et/ou  feuilles sont coupantes sur les bords et vous laissent des traces de sang sur les mains.
Ce sont de petites dents durcies,  sur la frange des feuilles ou des tiges, qui telles des lames de scie vous lacèrent la peau. Ces dents sont visibles avec une bonne  loupe.
Il existe plus de 5000 espèces de cypéracées de part le monde dont presque 200 en France métropolitaine.


Catégorie: plante vivace, à rhizomes longs et profonds

Hauteur: 50 à 120 cm

Tige: triangulaire, scabre.

Feuilles: souples, glauques, de 5 à 15 mm de large, rugueuses sur le dessus,  plates et pliées et assez rigides. La bractée inférieure dépasse souvent le groupe de fleurs.

Epis mâles de Laîche des marais, Laîche fausse laîche aiguë, Laîche à angles aïgus  (Carex acutiformis)
Epis mâles de Laîche des marais, Laîche fausse laîche aiguë, Laîche à angles aïgus  (Carex acutiformis)

Epis mâles de Laîche des marais, Laîche fausse laîche aiguë, Laîche à angles aïgus (Carex acutiformis)

Epis femelles et fructifications de la Laîche des marais, Laîche fausse laîche aiguë, Laîche à angles aïgus  (Carex acutiformis)
Epis femelles et fructifications de la Laîche des marais, Laîche fausse laîche aiguë, Laîche à angles aïgus  (Carex acutiformis)
Epis femelles et fructifications de la Laîche des marais, Laîche fausse laîche aiguë, Laîche à angles aïgus  (Carex acutiformis)
Epis femelles et fructifications de la Laîche des marais, Laîche fausse laîche aiguë, Laîche à angles aïgus  (Carex acutiformis)
Epis femelles et fructifications de la Laîche des marais, Laîche fausse laîche aiguë, Laîche à angles aïgus  (Carex acutiformis)
Epis femelles et fructifications de la Laîche des marais, Laîche fausse laîche aiguë, Laîche à angles aïgus  (Carex acutiformis)
Epis femelles et fructifications de la Laîche des marais, Laîche fausse laîche aiguë, Laîche à angles aïgus  (Carex acutiformis)

Epis femelles et fructifications de la Laîche des marais, Laîche fausse laîche aiguë, Laîche à angles aïgus (Carex acutiformis)

Floraison: de mai à juin

Fleurs: Les fleurs sont groupées en épis comme chez les graminées, par exemple, le blé.
Cette Laîche du printemps p
ossède une inflorescence groupée de 10 à 25 cm de long formée de plusieurs épis.

Au sommet se trouve 2 à 3 (jusqu’à 6)  épis mâles, très groupés, brun –violacé presque noirs, qui portent  les étamines. Chaque écaille abrite 3 étamines.
Les organes femelles sont groupés sur 3 à 4 épis denses, allongés de 2 à 6 cm de long pour 7 à 8 mm de large sessiles (sans la petite tige qui les relient à la tige principale). Sur ces épis se trouvent des poches ou utricules qui contiennent réserves et embryon. Ils possèdent  chacun 3 stigmates  blanc-grisâtre, plumeux, papilleux, seulement visibles à la floraison et quelquefois juste  après (voir photos). Comme chez de très nombreuses autres fleurs, ils sont « conçus » pour favoriser la fécondation en collectant un maximum de grains de pollen, grâce à leur grande surface  et leur consistance collante.
Les stigmates  sont protégés par une écaille ou glume brune, pointue et longue. La forme et la couleur des écailles femelles et mâles sont propres à chaque espèce de carex et facilitent leur détermination.

Pollinisation : la production de pollen est très forte comme vous pouvez le voir sur les photos. Le vent disperse les grains de pollen.

Fruits  l’utricule est vert-clair en triangle aigu vers le haut. Il devient  brun à maturité. Il est nervé, sans aspérités et mesure  3 à 4 mm. Le bec, l’extrémité haute de l’utricule est très court.
Après fécondation par le grain de pollen, la graine va se former dans l’utricule qui se trouve autour de l’ovaire.. Les graines sont dispersées par l’eau, les animaux.


Habitat : espèce de milieux mouillés comme les étangs et les lacs, forêts alluviales, les prairies humides. Elle est absente des terrains très acides mais présente dans les sols peu acides et tourbeux. Elle a besoin de lumière et pousse jusqu’à 2000 m sur tout le continent indo européen..

Confusion possible : oui bien sûr avec de nombreux autres carex et en particulier Carex acuta qui en diffère par ses feuilles vertes, non glauques, et de Carex riparia assez voisin  avant sa fructification mais dont les feuilles sont beaucoup plus larges.

Protection et statut
Plante assez  commune sauf sans doute en Bretagne où elle est classée comme plante déterminante ZNIEFF.

Les ZNIEFF , Zones Naturelles d’Intérêt Écologique Faunistique et Floristique
ont  pour objectif d’identifier et de décrire des secteurs présentant de fortes capacités biologiques et un bon état de conservation.

Utilité:
Pas d’usage alimentaire trouvé.
Les carex font partie des  rares plantes capables de se développer dans la vase, en l’absence d’oxygène (anaérobie). Ils peuvent donc être utilisés
pour épurer les vasières. Ils seraient impliqués dans le relargage du méthane dans les zones de vasières comme la toundra…


Utilisation médicinale :
Les carex produisent dans leur métabolisme des stilbènes.
Ils ont un grand potentiel dans le domaine médical : ce sont des molécules aux  propriétés anti-inflammatoires, cardio-protectrices,  vasculo et neuroprotectrices.

 


Texte et photos Roland Gissinger (Anab)

Sources bibliographiques voir index biodiversité

Rédigé par ANAB

Publié dans #Fleurs vertes-brunes, #Biodiversité de notre région

Commenter cet article
B
Belles photos d'une grande netteté.
Répondre
R
Merci Bernard. Elles doivent permettre de mieux apprécier ces plantes peu connues