L'idée lumineuse d'une commune pour réduire la pollution

Publié le 9 Septembre 2022

vers Lunéville (54)

vers Lunéville (54)

Paru sur TF1 le 22/4/2022
 

Depuis quelques semaines, la commune d’Urrugne, au Pays basque, déploie une solution innovante pour réduire sa facture énergétique et limiter la pollution lumineuse.
 
Ce sont ses habitants qui ont la main sur l'éclairage public.
 
 

Depuis quelques semaines, à la tombée de la nuit, on ne voit plus rien dans les rues d’Urrugne, au Pays basque : la commune d'un peu moins de 10.000 habitants est plongée dans la pénombre, tous lampadaires éteints. Mais pas de panique, il est encore possible de les allumer, grâce à un moyen très simple. 

"Une fois sorti de chez moi, je vais sur J’allume.fr et, dès que je suis localisé, j’appuie et ça s'allume", explique Renaud Perez, un habitant utilisateur de l'application "J’allume ma rue", dans le reportage du 13H de TF1 en tête de cet article. L’éclairage s’allume ainsi en fonction de ses déplacements. La rue est alors éclairée pour quinze minutes. 

 

Un double enjeu

Pour contrôler à distance les lampadaires, il a fallu les connecter. Pour les allumer, il est néanmoins nécessaire d’être équipé d’un smartphone. En un mois, ce nouveau geste compte déjà ses habitués. "On voit une personne qui allume très souvent", montre sur son écran Nikolas Regerat, adjoint au maire d’Urrugne en charge de la transition écologique. "Ça doit être la même personne, soit pour promener le chien, soit parce qu’il travaille de nuit. Donc ce sont des zones où il y a une utilisation très fréquente"

 
Lire aussi

En un an, la commune compte économiser 35.000 euros sur sa facture d’énergie. Vite rentable quand on sait que 45.000 euros auront été nécessaires pour installer le matériel, selon Sud Ouest. Mais l’enjeu n’est pas uniquement économique, il est aussi écologique. "Il y a beaucoup d’espèces nocturnes qui sont gênées par cette pollution lumineuse, et puis on ne voyait plus les étoiles, par exemple. Alors qu’aujourd’hui, la nuit, chez vous, vous voyez les étoiles et vous pouvez rallumer la rue quand vous en avez besoin", conclut Nikolas Regerat. L’application "J’allume ma rue" a été créée en 2016 en Normandie par un ingénieur en informatique. Elle a déjà été déployée dans plusieurs communes de France, comme à Pont-de-l'Arche dans l'Eure.

Rédigé par ANAB

Publié dans #préserver les ressources

Commenter cet article
J
J'ai transmis cet article à trois maires, au cas où ...
Répondre
R
Très bien Jean-Claude, chacun devrait faire pareil. Ici quelques communes ont arrêté d'éclairer la nuit après 23h. Un bon début